۞ Mousnad Ahmad ۞

Le Musnad de l’imam Ahmad est l’un des plus important recueil de hadith (il figure parmi les Kutub at-Tis’a – les 9 livres de bases dans le hadith). Il contient près de 40000 hadith, qui sont classés par rapporteur, c’est à dire selon le Sahaba duquel la chaine remonte.
Cheikh Ahmad Shakir a authentifiés les Hadiths du Mousnad de l’imam Ahmad.


D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) : ‘Omar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) s’est penché vers la pierre noire (1) et a dit : Certes je sais que tu n’es qu’une pierre et si je n’avais pas vu mon bien-aimé (2) te toucher et t’embrasser alors je ne t’aurai pas touché ni embrassé. Il y a certes dans le Messager d’Allah un excellent exemple (3).
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad n°131 et authentifié par l’imam Ibn Kathir dans Mousnad Al Farouq p 312 par Cheikh Ahmed Chakir dans la correction du Mousnad n°1/81, Hadith Isnad Sahih)

(1) La pierre noire se trouve dans l’un des coins de la Ka’ba dans la mosquée Al Haram à La Mecque.

(2) Il s’agit évidemment du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).

(3) Il s’agit d’une partie du verset 21 de la sourate Al Ahzab n°33.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما أنَّ عمرَ بنَ الخطَّابِ رضيَ اللَّهُ عنهُ أَكَبَّ علَى الرُّكنِ فقالَ : إنِّي لأعلَمُ أنَّكَ حجرٌ ، ولو لم أرَ حَبيبي صلَّى اللَّهُ عليهِ وسلَّمَ قبَّلَكَ أو استَلمَكَ ، ما استَلمتُكَ ولا قبَّلتُكَ لَقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللَّهِ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١٣١ و صححه الإمام ابن كثير في مسند الفاروق ص ٣١٢ و صححه أيضاً الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق المسند)

حكم : إسناده صحيح

.

D’après Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) m’a dit ainsi qu’à Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) le Jour de Badr: « Avec l’un d’entre vous il y a Djibril et avec l’autre il y a Mikaïl. Israfil est lui un ange immense qui assiste au combat ou il a dit en étant dans le rang ».
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans la correction du Mousnad n°2/308, Hadith Isnad Sahih)

Djibril et Mikaïl sont également des anges.

عن علي بن أبي طالب رضي الله عنه قال قيلَ لعليٍّ ولأبي بَكْرٍ يومَ بدرٍ : معَ أحدِكُما جِبريلُ ، ومعَ الآخرِ ميكائيلُ وإسرافيلُ ملَكٌ عظيمٌ يشهَدُ القتالَ أو قالَ : يشهَدُ الصَّفَّ
(رواه أحمد و صححه الشيخ أحمد شاكر في مسند أحمد رقم ۲/۳۰۸)

حكم : إسناده صحيح

.

D’après Abou ‘Oubeida Ibn Al Jarrah (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui fait une dépense méritoire dans le sentier d’Allah alors celle-ci est comptée sept-cent fois.
Celui qui fait une dépense pour lui-même ou pour sa famille, visite un malade, écarte un objet gênant du chemin alors la bonne action est comptée dix fois.
Le jeûne est une protection tant que la personne ne l’a pas déchirée (1).
Et la personne qu’Allah éprouve dans son corps (2) alors ceci est pour lui une expiation (3) ».
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad n°1690 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans la correction du Mousnad vol 3 p 145, Hadith Isnadouhou fi Aslih sahih (4))

(1) C’est à dire en commettant ce qui ne convient pas durant le jeûne comme par exemple la médisance et le mensonge.
(2) C’est à dire qu’Il l’éprouve par la maladie.
(3) C’est à dire une expiation de ses péchés.
(Hachia As Sindi ‘Ala Mousnad Ahmed vol 2 p 172)

(4) Sa Base, Origine se trouve dans le Sahih

عن أبي عبيدة بن الجراح رضي الله عنه قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : منِ أنفقَ نفقةً فاضلةً في سبيلِ اللَّهِ فبسبعمائةٍ ومنِ أنفقَ على نفسِهِ وأَهْلِهِ أو عادَ مريضًا أو مازَ أذًى فالحسَنةُ بعشرِ أمثالِها والصَّومُ جُنَّةٌ ما لم يخرقها ومنِ ابتلاهُ اللَّهُ ببلاءٍ في جسدِهِ فَهوَ لَهُ حِطَّةٌ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١٦٩٠ و حسنه أحمد شاك في تحقيق المسند ۳/۱۴۵)

حكم : إسناده في أصله صحيح

.

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) : Un homme est allé voir le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Ô Messager d’Allah ! Je suis certes un homme vieux et malade et la prière de nuit est difficile pour moi. Ainsi oriente moi vers une nuit peut-être qu’Allah m’aidera et qu’elle sera la nuit du destin.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) : « Je te recommande la septième (*) ».
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad n°2149 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans la correction du Mousnad, Hadith Isnad Sahih)

(*) C’est à dire la septième nuit des dix dernières nuits soit la vingt-septième nuit.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما أنَّ رجلًا أتى النبيَّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ فقال : يا نبيَّ اللهِ إني شيخٌ كبيرٌ عليلٌ يشُقُّ عليَّ القيامُ فأْمُرْني بليلةٍ لعل اللهَ يوفِّقُني فيها ليلةَ القدرِ قال : عليكَ بالسابعةِ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٢١٤٩ و صححه الشيخ أحمد شاكر في تحقيق المسند )

حكم : إسناده صحيح

.

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est né le lundi, il a reçu la prophétie le lundi, il est mort le lundi, il est sorti pour la hijra de La Mecque à Médine le lundi, il est arrivé à Médine le lundi et il a levé la pierre noire le lundi.
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°2506 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans sa correction du Mousnad vol 4 p 172, Hadith Isnad Sahih)

L’imam Ibn Kathir (mort en 774 du calendrier hégirien) a dit : « Il n’y aucune divergence sur le fait qu’il soit né un lundi ».
(Al Bidaya Wa Nihaya vol 3 p 374)

Ensuite les savants ont été en divergence sur le fait de savoir la date du lundi du mois de Rabi’ Al Awal durant lequel le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est né.
L’imam Ibn Kathir a cité 6 avis sur le sujet dans l’ouvrage mentionné ci-dessus.

Il y a deux avis qui se distinguent des autres :

– Le fait que la naissance ai eu lieu le lundi 8

L’imam Malik a rapporté ceci du tabi’i Mouhammad Ibn Joubeyr Ibn Mout’im (mort en 99 du calendrier hégirien) avec une chaîne de transmission authentique.
(Voir Sahih Al Sira Nabawiya de cheikh Albani p 13)

L’imam Ibn Hajar (mort en 852 du calendrier hégirien) a dit : « Ceci est ce que montre la plupart des récits ».

L’imam Abou ‘Omar Ibn ‘Abdel Bar (mort en 463 du calendrier hégirien) a dit : « C’est l’avis que les historiens ont authentifié et ont jugé comme juste ».
(Voir Souboul Al Houda Wa Rachad Fi Sira Kheyr Al ‘Ibad vol 1 p 404)

– Le fait que la naissance ai eu lieu le lundi 12

L’imam Ibn Kathir (mort en 774 du calendrier hégirien) a dit : « Ceci est l’avis connu de la majorité ».
(Al Bidaya Wa Nihaya vol 3 p 375)

Remarque : Quand le Prophète est-il mort ?

Les savants sont en consensus sur le fait que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est mort un lundi (voir le hadith de Anas Ibn Malik dans Sahih Al Boukhari n°680 et dans Sahih Mouslim n°419) ainsi que sur le fait qu’il soit mort durant le mois de Rabi’ Al Awal.

L’imam Ibn Hajar (mort en 852 du calendrier hégirien) a dit : « Il n’y a pas de divergence sur le fait que le décès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ai eu lieu un lundi et que ceci ai eu lieu durant le mois de Rabi’ Al Awal, ceci est comme un consensus ».
(Fath Al Bari 8/129)

L’imam Ibn Kathir (mort en 774 du calendrier hégirien) a dit : « L’avis répandu est que son décès a eu lieu le lundi 12 du mois de Rabi’ Al Awal ».
(Al Fousoul Fi Sirati Rasoul p 260)

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال : وُلِدَ النبيُّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ يومَ الاثنينِ واستُنْبِئَ يومَ الاثنينِ وتوفيَ يومَ الاثنينِ وخرج مهاجرًا من مكةَ إلى المدينةِ يومَ الاثنينِ وقَدِمَ المدينةَ يومَ الاثنينِ ورفِعَ الحجرُ الأسودُ يومَ الاثنينِ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٢٥٠٦ و صححه الشيخ أحمد شاكر في تحقيق المسند ج ٤ ص ١٧٢)

حكم : إسناده صحيح

.

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a pas de jours qui soient plus grands auprès d’Allah et dans lesquels Il aime plus les bonnes actions que ces dix jours.
Ainsi durant ces dix jours (1) multipliez le tahlil, le tekbir et le tahmid (2) » .
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad n°5646 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans la correction du Mousnad, Hadith Isnadhou Sahih)

(1) C’est à dire les dix jours du début du mois de Dhoul Hijja
(2) Le tahlil est le fait de dire -La Ilaha Illa Allah-.
Le tekbir est le fait de dire -Allahou Akbar-.
Le tahmid est le fait de dire -El Hamdoulilah-.

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : ما من أيام أعظم عند الله ولا أحب إليه من العمل فيهن من هذه الأيام العشر فأكثروا فيهن من التهليل والتكبير والتحميد
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٥٦٤٦ و صححه الشيخ أحمد شاكر في تحقيق المسند )

حكم : إسناده صحيح

.

D’après ‘Amr Ibn Chou’ayb, d’après son père, d’après son grand père (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a été interrogé sur celui qui a un rapport avec une femme par son derrière (*), il a répondu: « Ceci est la petite homosexualité ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°6706 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans sa correction du Mousnad Volume 10 page 177, Isnad Sahih)

(*) C’est à dire qu’il a un rapport avec elle par l’anus.

عن عمرو بن شعيب عن أبيه عن جده رضي الله عنه أن النبي سئل عن الرجل يأتي المرأة في دبرها فقال : هي اللوطية الصغرى
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٦٧٠٦ و صححه الشيخ أحمد شاكر في تحقيق المسند )

حكم : إسناده صحيح

.

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a personne qui sorte de sa maison sans qu’il n’y ait à sa porte deux bannières: une bannière dans la main d’un ange et une bannière dans la main d’un chaytan.
S’il sort pour une chose qu’Allah aime, l’ange le suit avec sa bannière et il ne cesse d’être sous la bannière de l’ange jusqu’à ce qu’il revienne à sa maison.
Et s’il sort pour ce qui met Allah en colère, le chaytan le suit avec sa bannière et il ne cesse d’être sous la bannière du chaytan jusqu’à ce qu’il revienne à sa maison ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°8286 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans sa correction du Mousnad vol 16 p 125, Hadith Isnad Sahih)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما من خارجٍ يَخرجُ يعني من بيتِه إِلا بِبَابِهِ رايتانِ: رايَةٌ بِيَدِ ملَكٍ، ورايَةٌ بِيَدِ شَيْطانٍ، فإن خَرَج لِما يُحِبُّ اللهُ عَزَّ وَجَلَّ، اتَّبَعَهُ الملَكُ برايتِه، فلم يَزَلْ تحت رايةِ الملَكِ حتَّى يَرْجِعَ إلى بيتِه، وإنْ خَرَج لما يُسْخِطُ اللهَ، اتَّبَعَهُ الشَّيطانُ برايتِه، فلَم يَزَلْ تَحْتَ رايَةِ الشَّيطانِ حَتَّى يَرْجِعَ إلى بيتِه
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٨٢٨٦ و صححه الشيخ أحمد شاكر في تحقيق المسند ج ١٦ ص ١٢٥)

حكم : إسناده صحيح

.