Jami’ at-Tirmidhi – 41 – Livre de la Science

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), Que le Messager d’Allah (ﷺ) a dit: « Quiconque est interrogé sur une science qu’il connaît,
Ensuite il la dissimule (cette science), il sera bridé le Jour dernier avec des brides de feu.  »
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2649 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Tirmidhi, Hadith Hasan)

عن أبي هريرة، قال قال رسول الله صلى الله عليه وسلم ‏ « ‏ من سئل عن علم علمه ثم كتمه ألجم يوم القيامة بلجام من نار ‏ »‏ ‏.‏
(رواه الترمذي في سننه رقم ۲۶۴۹ و صححه أيضاً الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : حسن

.
D’après ‘Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne mentez pas sur moi car certes celui qui ment sur moi va rentrer dans le feu ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2660 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Tirmidhi, Hadith Sahih)
عن علي بن أبي طالب رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : لا تكذبوا علي فإنه من كذب علي يلج النار
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٦٦٠ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : صحيح

.
D’après Al Moughira ibn Chou’ba (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui transmet de ma part un hadith alors qu’il voit qu’il s’agit d’un mensonge est lui même un des menteurs ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2662 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Tirmidhi, Hadith Sahîh)
عن المغيرة بن شعبة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : من حدَّثَ عني حديثًا وهو يَرَى أنه كذِبٌ فهو أحدُ الكاذبيْن
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٦٦٢ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : صحيح

.
D’après Al ‘Irbad Ibn Sariya (qu’Allah l’agrée) : Un jour, après la prière du ghadat (1), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) nous a fait une exhortation éloquente qui a fait pleurer les yeux et frémir les coeurs.
Un homme a dit: Certes ceci est l’exhortation de celui qui fait ses adieux. Que nous recommandes-tu ô Messager d’Allah ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Je vous recommande la taqwa d’Allah (2) et d’écouter et d’obéir même à un esclave abyssin car certes celui d’entre vous qui va vivre verra de nombreuses divergences.
Et prenez garde aux nouvelles choses car elles sont certes égarement.
Celui d’entre vous qui assiste à cela qu’il s’accroche à ma sounna et à la sounna des califes droits et bien-guidés. Mordez là à pleine dent (3) ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2676 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Tirmidhi, Hadith Sahîh)

(1) C’est la prière du sobh.

(2) Ce terme signifie le fait que la personne mette entre elle et le châtiment d’Allah une protection en se conformant à Ses ordres et en s’écartant de Ses interdits.

(3) Le sens est de montrer à quel point il faut s’accrocher à la sounna du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et à celle des califes bien-guidés en cas de divergence.

Il faut également souligner une nuance qui n’apparait pas vraiment dans la traduction française. Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a cité deux choses: sa sounna et celle des califes bien-guidés.
Pourtant lorsqu’il a dit de mordre à pleine dent, il a dit -Mordez là- et pas -Mordez les-.
Les savants ont tirés de cela que la sounna du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et celle des califes bien-guidés n’est en réalité qu’une seule et unique voie.

عن العرباض بن سارية رضي الله عنه قال : وعظنا رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ يومًا بعد صلاةِ الغداةِ موعظةً بليغةً ذرفَتْ منها العيونُ ووجِلتْ منها القلوبُ
فقال رجلٌ : إنَّ هذه موعظةُ مُودِّعٍ فماذا تعهد إلينا يا رسولَ اللهِ ؟
قال رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ : أوصيكم بتقوى اللهِ والسمعِ والطاعةِ وإن عبدٌ حبشيٌّ فإنه من يعشْ منكم يرَ اختلافًا كثيرًا وإياكم ومحدثاتِ الأمورِ فإنها ضلالةٌ
فمن أدرك ذلك منكم فعليه بسنَّتي وسنةِ الخلفاءِ الراشدِين المهديِّين عَضوا عليها بالنواجذِ
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٦٧٦ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prend un chemin pour rechercher la science, Allah lui fait prendre par cela un chemin vers le paradis. Certes les anges étendent leurs ailes pour celui qui recherche la science et certes tous ceux qui sont dans les cieux et sur la terre demandent le pardon pour le savant même le poisson dans l’eau.
Le mérite du savant sur l’adorateur est comme le mérite de la lune par rapport aux autres astres.
Et certes les savants sont les héritiers des prophètes et les prophètes n’ont pas laissé comme héritage des dinar ou des dirham mais ils ont laissé la science, celui qui la prend aura prit une part importante ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2682 et authentifié par cheikh Albani dans Sahîh Tirmidhi, Hadith Sahîh)
عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من سلك طريقا يبتغي فيه علما ، سلك الله به طريقا إلى الجنة ، وإن الملائكة لتضع أجنحتها لطالب العلم ، وإن العالم ليستغفر له من في السموات ، ومن في الأرض حتى الحيتان في الماء ، وفضل العالم على العابد ، كفضل القمر على سائر الكواكب ، إن العلماء ورثة الأنبياء ، إن الأنبياء لم يورثوا دينارا ، ولا درهما ، إنما ورثوا العلم ، فمن أخذ به فقد أخذ بحظ وافر
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٦٨٢ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترمذي

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Deux caractéristiques ne se rassemblent pas chez un hypocrite: le bon comportement et le savoir dans la religion ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2684 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Tirmidhi, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : خصلتان لا تجتمعان في منافق : حسن سمت و لا فقه في الدين
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٦٨٤ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Oumama Al Bahili (qu’Allah l’agrée), on a mentionné au Prophète deux hommes: l’un d’eux est un adorateur et le second est un savant. le Prophète (ﷺ) a dit: « Le mérite du savant par rapport à l’adorateur est comme mon mérite par rapport au plus bas d’entre-vous » puis il a dit: « Certes les anges et les gens des cieux et de la terre, même la fourmis dans son trou, même la poisson prient pour celui qui enseigne le bien aux gens »
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2685 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Tirmidhi, Hadith Sahih)
عن أبي أمامة رضي الله عنه قال ذُكِرَ لرَسولِ اللهِ صلَّى اللهُ علَيه وسلَّم رجُلانِ؛ أحدهما عابدٌ، والآخَرُ عالِمٌ، فقال رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ علَيه وسلَّم: فضلُ العالمِ على العابدِ كفضلي على أدناكم ثمَّ قالَ رسولُ اللَّهِ صلَّى اللَّهُ عليْهِ وسلَّمَ إنَّ اللَّهَ وملائِكتَهُ وأَهلَ السَّماواتِ والأرضِ حتَّى النَّملةَ في جُحرِها وحتَّى الحوتَ ليصلُّونَ على معلِّمِ النَّاسِ الخيرَ
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٦٨٥ و صححه الشيخ الألباني فيصحيح الترمذي)

حكم : صحيح

.