۞ Fath Al Bari – Volume 13 ۞

D’après Masrouq, ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée) a dit: « Il n’y a pas une année qui va venir à vous sans qu’elle ne soit plus mauvaise que celle qui l’a précédée.
Je ne veux pas dire qu’une année est plus fertile qu’une autre ou qu’un dirigeant est meilleur qu’un autre mais ce sont vos savants, les meilleurs d’entre-vous et vos jurisconsultes qui partent (*) puis vous ne trouvez personne pour leur succéder et alors vont venir des gens qui vont faire des analogies selon leurs propres raisonnements ».
(Rapporté par Darimi dans ses Sounan n°194 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 13/21, Hadith Isnad Hasan)

(*) C’est à dire qu’ils meurent.

عن مسروق قال عبدالله بن مسعود رضي الله عنه : لا يأتي عليكم عام إلاّ وهو شر من الذي كان قبله أمّا إنّي لست أعني عامًا أخصب من عام ولا أميرًا خيرًا من أمير ولكن علماؤكم وخياركم وفقهاؤكم يذهبون ثمّ لا تجدون منهم خلفًا ويجيء قوم يقيسون الأمور برأيهم
(رواه الدارمي في سننه رقم ١٩٤ و حسنه الحافظ بن حجر في فتح الباري ٢١/١٣)

حكم : إسناده حسن

.
D’après Ibrahim Al Nakha’i, Abou Bakr As Siddiq (qu’Allah l’agrée) a dit: « Quelle terre va me porter et quel ciel va me couvrir si je dis sur le Livre d’Allah ce que je ne connais pas?! (*) ».
(Rapporté par Abd Ibn Houmayd et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 13/271, Hadith mounqata منقطع)

(*) L’imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit: Le fait d’expliquer le Coran sans science ainsi que le fait de parler sur le sens de ses versets pour celui qui n’en est pas capable sont des choses interdites. Il y a un consensus des savants sur cela.
(Al Majmou Charh Al Mouhadhab vol 2 p 197)

عن إبراهيم النخعي قال أبو بكر الصديق رضي الله عنه : أيُّ أرضٍ تُقِلُّنِي و أيُّ سماءٍ تُظِلُّنِي إذا قلتُ في كتابِ اللهِ بما لا أعلمُ
(رواه عبد بن حميد و حسنه الحافظ يبن حجر في فتح الباري ١٣/٢٧١)

حكم : منقطع [يتقوى بغيره]

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) : Les juifs sont allés voir le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et ont dit : Décris nous ton Seigneur que tu adores ?
Allah a alors révélé -Qoul Houwa Allahou Ahad- jusqu’à la fin de la sourate (*) et le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Ceci est la description de mon Seigneur ».
(Rapporté par Al Bayhaqi dans son ouvrage Al Asma Wa Sifat et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 13/356, Hadith Isnad Hasan)

(*) C’est à dire la sourate Al Ikhlas n°112.

{Dis : « Il est Allah, Unique. Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus. Et nul n’est égal à Lui »}.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما أنَّ اليهودَ أتوا النّبيَّ صلَّى اللهُ عليْهِ وسلَّمَ فقالوا : صِفْ لنا ربك الذي تعبدُ
فأنزل اللهُ قُلْ هُوَ اللَّهُ أَحَدٌ إلى أخرها فقال النّبيّ صلَّى اللهُ عليْهِ وسلَّمَ : هذه صفةُ ربي 
(رواه البيهقي في كتابه الأسماء والصفات و حسنه الحافظ ابن حجر في فتح الباري ٣٥٦/١٣)

حكم : إسناده حسن

.
D’après Muhammad Ibn Kathir : Al Awza’i (mort en 157 du calendrier hégirien) a dit : Nous disions, alors que les Tabi’ins étaient encore vivants : Certes Allah est au dessus de Son trône et nous croyons en Ses attributs qui sont rapportés dans la Sounna.
(Rapporté par Al Bayhaqi dans Al Asma Wa Sifat n°865 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 13/406, Hadith Sahîh)

Et authentifié par Cheikh Al Islam Ibn Taymiya dans Al Hamawiya Al Koubra p 75

عن محمد بن كثير قال الأوزاعي : كنا والتابعون متوافرون نقول : إن الله فوق عرشه ونؤمن بما وردت به السنة من صفاته
(رواه البيهقي في الأسماء والصفات رقم ٨٦٥ و صححه الحافظ ابن حجر في فتح الباري ٤٠٦/١٣)

حكم : صحيح

.