Sahih Al Boukhari – 69 – Livre des Pensions

D’après Aboû Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit : « Allah, Puissant et Sublime, a dit : ‘’Dépense (en charité), Ô fils d’Adam, et je dépenserai pour toi’’ ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5352)

عن أبي هريرة رَضِيَ اللَّهُ عَنْهُ، أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ قَالَ:
 » قَالَ اللَّهُ: أَنْفِقْ يَا ابْنَ آدَمَ، أُنْفِقْ عَلَيْكَ « .
( رواه البخاري في صحيحه رقم ۵۳۵۲ )
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui s’occupe de la veuve et du pauvre est comme le combattant dans le sentier d’Allah ou à celui qui prie toute la nuit et jeûne toute la journée. ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5353)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلي الله عليه و سلم : السَّاعي على الأرملةِ والمسكينِ ، كالمُجاهدِ في سبيلِ اللَّهِ ، أو القائمِ الليلَ والصائمِ النهارِ
(رواه البخاري في صحيحه رقم ۵۳۵۳)
.
Jabir ibn Abdillah (رضي الله عنه) qui a dit : A sa mort, mon père laissa sept (ou neuf) filles. Comme je m’étais marié à une femme ayant déjà été mariée, le Messager d’Allah (ﷺ) m’a dit :
« Ô Jabir t’es-tu marié ? »
Je lui ai répondu : « Oui. »
Il (ﷺ) m’a dit : « Est-elle vierge ou une femme ayant été déjà mariée ? »
Je lui ai répondu : « Non, C’est plutôt une femme ayant été déjà mariée »
Il (ﷺ) répondit : « Pourquoi ne te maries-tu pas avec une vierge, pour que tu puisses jouer avec elle et elle avec toi, et tu pourrais l’amuser et elle t’amuse »
Il se trouve qu’à sa mort, ‘Abd Allah (Mon père) a laissé des filles; et comme je ne voulais pas leur apporter une jeune fille comme elles, je me suis marié à une femme qui peut s’occuper d’elles. « Qu’Allah te bénisse [ce mariage] » (ou C’est bien).
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°5367)

« pour que tu puisses jouer avec elle et elle avec toi » : Les savants ont expliqué afin qu’il y ait un amour plus fort entre toi et elle car une femme qui n’est plus vierge, son coeur peut être encore attaché à son ancien mari.

Il s’est donc marié avec une femme non vierge avec qu’elle puisse s’occuper de ses sœurs et qu’elle les éduque.
(d’ou l’Imam Al Boukhari a classé le Hadith dans le Chapitre: L’avantage de subvenir aux besoins de sa famille (باب فَضْلِ النَّفَقَةِ عَلَى الأَهْلِ))

عَنْ جَابِرِ بْنِ عَبْدِ اللَّهِ ـ رضى الله عنهما ـ قَالَ هَلَكَ أَبِي وَتَرَكَ سَبْعَ بَنَاتٍ أَوْ تِسْعَ بَنَاتٍ فَتَزَوَّجْتُ امْرَأَةً ثَيِّبًا فَقَالَ لِي رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏«‏ تَزَوَّجْتَ يَا جَابِرُ ‏».‏ فَقُلْتُ نَعَمْ‏.‏ فَقَالَ ‏«‏ بِكْرًا أَمْ ثَيِّبًا »‏‏.‏ قُلْتُ بَلْ ثَيِّبًا‏.‏ قَالَ ‏«‏ فَهَلاَّ جَارِيَةً تُلاَعِبُهَا وَتُلاَعِبُكَ، وَتُضَاحِكُهَا وَتُضَاحِكُكَ ‏»‏‏.‏ قَالَ فَقُلْتُ لَهُ إِنَّ عَبْدَ اللَّهِ هَلَكَ وَتَرَكَ بَنَاتٍ، وَإِنِّي كَرِهْتُ أَنْ أَجِيئَهُنَّ بِمِثْلِهِنَّ، فَتَزَوَّجْتُ امْرَأَةً تَقُومُ عَلَيْهِنَّ وَتُصْلِحُهُنَّ‏.‏ فَقَالَ ‏«‏ بَارَكَ اللَّهُ لَكَ ‏»‏‏.‏ أَوْ قَالَ خَيْرًا‏.‏
(رواه البخاري في صحيح رقم ۵۳۶۷)
.