Jami’ at-Tirmidhi – 42 – Livre de la Demande de Permission

D’après Abou Oumama Al Bahili (qu’Allah l’agrée) : Quelqu’un a dit : Ô Messager d’Allah ! Lorsque deux hommes se rencontrent, lequel d’entre eux commence à passer le salam ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui des deux qui est le plus en droit d’Allah (*) ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2694 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Tirmidhi, Hadith Sahih)

(*) C’est à dire celui des deux qui est le plus proche de la miséricorde d’Allah.
(Touhfatoul Ahwadhi)

L’imam Tirmidhi (mort en 279 du calendrier hégirien) a classé ce hadith dans ses Sounan dans le chapitre : -Le mérite de la personne qui est la première à passer le salam-.

عن أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه قال : قيل : يا رسول الله ! الرجلان يلتقيان أيهما يبدأ بالسلام ؟
فقال رسول الله صلى الله عليه و سلم : أولاهما بالله
( رواه الترمذي في سننه رقم ٢٦٩٤ و حسنه و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Amr Ibn Chouayb, d’après son père, d’après son grand-père (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne fait pas partie de nous celui qui ressemble à autre que nous. Ne ressemblez pas aux juifs ni aux chrétiens car certes le salut des juifs est un signe avec les doigts et le salut des chrétiens est un signe avec les mains ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2695 et authentifié par Cheikh Albani dans sa Sahih Tirmidhi, Hadith Hasan)
عن عمرو بن شعيب عن أبيه عن جده رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم :لَيْسَ مِنَّا مَنْ تَشَبَّهَ بِغَيْرِنَا لاَ تَشَبَّهُوا بِالْيَهُودِ وَلاَ بِالنَّصَارَى فَإِنَّ تَسْلِيمَ الْيَهُودِ الإِشَارَةُ بِالأَصَابِعِ وَتَسْلِيمَ النَّصَارَى الإِشَارَةُ بِالأَكُفِّ (رواه الترمذي في سننه رقم ٢٦٩٥ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : حسن

.
D’après Anas ibn Malik, le Messager d’Allah (ﷺ) lui a dit: « Ô Mon fils! Quand tu entres chez toi, salue ta famille, ce sera une bénédiction pour toi et pour ta famille ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2698 et affaibli par Cheikh Albani dans Daif Tirmidhi, Hadith Daif)

قال أنس بن مالك قال قال لي رسول الله صلى الله عليه وسلم ‏ «‏ يا بنى إذا دخلت على أهلك فسلم يكون بركة عليك وعلى أهل بيتك » ‏.‏
(رواه الترمذي في سننه رقم ۲۶۹۸ و الشيخ الألباني في ضعيف الترمذي )

حكم : ضعيف

.
D’après Al Bara Ibn ‘Azib (qu’Allah l’agrée) : Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est passé près d’un groupe de Ansars (1) qui étaient assis sur le chemin alors il a dit : « Si vous n’avez pas d’autre choix que de le faire (2) alors répondez au salam, portez secours à la personne qui subit une injustice et guidez sur le chemin (3) ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2726 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Tirmidhi, Hadith Sahih Al-Matn)

(1) Les Ansars sont les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui étaient originaires de Médine.

(2) C’est à dire que de vous asseoir sur le chemin.

(3) C’est à dire guidez l’aveugle ou la personne qui a perdu son chemin.

Ces trois choses font partie des droits du chemin et d’autres droits du chemin sont mentionnés dans d’autres hadiths authentiques.
(Touhfatoul Ahwadhi)

عن البراء بن عازب رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه وسلم مر بناس من الأنصار وهم جلوس في الطريق فقال : إن كنتم لابد فاعلين فردوا السلام وأعينوا المظلوم واهدوا السبيل
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٧٢٦ و حسنه و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : صحيح المتن

.