Sahih Al Boukhari – 28 – Livre de l’expiation du délit de chasse et d’autres

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (ﷺ) a dit:
« En rentrant de son pèlerinage, le Prophète (ﷺ) dit à Oum Sinan l’Ansarite,
« Quelle est la chose qui t’a empêchée de faire le hajj? »
« C’est Un tel (c.-à-d. son époux), répondit-elle. Il avait deux chameaux; il fit le hajj sur l’un et [laissa] l’autre pour l’irrigation de notre terre ».

Eh bien! « Une ‘Omra durant le ramadan équivaut à un Hajj en ma compagnie (*) ».
(Rapporté par Boukhari n°1863)

(*) C’est à dire que la personne qui fait une ‘Omra durant le mois de Ramadan obtient la même récompense qu’un pèlerinage effectué avec le Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) mais cela ne signifie pas qu’il sera dispensé de faire le pèlerinage qui est le cinquième pilier de l’Islam.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما ـ قَالَ لَمَّا رَجَعَ النَّبِيُّ صلى الله عليه وسلم مِنْ حَجَّتِهِ قَالَ لأُمِّ سِنَانٍ الأَنْصَارِيَّةِ ‏: ‏مَا مَنَعَكِ مِنَ الْحَجِّ‏‏.‏ قَالَتْ أَبُو فُلاَنٍ ـ تَعْنِي زَوْجَهَا ـ كَانَ لَهُ نَاضِحَانِ، حَجَّ عَلَى أَحَدِهِمَا، وَالآخَرُ يَسْقِي أَرْضًا لَنَا‏.‏ قَالَ ‏: فَإِنَّ عُمْرَةً فِي رَمَضَانَ تَقْضِي حَجَّةً مَعِي ‏
(رواه البخاري في صحيحه رقم ١٨٦٣)
.