Fath Al Bari – Volume 10

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui ressemble à un peuple fait partie d’eux ».
(Rapporté par Ahmad et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 10/282, Hadith Hasan)

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : من تشبَّهَ بقومٍ فهو منهم
(رواهأحمد و صححه الحافظ بن حجر في فتح الباري ۱۰/۲۸۲)

حكم : ثابت [و] إسناده حسن

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée) : Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) n’a strictement jamais repoussé un parfum lorsqu’on le lui présentait (*).
(Rapporté par Al Bazar dans son Mousnad n°6450 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 10/371, Hadith Isnad Hasan)

(*) C’est à dire lorsqu’on lui proposait de se parfumer, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) acceptait de le faire et ne repoussait pas le parfum.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال : ما عرض على النبي صلى الله عليه وسلم طيب قط فرده
(رواه البزار في مسنده رقم ٦٤٥٠ و حسنه الحافظ بن حجر في فتح الباري ٣٧١/١٠)

حكم : إسناده حسن

.