۞ Sahih Al Jami – 24 – Livre de la Lettre Mim (م) ۞

D’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah n’a pas accordé un bienfait à un serviteur qui a alors fait la louange d’Allah (*) pour elle sans que cette louange ne soit meilleur que ce bienfait ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5562, Hadith Sahîh)

(*) C’est à dire qu’il a dit Al Hamdoulilah, ce qui signifie -Toutes les louanges sont pour Allah-.

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : ما أنعم الله على عبد نعمة فحمد الله عليها إلاّ كان ذلك الحمد أفضل من تلك النعمة
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٥٦٢)

حكم : صحيح

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La distance entre les deux côtés de mon bassin est comme la distance entre San’a et Médine ou comme la distance entre Médine et Amman (*). On y voit des récipients d’or et d’argent nombreux comme les étoiles dans le ciel ou plus nombreux encore ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5592, Hadith Sahîh)

(*) San’a est une ville au Yémen et Amman est une ville en Jordanie.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما بين ناحيتي حوضي كما بين صنعاء و المدينة أو كما بين المدينة و عمان . ترى فيه أباريق الذهب و الفضة كعدد نجوم السماء أو أكثر
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٥٩٢)

حكم : صحيح

.
D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Aucun groupe ne s’assoit pour mentionner Allah sans qu’un crieur ne les appelle du ciel en disant: Levez vous, vous êtes pardonnés ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5609, Hadith Sahih)
عن أنس رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : ما جلَسَ قومٌ يذكُرونَ اللهَ تَعَالَى ، إلَّا ناداهم منادٍ مِنْ السماءِ : قُومُوا مغفورًا لَكُمْ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٦٠٩)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit: « Le soleil ne s’arrêta pour aucun homme à l’exception de Josué fils de Nûn lorsqu’il marcha contre Jérusalem (bayt al-maqdis) ».
(rapporté par l’imam Ahmad et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5612, Hadith Sahîh)

(*) Ce hadith prouve que c’est bien Josué fils de Nûn, et non Moïse qui conquit Jérusalem, et que le soleil fut arrêté lors de la conquête de Jérusalem et non celle de Jéricho comme le prétendent les gens du Livre.
[Tafsir Ibn Kathir]

عن أبو هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما حُبِسَتِ الشمسُ على بشَرٍ قطُّ ، إلَّا على يوشَعَ بنِ نونٍ ، ليالِيَ سارَ إلى البيتِ المُقَدَّسِ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۵۶۱۲)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit:
« Le fils de Adam n’a pas pratiqué une chose qui est meilleure que la prière, que de réconcilier entre les gens et que le bon comportement »
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5645, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : ما عمل ابن آدم شيئا أفضل من الصلاة و صلاح ذات البين و خلق حسن
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٦٤٥)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Aucun homme n’ouvre une porte de cadeau, d’aumône ou de respect des liens de parenté sans que Allah ne lui rajoute de la richesse pour cela. Et aucun homme n’ouvre une porte de mendicité par laquelle il désire la richesse sans que Allah ne lui rajoute de la pauvreté pour cela ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5646, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما فتح رجل باب عطية بصدقة أو صلة إلا زاده الله تعالى بها كثرة . و ما فتح رجل باب مسألة يريد بها كثرة إلا زاده الله تعالى بها قلة
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٦٤٦)

حكم :  صحيح

.
D’après Al Miqdam (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Aucun homme n’a gagné un meilleur salaire que ce qu’il a gagné par le travail de ses mains. Et tout ce qu’un homme dépense pour lui, pour sa famille, pour ses enfants, pour son servant est une aumône ».
(Rapporté par Ibn Maja et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5660, Hadith Sahih)
عن المقدام رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما كسَبَ الرُّجُلُ كسْبًا أَطْيَبَ مِنْ عَمَلِ يَدِهِ ، وَمَا أنَفَقَ الرَّجُلُ عَلَى نَفْسِهِ ، وأهْلِهِ ، ووَلَدِهِ ، وخادِمِهِ ، فهو صدقَةٌ
(رواه ابن ماجه و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٦٦٠)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a pas un homme sur qui 100 personnes prient (*) sans qu’Allah ne le pardonne ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5716, Hadith Sahîh)

(*) Il s’agit ici de la prière sur les morts / salat janaza.

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما من رجل يصلي عليه مائة إلا غفر الله له
حكم : صحيح

.
D’après Abdallah Ibn Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Il y a pas un musulman qui meurt le jour de vendredi ou la nuit du vendredi (c’est à dire la veille) sans qu’Allah le protège des fitna de la tombe ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5773, Hadith Hasan)
عن عبد الله ابن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما من مسلم يموت يوم الجمعة أو ليلة الجمعة إلا وقاه الله تعالى فتنة القبر
(رواه أحمد و الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۵۷۷۳)

حكم : حسن

.
D’après Mou’adh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a aucune âme qui meurt en attestant de -La Ilaha Illa Allah- et en attestant que je suis le Messager d’Allah, ceci retournant vers un coeur plein de certitude sans qu’Allah ne lui pardonne ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5793, Hadith Hasan)

L’imam Abder Rahman Ibn Hassan Al Cheikh (mort en 1285) a dit dans Fath Al Majid p 44: Celui qui atteste de -La Ilaha Illa Allah- est celui qui prononce cette parole en connaissant son sens et en agissant par ce qu’elle induit que ce soit dans son for intérieur comme dans ses actes extérieurs. Ainsi il faut forcément, pour les deux attestations de foi, la science, la certitude et agir par ce qu’elles induisent comme Allah a dit: -Sache qu’il n’y a pas d’autre divinité qui mérite d’être adorée par justice si ce n’est Allah- [Sourate Muhammad verset 19] et il a dit également: -Sauf ceux qui attestent de la vérité alors qu’ils savent- [Sourate Zoukhrouf n°43 verset 86].
Par contre le fait de prononcer cette parole sans comprendre son sens, sans en avoir la certitude et sans mettre en pratique ce qu’elle induit comme désaveu de l’association, comme sincérité dans les paroles et les actes (la parole du coeur et de la langue et les actes du coeur et des membres) alors ceci ne profite en rien par consensus.

عن معاذ بن جبل رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : ما من نفس تموت تشهد أن لا إله إلا الله وتشهد أني رسول الله يرجع ذاك إلى قلب موقن إلا غفر الله لها
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٧٩٣)

حكم : حسن

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui ne verse pas la zakat sera dans le feu le jour du jugement »
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5807, Hadith Hasan)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : مانع الزكاة يوم القيامة في النار
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٨٠٧)

حكم : حسن

.
D’après Anas Ibn Malik et Abou Houreira (qu’Allah les agrées), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le croyant est semblable à l’épi de blé qui penche parfois et se redresse parfois ».
(Rapporté par Ibn ‘Adi dans Al Kami, et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5845, Hadith Sahîh)

عن أنس بن مالك و أبو هريرة رضي الله عنهم قال رسول الله صلّى الله عليه و سلم : مَثَلُ المؤمنِ مثلُ السُّنبُلةِ ، تميلُ أحيانًا ، و تقوم أحيانًا
(رواه ابن عدي في الكامل و صحيحه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۵۸۴۵)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui demande par le visage d’Allah est maudit (1), celui à qui ont demande par le visage d’Allah et prive celui qui demande est maudit tant qu’il ne demande pas une chose mauvaise (2) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5890, Hadith Hasan)

(1) C’est à dire celui qui adresse une demande à une autre personne en lui disant : -Je te demande par le visage d’Allah-.
(Fayd Al Qadir, hadith n°8205)

La personne qui fait cela est maudite car le fait de prendre Allah comme intermédiaire dans une demande adressée à une créature va à l’encontre de la glorification obligatoire que mérite Allah le Seigneur des mondes.
(Voir les différents ouvrages d’explication de Kitab Tawhid dans les chapitres : -On ne repousse pas celui qui demande par Allah- et -On ne demande par le visage d’Allah que le paradis-)

(2) Si une personne demande quelque chose par le visage d’Allah alors il y a trois cas possibles :
– Si la personne s’adresse à une personne précise pour une chose précise alors il est interdit de repousser cette demande.
Comme par exemple si cette personne te demande par le visage d’Allah de l’aider et que tu es capable de lui donner ce qu’il demande

– Si la personne ne s’adresse pas à une personne précise mais à plusieurs personnes alors dans ce cas il est recommandé de ne pas repousser sa demande

– Si nous savons que la personne qui demande par Allah est une personne qui ment alors il est simplement permis de lui donner ce qu’il demande
(Charh Kitab Tawhid de Cheikh Saleh Al Cheikh p 401)

Par contre si la personne qui demande une chose qui est interdite (ou de l’argent qui sera utilisé pour une chose interdite) ou qu’il y a dans le fait d’accepter sa demande un préjudice pour la personne à qui on demande alors répondre à sa demande n’est pas obligatoire.
(Charh Kitab Tawhid de Cheikh Otheimine p 591)

عن أبي موسى الأشعري رضي الله عنه قال النبي صلّى الله عليه وسلّم : ملعون من سأل بوجه الله وملعون من سُئل بوجه الله ثم منع سائله ما لم يسأل هجرًا
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٨٩٠)

حكم : حسن

.
D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Maudit est celui qui insulte son père, maudit est celui qui insulte sa mère, maudit est celui qui égorge pour un autre qu’Allah, maudit est celui qui change les limites des terres (*), maudit est celui qui égare un aveugle du chemin, maudit est celui qui a un rapport sexuel avec un animal, maudit est celui qui pratique l’acte du peuple de Lot ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5891, Hadith Sahih)

(*) C’est à dire que si il y a une chose qui fait la limite entre deux terrains, celui qui bouge cette limite afin de s’accaparer injustement une partie de la terre de son voisin est maudit.

عن بن عباس رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : ملعونٌ مَنْ سبَّ أباهُ ، ملعونٌ مَنْ سَبَّ أُمَّهُ ، ملعونٌ مَنْ ذبَحَ لغيرِ اللهِ ، ملعونٌ مَنْ غَيَّرَ تُخومَ الأرضِ ، ملعونٌ مَنْ كَمَهَ أَعْمَى عَنْ طريقٍ ، ملعونٌ مَنْ وقعَ على بهيمَةٍ ، ملعونٌ مَنْ عمِلَ بعمَلِ قومِ لوطٍ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٨٩١)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y a parmi ma descendance une personne derrière qui ‘Issa Ibn Maryam va prier ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5920, Hadith Sahîh)

(*) Le Mahdi sera envoyé à l’époque de la descente de ‘Issa Ibn Maryam (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui va prier derrière lui

عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النبي صلي الله عليه و سلم : مِنَّا الذي يُصلِّي عِيسَى بنُ مرْيَمَ خلْفَهُ
(رواه أبو نعيم و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٩٢٠)

حكم : صحيح

.
D’après Ibn Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui veut faire de la piété filiale à son père alors qu’il est dans sa tombe, qu’il lie les liens avec les frères de son père (*) après sa mort ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5960, Hadith Sahîh)

(*) Le sens voulu ici est les amis de son père comme cela est explicité dans d’autres ahadiths.

عن ابن عمر رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : من أحب أن يصل أباه في قبره فليصل إخوان أبيه من بعده
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٩٦٠)

حكم : صحيح

.
D’après Jabir Ibn Abdillah (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui veut jeûner qu’il mange quelque chose au sahour ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°14950 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6005, Hadith Sahîh)
عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : من أراد أن يصوم فليتسحر بشيء
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١٤٩٥٠ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٠٠٥)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui demande protection par Allah donnez lui protection.
Celui qui demande par Allah donnez lui.
Celui qui vous invite répondez à son invitation
Celui qui vous fait un bien faites lui un bien équivalent, si vous ne trouvez pas de quoi lui faire un bien équivalent alors invoquez pour lui jusqu’à ce que vous voyiez que vous lui avez rendu ce bien ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6021, Hadith Sahîh)
عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : مَنِ استعاذَ باللهِ فأعيذوهُ ، ومَنْ سألَكُمْ باللهِ فأعْطُوهُ ، ومَنْ دعاكم فأَجيبُوهُ ، ومَنْ صنع إليكم مَعْروفًا فكافِئُوهُ ، فإنْ لم تَجِدُوا ما تكافِئُونَهُ ، فادعوا لَهُ حتى تُرَوا أنَّكم قَدْ كافَأْتُمُوهُ
(رواه أبو داود في سننه و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۶۰۲۱)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui rompt son jeûne durant le Ramadan par oubli n’a pas à rattraper ni a faire de kaffara (*) ».
(Rapporté par Al Hakim dans son Moustadrak n°1570 qui a dit qu’il est authentique avec les conditions de Mouslim et l’imam Dhahabi l’a approuvé. De plus il a également été authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6070, Hadith Hasan)

(*) La kaffara signifie l’expiation que doit faire celui qui a eu un rapport sexuel alors qu’il jeûnait durant le Ramadan. Elle consiste à libérer un esclave, si la personne ne peut pas alors elle doit jeûner deux mois consécutifs, si elle ne peut pas alors elle doit nourrir 60 pauvres et en plus de cela elle doit rattraper le jour du jeûne.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : مَنْ أفطرَ في رمضانَ ناسِيًا ، فلا قضاءَ عليْهِ ولا كفّارةَ
(رواه الحاكم في المستدرك رقم ١٥٧٠ و صححه على شرط مسلم و وافقه الذهبي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٠٧٠)

حكم : حسن

.
D’après Mu’adh ibn Anas (Qu’Allah l’agrée), Le Messager d’Allah (ﷺ) a dit,

celui qui mange un repas et dit:
« Al- hamdu lillahi-lladhi at’amani hadha, wa razaqanihi min ghairi haulin minni wa la quwwatin » (1)
Ses péchés précédents lui seront effacés.

Si quelqu’un met sur ​​un vêtement et dit : « Al- hamdu lillahi-lladhi at’kasâni hadha, wa th-thawba wa razaqanihi min ghairi haulin minni wa la quwwatin » (2)
Ses péchés précédents lui seront effacés.

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6086, Hadith Hasan)

(1) Louange à Allah qui m’a donné cette nourriture sans force, ni puissance de ma part.
(2) Louange à Allah qui m’a vêtu de cet habit et qui m’en a pourvu sans le moindre effort de ma part

عن أمعاذ بن أنس الجهني رضي الله عنه قال رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه و سلم : من أكل طعاما ثم قال: الحمد لله الذي أطعمني هذا الطعام ورزقنيه من غير حول مني ولا قوة غفر له ما تقدم من ذنبه ومن لبس ثوبا فقال: الحمد لله الذي كساني هذا ورزقنيه من غير حول مني ولا قوة غفر له ما تقدم من ذنبه وما تأخر .
(رواه البيهقي و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ۶۰۸۶)

حكم :حسن

.
D’après ‘Amr Ibn Hamiq (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui accorde sa sécurité à un homme puis le tue alors je me désavoue du tueur même si celui qui a été tué était mécréant ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6103, Hadith Sahih)
عن عمرو بن الحمق رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : مَنْ أَمَّنَ رجُلًا عَلَى دَمِهِ فقَتَلَهُ فأنَا بَرِيٌء مِنَ القاتِلِ ، وإِنْ كانَ المقتولُ كافِرًا
(رواه أبو نعيم و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦١٠٣)

حكم : صحيح

.
D’après Houdheyfa (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui termine sa vie par un jour de jeûne (1) rentre dans le paradis (2) »
(Rapporté par Al Bazzar dans son Mousnad n°2854 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6224, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire qu’il meurt alors qu’il jeûnait ou est mort après avoir rompu son jeûne.
(2) C’est à dire sans avoir été châtié avant cela.
(Ces commentaires sont tirées de Fayd Al Qadir de l’imam Al Mounawi, hadith n°8656)

عن حذيفة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : من ختم له بصيام يوم دخل الجنة
(رواه البزار في مسنده رقم ٢٨٥٤ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٢٢٤)

حكم : صحيح

.
D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui insulte mes compagnons, que la malédiction d’Allah, des anges et de tous les hommes soit sur lui ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6285, Hadith Hasan)
عن بن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من سبَّ أصحابي ، فعليه لعنةُ اللهِ ، و الملائكةِ ، و الناسِ أجمعِينَ
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٢٨٥)

حكم : حسن

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui aime que Allah l’exauce dans les moments difficiles et de soucis, qu’il multiplie les invocations dans les moments de facilité ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°3382 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6290, Hadith Hasan)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من سره أن يستجيب الله له عند الشدائد و الكرب فليكثر الدعاء في الرخاء
(رواه الترمذي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٢٩٠)

حكم : حسن

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui aimerait voir la modestie de Issa, qu’il regarde Abou Dhar ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6292, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من سره أن ينظر إلى تواضع عيسى فلينظر إلى أبي ذر
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٢٩٢)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Moussa (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui dont les bonnes actions lui procurent de la joie et dont les mauvaises lui procurent de la peine est un croyant »
(Authentifié par cheikh Albani dans Sahîh Al Jami n°6294 et aussi rapporté dans Charh At-Tahâwiya n°521, Hadith Sahîh)

عن أبي موسى رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم –  » من سرته حسنته وساءته سيئته فهو مؤمن « .
(صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۶۲۹۴)

حكم : صحيح

.
D’après Oussama Ibn Zaid (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui à qui on fait un bien et dit à son auteur (1): -Qu’Allah te rétribue en bien- (2) aura été très éloquent dans son remerciement ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2035 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Al Jami n°6368, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire que la personne à qui on a fait un bien dit cela à la personne qui lui a fait le bien.

(2) En phonétique: Jazaka Allahou Khayran

En arabe:

جَزَاكَ اللهُ خَيرًا
عن أسامة بن زيد رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من صنع إليه معروف فقال لفاعله : جزاك الله خيرًا فقد أبلغ في الثناء
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٠٣٥ و حسنه و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۶۳۶۸ )

حكم : صحيح

.
D’après Khalid Ibn Al Walid (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prend ‘Ammar (*) comme ennemi, Allah le prend comme ennemi et celui qui déteste ‘Ammar, Allah le déteste ».
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad n°16814 et authentifié par Cheikh Shouayb Arnaout dans sa correction du Mousnad ainsi que par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami’ n°6386, Hadith Sahih)

(*) Il s’agit du compagnon ‘Ammar Ibn Yassir (qu’Allah les agrée lui et son père).

عن خالد بن الوليد رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : من عادى عمَّارًا عاداه اللهُ ، و من أبغض عمَّارًا أبغضه اللهُ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١٦٨١٤ و صححه الشيخ شعيب الأرناؤوط في تحقيق المسند و صححه أيضاً الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٣٨٦)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Ayach Al Zarqi (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui dit le matin: ‘Il n’y a d’autre divinité digne d’être adorée sauf Allah sans associé. À Lui la royauté, à Lui la louange et Il est capable de toute chose’ (*) a la récompense de l’affranchissement d’un esclave parmi les enfants d’Ismail, il lui est inscrit 10 bonnes actions, il lui est enlevé 10 péchés, il est élevé de 10 degrés et il est protégé de Chaytan jusqu’à l’après-midi. Et si il dit cela l’après-midi il a la même chose jusqu’au matin ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6418, Hadith Sahîh)

Les majorité des savants disent que le temps des invocations du matin s’étend de la prière du sobh au lever du soleil et celui des invocations de l’après-midi s’étend de la prière du asar jusqu’au coucher du soleil.

(*) En phonétique : La ilaha illa Allah wahdahou la charika lah lahoul moulk wa lahoul hamd wa houwa ‘ala kouli chay in qadir
En arabe :لا إله إلاّ الله وحده لا شريك له له الملك و له الحمد و هو على كل شيء قدير

عن أبي عياش رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من قال إذا أصبح : لا إله إلا الله وحده لا شريك له له الملك وله الحمد وهو على كل شيء قدير ، كان له عدل رقبة من ولد إسماعيل وكتبت له بها عشر حسنات وحط عنه بها عشر سيئات ورفع له بها عشر درجات وكان في حرز من الشيطان حتى يمسي . وإذا قالها إذا أمسى كان له مثل ذلك حتى يصبح
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٤١٨)

حكم : صحيح

.
D’après Joubayr Ibn Mout’im (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soit sur lui) a dit: « Celui qui dit ‘Gloire et louange à Allah, gloire et louange à toi ô Allah, j’atteste qu’aucune autre divinité ne mérite d’être adorée en dehors de toi, je te demande pardon et me repens à toi’ , si il la prononce dans une assise de rappel elle sera alors pour elle comme un cachet et celui qui la prononce dans une assise de futilités alors elle sera une expiation pour lui ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6430, Hadith Sahîh)

En phonétique: Sobhana Allah wa bihamdih sobhanaka Allahoumma wa bihamdik, ach hadou an la ilaha illa ant astaghfirouka wa atoubou ilaik

En arabe:

سبحان الله و بحمده سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك

Rapporté également par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°81

عن جبير بن مطعم رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من قال : سبحان الله و بحمده سبحانك اللهم و بحمدك أشهد أن لا إله إلا أنت أستغفرك و أتوب إليك فإن قالها في مجلس ذكر كانت كالطابع يطبع عليه و من قالها في مجلس لغو كانت كفارة له
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٤٣٠)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui récite ayat al koursi après chaque prière obligatoire, rien ne l’empêche de rentrer dans le paradis sauf la mort ».
(Rapporté par Nasai et Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami’ n°6464, Hadith Sahîh)

Si on récite le verset après chaque prière obligatoire, ceci fait 5 fois par jour.

Le verset «Ayat Al Koursi» est le verset 255 de la sourate Al Baqara (n°2)

Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant, Celui qui subsiste par lui-même « al-Qayyum». Ni somnolence ni sommeil ne Le saisissent. A lui appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Qui peut intercéder auprès de Lui sans Sa permission ? Il connaît leur passé et leur futur. Et, de Sa science, ils n’embrassent que ce qu’Il veut. Son Trône « Kursiy» déborde les cieux et la terre, dont la garde ne Lui coûte aucune peine. Et Il est le Très Haut, le Très Grand.
[ Sourate 2 : la vache, Verset 255]

Allahu la ilaha illa huwa alhayyu alqayyoomu la ta/khuthuhu sinatun wala nawmun lahu ma fee alssamawati wama fee al-ardi man tha allathee yashfa’u ‘indahu illa bi-ithnihi ya’lamu ma bayna aydeehim wama khalfahum wala yuheetoona bishay-in min ‘ilmihi illa bima shaa wasi’a kursiyyuhu alssamawati waal-arda wala yaooduhu hifthuhuma wahuwa al’aliyyu al’atheemu

اللّهُ لاَ إِلَـهَ إِلاَّ هُوَ الْحَيُّ الْقَيُّومُ لاَ تَأْخُذُهُ سِنَةٌ وَلاَ نَوْمٌ لَّهُ مَا فِي السَّمَاوَاتِ وَمَا فِي الأَرْضِ مَن ذَا الَّذِي يَشْفَعُ عِنْدَهُ إِلاَّ بِإِذْنِهِ يَعْلَمُ مَا بَيْنَ أَيْدِيهِمْ وَمَا خَلْفَهُمْ وَلاَ يُحِيطُونَ بِشَيْءٍ مِّنْ عِلْمِهِ إِلاَّ بِمَا شَاء وَسِعَ كُرْسِيُّهُ السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضَ وَلاَ يَؤُودُهُ حِفْظُهُمَا وَهُوَ الْعَلِيُّ الْعَظِيمُ

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : مَنْ قرأَ آيةً الكُرسِيِّ دُبُرَ كلِّ صلاةٍ مكتوبةٍ ، لمْ يمنعْهُ من دُخُولِ الجنةَ إلَّا أنْ يمُوتَ
(رواه النسائي و ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٤٦٤)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui est facile à vivre, calme et doux, Allah l’interdit à l’enfer »
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6484, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : مَنْ كان سهْلًا هيِّنًا لَيِّنًا ، حرَّمَهُ اللهُ على النَّارِ
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٤٨٤)

حكم : صحيح

.
D’après Zayd Ibn Thâbit (qu’Allâh l’agrée) Le Prophète – ﷺ – a dit : « Celui qui se préoccupe de l’au-delà, Allah place sa richesse dans son cœur et rassemble les siens autour de lui, et ce bas monde est contraint de venir à lui. Mais celui qui se préoccupe de ce bas monde, Allah place sa pauvreté devant lui et disperse les siens, et il ne recevra pas d’autre part de ce bas monde que celle qui lui est réservée. »
(Rapporté par Ibn Maja et Authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6516, Hadith Sahîh)
عن زيد بن ثابت رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم
« من كانت همه الآخرة جمع الله له شمله، وجعل غناه
في قلبه وأتته الدنيا راغمة ومن كانت همه الدنيا فرق الله عليه أمره وجعل فقره بين عينيه ولم يأته من الدنيا إلا ما كتب الله له »
(رواه ابن ماجه و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٥١٦)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Oumama Al Bahili (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui meurt en tant que sentinelle (*) pour Allah, Allah le préserve de la fitna de la tombe ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6545, Hadith Sahîh)

(*) El Mourabita ( مُرابِطًا) qu’on peut le traduire par sentinelle, comme l’exemple des gardes-frontières chargée officiellement à la surveillance des frontières d’un pays contre les attaques ennemie.

عن أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : مَنْ ماتَ مُرابِطًا باللهِ ، أمَّنَهُ اللهُ من فِتنةِ القبْرِ
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٥٤٥)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La polémique sur le Coran est de la mécréance ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4603 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6687, Hadith Sahîh)

L’imam Abdel Raouf Al Mounawi a dit que la polémique est ici la polémique ayant pour but de faire douter que le Coran est la parole d’Allah ou la polémique sur les versets pouvant prêter à diverses interprétations car ceci mène vers le fait de renier le Coran ainsi le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) l’a nommé mécréance par rapport à la conséquence que l’on craint de cet acte.
(Fayd Al Qadir, hadith n°9187 vol 4 p 265)

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : المراء في القرآن كفر
(رواه أبو داود في سننه رقم ٤٦٠٣ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۶۶۸۷)

حكم : صحيح

.
D’après Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La femme est une nudité, lorsqu’elle sort Chaytan lui accorde de l’importance ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1173 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6690, Hadith Sahîh)
عن بن مسعود رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال : المرأة عورة فإذا خرجت استشرفها الشيطان
(رواه الترمذي في سننه رقم ١١٧٣ و حسنه و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۱۱۷۳)

حكم :صحيح

.
D’après Qays Ibn Sa’d (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La ruse et la tromperie sont dans le feu (*) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6725, Hadith Sahih)

(*) Le sens du hadith est que la personne qui pratique la ruse et la tromperie ne peut pas être une personne obéissante à Allah, une personne qui craint Allah.
En effet lorsque quelqu’un pratique la ruse, ceci va l’amener à pratiquer la trahison et lorsqu’il va trahir il va forcément pratiquer la tromperie.
Et tout acte qui n’est pas conforme à l’obéissance d’Allah est dans le feu.
(Voir Fayd Al Qadir, hadith n°9232)

عن قيس بن سعد رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : المكرُ و الخَديعةُ في النَّارِ 
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٧٢٥)

حكم : صحيح

.