۞ Al Isaba Fi Tamyiz Al Sahaba ۞

Al-Isaba fi tamyiz al-Sahaba par l’imam Ibn Hajar – le dictionnaire biographique des compagnons le plus complet, et largement utilisé.


D’après Hani Ibn Hani, ‘Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) a dit : « Abou Dhar (qu’Allah l’agrée) est comme un récipient que l’on a rempli de science puis on l’a refermé (*) ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol 12 p 221; Hadith Isnad Jayyid)

(*) C’est à dire que la science ne peut pas s’échapper du récipient.

عن هانئ بن هانئ قال علي بن أبي طالب رضي الله عنه : أبو ذر رضي الله عنه وعاءٌ مُلِئ عِلمًا ثمَّ أُوكِئ عليه
(رواه أبو داود و صححه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ١٢ ص ٢٢١)

حكم : إسناده جيد

.

D’après Jabala Ibn Souheym: J’ai prié derrière Hanthala Al Ansari, l’imam de la mosquée de Qouba (*) qui faisait partie des compagnons du Prophète (qu’Allah l’agrée).
Il a récité la sourate Maryam et lorsqu’il est arrivé à la prosternation, il s’est prosterné.
(Rapporté par Boukhari dans Al Tarikh Al Kabir vol 3 p 37 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol 2 p 641, Hadith Isnad Sahîh Mawqouf)

(*) C’est le nom d’une mosquée à Médine dans laquelle il est méritoire de prier.

عن جبلة بن سحيم قال : صليت خلف حنظلة الأنصاري إمام مسجد قباء من أصحاب النبي رضي الله عنه فقرأ سورة مريم فلما جاءت السجدة سجد 
(رواه البخاري في التاريخ الكبير ج ٣ ص ٣٧ وصححه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٢ ص 

حكم : إسناده صحيح موقوف

.

D’après Khaythama Ibn ‘Abder Rahman : Un homme qui avait avec lui un récipient dans lequel il y avait du vin est allé voir Khalid Ibn Al Walid (qu’Allah l’agrée).
Alors Khalid (qu’Allah l’agrée) a dit : « Ô Allah ! Fasse qu’il devienne du miel (*) ».
Alors le vin est devenu du miel.
(Rapporté par Ibn Abi Dounia et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol. 3 p. 175, Hadith Isnad Sahih)

(*) C’est à dire qu’il a demandé à Allah de changer en miel le vin qui était dans le récipient.

عن خيثمة بن عبدالرحمن قال : أتَى خالدَ بنَ الوليدِ رضي الله عنه رجلٌ معه زِقُّ خمرٍ فقال : اللَّهمَّ اجعَلْه عسلًا
فصار عسلًا
(رواه ابن أبي الدنيا و صححه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٣ ص ١٧٥)

حكم : إسناده صحيح

.

D’après ‘Abdallah Ibn Harmala (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le meilleur d’entre vous est celui qui prend la défense de son peuple tant qu’il ne tombe pas dans le péché (*) ».
(Rapporté par Abou Nou’aym dans Ma’rifa As Sahaba n°4091 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol 6 p 100, Hadith Isnad Hasan)

(*) C’est à dire tant qu’il ne prend pas la défense de son peuple d’une manière interdite ou au niveau d’une chose interdite par l’Islam.

عن عبدالله بن حرملة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : خيرُكم الذَّابُّ عن قومِه ما لم يأثَمْ
(رواه أبو نعيم في معرفة الصحابة رقم ٤٠٩١ و حسنه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٦ ص ١٠٠)

حكم : إسناده حسن

.

D’après ‘Abdallah Ibn Saylan (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit en levant le regard vers le ciel : « Gloire à Allah ! Les épreuves sont envoyées sur vous comme la pluie est envoyée (*)».
(Rapporté par Al Baghawi dans Mou’jam As Sahaba n°1729 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol 6 p 202, Hadith Isnad Sahih)

(*) Le hadith montre que les épreuves et les difficultés vont être nombreuses et plus l’Heure va être proche, plus les épreuves et les difficultés vont être nombreuses.

Ainsi il convient au musulman d’apprendre comment le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a encouragé les musulmans à se comporter dans cette situation.

Parmi les choses enseignées par le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) :

– Le fait de prendre garde aux épreuves et à ne pas y participer.
(voir par exemple Sahih Mouslim hadith n°2887)

– Le fait d’invoquer Allah pour qu’Il nous préserve des épreuves.
(voir par exemple Sahih Al Boukhari hadith n°2823 et Sahih Mouslim hadith n°590)

– Le fait de multiplier les bonnes actions et de s’empresser vers le bien.
(voir par exemple Sahih Mouslim hadith n°2948)

عن عبدالله بن سيلان رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم ورفع بصرَه إلى السَّماءِ : سبحان اللهِ ! تُرسَلُ عليكم الفتنُ إرسالَ القطْرِ
(رواه البغوي في معجم الصحابة رقم ١٧٢٩ و صححه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٦ ص ٢٠٢)

حكم : إسناده صحيح

.

D’après Salim Ibn Abi Al Ja’d, Jabir (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il n’y a aucun d’entre nous qui a atteint la vie d’ici-bas (*) sans qu’elle n’ai eu un penchant pour lui et sans qu’il n’ai eu un penchant pour elle à l’exception de ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) ».
(Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°6448 qui l’a authentifié selon les conditions de Boukhari et Mouslim et l’imam Dhahabi l’a approuvé. Il a également été authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol 6 p 294, Hadith Isnad Sahih)

(*) C’est à dire la richesse et les bienfaits de la vie d’ici-bas.

`عن سالم بن أبي الجعد قال جابر رضي الله عنه : ما منا من أحد أدرك الدنيا إلا مالت به ومال بها غير عبدالله بن عمر رضي الله عنهما 
(رواه الحاكم في المستدرك رقم ٦٤٤٨ و صححه على شرط البخاري و مسلم ووافقه الذهبي و صححه أيضاً الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٦ ص ٢٩٤)

حكم : إسناده صحيح

.

D’après ‘Omar Ibn Muhammad, Muhammad Ibn Zayd a dit : ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) n’a jamais mentionné le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) sans qu’il ne se mette à pleurer et il n’est jamais passé vers leur maison (1) sans qu’il ne ferme ses yeux.(2)
(Rapporté par Al Bayhaqi dans Kitab Az Zouhd et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol. 6 p. 299, Hadith Isnad Sahih)

(1) C’est à dire celle du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et de ses épouses (qu’Allah les agrée).
(2) Cela montre l’amour que les compagnons avaient pour le Prophète et leurs tristesse après sa mort

عن عمر بن محمد قال محمد بن زيد : ما ذكر عبدالله بن عمر رضي الله عنهما النّبيَ صلّى الله عليه و سلّم ولا مرّ على ربعهم إلا غمض عينيه
(رواه البيهقي في كتاب الزهد و صححه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٦ ص ٢٩٩)

حكم : إسناده صحيح

.

D’après Nafi’ : Lorsque ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) récitait ce verset (1): -Le moment n’est-il pas venu pour les croyants que leurs coeurs se recueillent pour le Rappel d’Allah-, il pleurait au point d’être submergé par les pleurs.
(Rapporté par As Saraj et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Isaba Fi Tamiz Bayna Sahaba vol 6 p 300, Hadith Isnad Jayyid)

(1) Allah a dit dans la sourate Al Hadid n°57 verset 16 (traduction rapprochée du sens du verset): « Le moment n’est-il pas venu pour les croyants que leurs coeurs se recueillent pour le Rappel d’Allah et devant ce qui est descendu de la vérité ? (*) ».

(*) C’est à dire : Le moment n’est-il pas venu pour les croyants que leurs coeurs s’adoucissent et se recueillent pour le Rappel d’Allah qui est le Coran et à la vérité avec laquelle le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est venu et qu’ils se soumettent à ses ordres et qu’ils s’écartent de ses interdits ?
Il y a dans ce verset un encouragement pour les croyants vers le fait qu’ils se recueillent pour Allah, pour Son Livre et pour la sagesse qu’Il a révélé.
Il y a également dans ce verset un encouragement pour les croyants à se rappeler l’exhortation divine et les règles de l’Islam à chaque instant et à faire leur introspection à ce propos.
(Taysir Al Karim Ar Rahman de Cheikh Sa’di p 840)

قال الله تعالى : أَلَمْ يَأْنِ لِلَّذِينَ آمَنُوا أَن تَخْشَعَ قُلُوبُهُمْ لِذِكْرِ اللَّهِ وَمَا نَزَلَ مِنَ الْحَقِّ
(سورة الحديد ١٦)

عن نافع قال : كان عبدالله بن عمر رضي الله عنهما إذا قرأ هذه الآية : ألم يأن للذين آمنوا أن تخشع قلوبهم لذكر الله يبكي حتّى يغلبه البكاء
(رواه السراج و صححه الحافظ ابن حجر في الإصابة في تمييز الصحابة ج ٦ ص ٣٠٠)

حكم : إسناده جيد

.