Sahih At Targhib – 05 – Livre de La prière (Salat)

D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée) : Alors qu’il était entrain de voyager, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) entendit un homme dire: Allahou Akbar, Allahou Akbar, alors le Prophète a dit: « Il est sur la fitra (*) ».
Puis l’homme a dit: Achhadou An La Ilaha Illa Allah.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit alors: « Il est sorti du feu ».
Les gens se sont alors empressés de regarder qui était cet homme.
Il s’agissait d’un berger qui a atteint l’heure de la prière, il s’est alors levé et a fait l’appel à la prière.
(Rapporté par Ibn Khouzeima dans son Sahih n°399 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°245, Hadith Sahîh)

(*) La fitra désigne la caractéristique de base, sur laquelle Allah a créé chaque être humain, qui est la reconnaissance d’Allah comme Seigneur et l’acceptation de Sa religion.
(Voir par exemple Al Tawqif ‘Ala Mouhimat At Ta’arif de Al Mounawi p 187 et Tarh At Tathrib Fi Charh At Taqrib vol 7 p 225)

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال : سمع النبي صلى الله عليه و سلم رجلاً وهو في مسير له يقول : الله أكبر الله أكبر
فقال النبي صلى الله عليه و سلم : على الفطرة
فقال الرجل : أشهد أن لا إله إلا الله
قال النبي صلى الله عليه و سلم : خرج من النار
فاستبق القوم إلى الرجل فإذا راعي غنم حضرته الصلاة فقام يؤذن
(رواه ابن خزيمة في صحيحه رقم ٣٩٩ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٤٥)

حكم : صحيح

.
D’après Salman Al Farisi (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Lorsqu’un homme est dans une terre désertique et que vient l’heure de la prière qu’il fasse les ablutions, s’il ne trouve pas d’eau qu’il fasse le tayamoum (1). S’il fait l’iqama (2) alors ses deux anges prient avec lui et s’il fait l’adhan (3) et l’iqama alors prient derrière lui des armées d’Allah que son oeil ne voit pas.
(Rapporté par Abder Razaq et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°249, Hadith Sahîh)

(1) Le tayamoum (ablutions sèches) est le fait de frapper la terre avec ses mains puis de frotter son visage et le dos de ses mains.
Ceci concerne la personne qui n’a pas d’eau ou ne peut pas utiliser d’eau pour faire les ablutions.
Les détails et les règles du tayamoum sont mentionnés dans les ouvrages de jurisprudence.

(2) C’est à dire le second appel à la prière qui est fait juste avant le début de la prière.

(3) C’est à dire l’appel à la prière.

عن سلمان الفارسي رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : إذا كان الرجل بأرض قي فحانت الصلاة فليتوضأ فإن لم يجد ماء فليتيمم فإن أقام صلى معه ملكاه و إن أذن و أقام صلى خلفه من جنود الله ما لا يرى طرفاه
(رواه عبدالرزاق و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٤٩)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Demandez à Allah la Wassila (*) pour moi, car certes aucun serviteur ne la demande pour moi dans la vie d’ici-bas sans que je ne témoigne pour lui ou n’intercède pour lui le jour de la résurrection ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°257, Hadith Hasan)

(*) Il est rapporté dans Sahih Mouslim (hadith n°384) que la Wassila est un degré dans le paradis qui ne sera atteint que par un seul des serviteurs d’Allah.
Ce hadith, dans Sahih Mouslim, précise qu’elle doit être demandée en faveur du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) après avoir répété ce que dit la personne qui fait l’appel à la prière.
Ensuite lorsque l’appel à la prière est terminé on prie sur le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et alors on dit l’invocation dans laquelle on demande la Wassila en faveur du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : سلوا الله لي الوسيلة فإنه لم يسألها لي عبد في الدنيا إلا كنت له شهيدًا أو شفيعًا يوم القيامة
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٥٧)

حكم : حسن

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Personne n’entend l’adhan dans ma mosquée-ci (*), puis sort pour un besoin puis il ne revient pas, si ce n’est un hypocrite ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°262, Hadith Hasan Sahîh)

(*) Ce hadith mentionne la mosquée du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) mais d’autres textes montrent que le fait de sortir de la mosquée après l’appel à la prière sans un besoin, ou sortir pour un besoin mais ensuite ne pas prier la prière en commun est interdit dans l’ensemble des mosquées.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : لا يسمع النداء في مسجدي هذا ثم يخرج منه إلا لحاجة ثم لا يرجع إليه إلا منافق
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٢)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui construit pour Allah une mosquée, Allah lui construit une maison dans le Paradis plus vaste que la mosquée ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°273, Hadith Hasan li Ghayrihi)

عن عبد الله بن عمرو رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من بنى للهِ مسجدًا ، بنى اللهُ له بيتًا في الجنَّةِ أوسعَ منه
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٣)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui a craché en direction de la qibla (*) sera ressuscité le jour de la résurrection avec son crachat sur le visage ».
(Rapporté par Al Bazzar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°285, Hadith Sahîh)

(*) C’est à dire la direction de La Mecque.

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : يبعث صاحب النخامة في القبلة يوم القيامة وهي في وجهه
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٥)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Lorsque l’un d’entre vous fait les ablutions dans sa maison puis vient à la mosquée, il est en prière jusqu’à ce qu’il revienne. Ainsi qu’il ne fasse pas comme cela » et il a entrelacer ses doigts.
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°293, Hadith Sahîh)

C’est à dire qu’il convient à celui qui se rend à la mosquée pour prier de le faire avec concentration et de ne pas faire d’actes inutiles qui ne doivent pas être faits dans la prière.

Remarque : Le fait de craquer ses doigts a ici le même jugement que les fait de les entrelacer

D’après Chou’ba : J’ai prié à côté de ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée) et j’ai craqué mes doigts. Lorsque j’ai terminé ma prière il a dit : « Tu n’as pas de mère ! (*) Tu craques tes doigts alors que tu es entrain de prier ?! ».
(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousannaf n°7358 et authentifié par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil vol 2 p 99)

(*) Les arabes utilisent comme formule de réprobation ce genre d’expression dont le sens apparent n’est pas voulu.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إذا توضأ أحدكم في بيته ثم أتى المسجد كان في الصلاة حتى يرجع فلا يقل هكذا . وشبك بين أصابعه
(رواه الحاكم و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٣)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Il y aura à la fin des temps des gens dont les discussions (*) se feront dans leurs mosquées, Allah n’a aucun besoin d’eux ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°296, Hadith Hasan)

(*) C’est à dire leurs discussions concernant les choses de l’ici-bas.
(voir Sahih Ibn Hibban vol 15 p 162)

عن عبدالله ابن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : سيكون في آخر الزمان قوم يكون حديثهم في مساجدهم ليس لله فيهم حاجة
(رواه ابن حبان و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٦)

حكم :حسن

.
D’après ‘Oqba Ibn ‘Amir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsqu’un homme se purifie puis se rend à la mosquée en voulant par cela la prière, ses deux écrivains (1) lui écrivent 10 bonnes actions pour chaque pas qu’il fait vers la mosquée.
Celui qui est assis en attendant la prière (2) est comme celui qui est debout en train de prier, il est écrit parmi ceux qui prient du moment où il est sorti de sa maison jusqu’au moment où il y est revenu ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°17440 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°298, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire les anges qui inscrivent les actes des gens.
(2) C’est à dire dans la mosquée (Hachia Al Sindi ‘Ala Al Mousnad).

عن عقبة بن عامر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إذا تطهر الرجل ثم أتى المسجد يرعى الصلاة كتب له كاتباه بكل خطوة يخطوها إلى المسجد عشر حسنات والقاعد يرعى الصلاة كالقانت ويكتب من المصلين من حين يخرج من بيته حتى يرجع إليه
(رواه أحمد في مسنده رقم ١٧٤٤٠ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٨)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui part vers la mosquée alors un pas lui enlève un péché et pour le pas suivant il lui est écrit une bonne action; et ceci à l’allée comme au retour ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°299, Hadith Hasan)
عن عبد الله بن عمرو رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من راح إلى مسجد الجماعة فخطوة تمحو سيئة وخطوة تكتب له حسنة ذاهبا وراجعا
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٩)

حكم :حسن

.
D’après Othman (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui fait les ablutions en les parfaisant puis marche vers la prière obligatoire et la prie avec l’imam, son péché lui est pardonné ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°300, Hadith Sahîh)
عن عثمان رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من توضأ فأسبغ الوضوء ثم مشى إلى صلاة مكتوبة فصلاها مع الإمام غفر له ذنبه
(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠٠)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Aucun d’entre vous ne fait les ablutions en s’appliquant et en les parfaisant, puis se rend à la mosquée en ne voulant par cela que la prière, sans qu’Allah ne l’accueille avec joie, comme la famille de celui qui était absent accueille l’absent lors de son retour ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°303, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا يتوضأ أحدكم فيحسن وضوءه فيسبغه ثم يأتي المسجد لا يريد إلا الصلاة إلا تبشش الله إليه كما يتبشش أهل الغائب بطلعته
(رواه بن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠٣)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y a trois personnes qui sont toutes garanties par Allah, si il vit il a sa subsistance qui lui suffit et si il meurt Allah le fait rentrer dans le Paradis. Celui qui rentre chez lui en disant le salam est garanti par Allah, celui qui sort vers la mosquée est garanti par Allah et celui qui sort dans le sentier d’Allah est garanti par Allah ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°321, Hadith Sahih)
عن أبي أمامة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ثلاثةٌ كلُّهم ضامنٌ على الله إن عاش رُزِقَ و كُفِيَ ، و إن مات أدخله اللهُ الجنَّةَ : من دخل بيتَه فسلّم ، فهو ضامنٌ على اللهِ ، و من خرج إلى المسجدِ فهو ضامنٌ على اللهِ ، و من خرج في سبيلِ اللهِ فهو ضامنٌ على اللهِ
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٦٠٩)

حكم : صحيح

.
D’après Salman Al Farisi (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Celui qui fait les ablutions en les parfaisant chez lui puis se rend à la mosquée, il est un visiteur d’Allah et c’est un devoir pour celui qui est visité d’honorer le visiteur ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°322, Hadith Hasan)
عن سلمان الفارسي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من توضأ في بيته فأحسن الوضوء ثم أتى المسجد فهو زائر الله وحق على المزور أن يكرم الزائر
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٢٢)

حكم : حسن

.
D’après Joubayr Ibn Mout’im (qu’Allah l’agrée), un homme a dit: Ô Messager d’Allah! Quels sont les endroits les plus aimés par Allah et quels sont les endroits les plus détestés par Allah ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Je ne sais pas, je vais interroger Jibril ».
Jibril lui est venu et l’a informé que les endroits les plus aimés par Allah sont les mosquées et les endroits les plus détestés par Allah sont les marchés.
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°325, Hadith Hasan Sahih)
عن جبير بن مطعم رضي الله عنه أن رجلا قال: إنَّ رجلًا قال : يا رسولَ اللهِ أيُّ البلدانِ أحبُّ إلى اللهِ ، وأيُّ البلدانِ أبغضُ إلى اللهِ ؟ قال : لا أدري ، حتى أسأل جبريلَ ، فأتاه جبريلُ ، فأخبرَه : أنَّ أحسنَ البقاعِ إلى اللهِ المساجدُ ، وأبغضَ البقاعِ إلى اللهِ الأسواقُ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٢٥)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La mosquée est la maison de toute personne ayant la taqwa (*) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°330, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) La taqwa signifie que la personne met une protection entre elle et le châtiment d’Allah en pratiquant ce qu’Il a ordonné et en s’écartant de ce qu’Il a interdit.

عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : المسجد بيت كل تقي
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٣٠)

حكم :حسن لغيره

.
D’après Oum Houmayd (qu’Allah l’agrée) (1), je me suis rendu auprès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et j’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Certes j’aime la prière avec toi !
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes je sais que tu aimes la prière avec moi, mais ta prière dans ta chambre est meilleur que ta prière dans ton appartement, ta prière dans ton appartement est meilleur que ta prière dans ta maison (2), ta prière dans ta maison est meilleure que ta prière dans la mosquée de ton quartier et ta prière dans la mosquée de ton quartier est meilleure que ta prière dans ma mosquée (3) ».
Alors elle a ordonné qu’on lui fasse un endroit de prière dans l’endroit le plus retiré et obscur de sa chambre et elle y effectuait ses prières jusqu’à ce qu’elle rencontre Allah.
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°340, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) Oum Houmayd signifie la mère de Houmayd donc il s’agit d’une femme.

(2) C’est à dire que le Messager d’Allah lui a indiqué les endroits de sa demeure du plus éloigné au moins éloigné vis-à- vis de l’extérieur.

(3) Sachant qu’il est mentionné dans de nombreux ahadiths authentiques que la prière dans la mosquée du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) vaut 1000 prières effectuées dans les autres mosquées.

عن أم حميد رضي الله عنها أنها جاءت إلى النبي صلى الله عليه وسلم فقالت : يا رسول الله ! إني أحب الصلاة معك !
قال النبي صلى الله عليه و سلم : قد علمت أنك تحبين الصلاة معي وصلاتك في بيتك خير من صلاتك في حجرتك وصلاتك في حجرتك خير من صلاتك في دارك وصلاتك في دارك خير من صلاتك في مسجد قومك وصلاتك في مسجد قومك خير من صلاتك في مسجدي .
فأمرت فبني لها مسجد في أقصى شيء من بيتها وأظلمه وكانت تصلي فيه حتى لقيت الله عز وجل
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٤٠)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Oum Salama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le meilleur endroit de prière pour les femmes est l’endroit le plus reculé de leurs maisons ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°341, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أم سلمة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : خير مساجد النساء قعر بيوتهن
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٤١)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La femme est une ‘awra (*) et certes lorsqu’elle sort de chez elle Shaytan lui accorde de l’importance. Elle n’est jamais aussi près d’Allah que lorsqu’elle est dans l’endroit le plus reculé de sa maison ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°344, Hadith Sahîh)
(*) La ‘awra désigne à la base la partie du corps qui doit être couverte par les vêtements.
عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : المرأة عورة وإنها إذا خرجت من بيتها استشرفها الشيطان وإنها لا تكون أقرب إلى الله منها في قعر بيتها
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٤٤)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Said Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit: « Les cinq prières permettent d’effacer ce qu’il y a entre elles » puis il ajouta: « Vois-tu si un homme travaille et qu’il y a entre sa maison et l’endroit où il travaille cinq fleuves. Lorsqu’il arrive à son lieu de travail il fait comme travail ce que Allah veut et il est touché par de la saleté et la sueur. Ensuite à chaque fois qu’il passe par un fleuve il s’y baigne, va t-il rester sur lui une saleté? Ceci est comme la salât, à chaque fois qu’il fait un péché puis invoque et demande pardon, il lui est pardonné ce qu’il a fait avant elle ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°355, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم: الصلوات الخمس كفارة لما بينها ثم قال: أرأيت لو أن رجلا كان يعتمل وكان بين منزله وبين معتمله خمسة أنهار فإذا أتى معتمله عمل فيه ما شاء الله فأصابه الوسخ أو العرق فكلما مر بنهر اغتسل ما كان ذلك يبقي من درنه فكذلك الصلاة كلما عمل خطيئة فدعا واستغفر غفر له ما كان قبلها
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٥٥)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abdallah Ibn Massoud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Vous brûlez, vous brûlez (*) puis vous priez la prière du sobh et elle lave cela. Puis vous brûlez, vous brûlez puis vous priez la prière du dohr et elle lave cela.
Puis vous brûlez, vous brûlez puis vous priez la prière du ‘asr et elle lave cela.
Puis vous brûlez, vous brûlez puis vous priez la prière du maghreb et elle lave cela.
Puis vous brûlez, vous brûlez puis vous priez la prière du ‘icha et elle lave cela.
Ensuite vous dormez et il ne vous est rien écrit jusqu’à ce que vous vous réveilliez ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°357, Hadith Hasan Sahîh)

(*) C’est à dire vous commettez des péchés.

عن عبد الله بن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم: تحترقون تحترقون فإذا صليتم الصبح غسلتها ثم تحترقون تحترقون فإذا صليتم الظهر غسلتها ثم تحترقون تحترقون فإذا صليتم العصر غسلتها ثم تحترقون تحترقون فإذا صليتم المغرب غسلتها ثم تحترقون تحترقون فإذا صليتم العشاء غسلتها ثم تنامون فلا يكتب عليكم حتى تستيقظوا
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٥٧)

حكم : حسن صحيح

.
D’après ‘Amr Ibn Moura Al Jouhani (qu’Allah l’agrée) : Un homme est allé voir le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Ô Messager d’Allah ! Vois-tu si j’atteste de ‘La Ilaha Illa Allah’ et que tu es le Messager d’Allah, que je prie les cinq prières, que je m’acquitte de la zakat, que je jeûne le Ramadan et que je prie durant ses nuits de qui est-ce que je fais partie ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Des véridiques et des martyrs ».
(Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih n°3438 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°361, Hadith Sahih)
عن عمرو بن مرة الجهني رضي الله عنه : جاء رجلٌ إلى النَّبيِّ صلَّى اللهُ عليْهِ وسلَّمَ فقالَ يا رسولَ اللهِ أرأيتَ إن شَهدتُ أنْ لا إلهَ إلَّا اللهُ وأنَّكَ رَسولُ اللهِ وصلَّيتُ الصَّلواتِ الخمسِ وأدَّيْتُ الزَّكاةَ وصُمْتُ رمضانَ وقُمْتُه فمِمَّنْ أنا ؟ قال : من الصِّدِّيقينَ والشُّهداءِ
(رواه ابن حبان في صحيحه رقم ٣٤٣٨ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب رقم ۳۶۱)

حكم : صحيح

.
D’après Salman Al Farisi (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Certes le musulman prie alors que ses péchés sont au dessus de sa tête, à chaque fois qu’il se prosterne ses péchés tombent ainsi il termine sa prière et certes ses péchés sont tombés de lui ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°362, Hadith Hasan Sahîh)
عن سلمان الفارسي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إن المسلم يصلي وخطاياه مرفوعة على رأسه كلما سجد تحات عنه فيفرغ من صلاته وقد تحاتت عنه خطاياه
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٦٢)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abou ‘Othman, j’étais avec Salman Al Farisi (qu’Allah l’agrée) sous un arbre lorsqu’il a pris une branche sèche et l’a secoué jusqu’à ce que ses feuilles tombent puis il a dit: Ô Abou ‘Othman ! Ne vas-tu pas me demander pourquoi je fais cela ?
J’ai dit: Pourquoi fais-tu cela ?
Il a dit: C’est ainsi que j’ai vu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) faire alors que j’étais avec lui sous un arbre. Il a prit une branche sèche et l’a secouée jusqu’à ce que ses feuilles tombent puis il a dit: « Ô Salman ! Ne vas-tu pas me demander pourquoi je fais cela ? ».
J’ai dit: Pourquoi fais-tu cela ?
Il a dit: « Certes lorsque le musulman fait ses ablutions parfaitement puis prie les cinq prières, ses péchés tombent comme tombent ces feuilles puis il a récité: -Accomplis la prière aux extrémités du jour et une partie de la nuit, certes les bonnes actions font partir les mauvaises. Ceci est un rappel pour ceux qui se rappellent- (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°363, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) Sourate Houd n°11 verset 114.

عن أبي عثمان قال : كنت مع سلمان الفارسي رضي الله عنه تحت شجرة فأخذ غصنا منها يابسا فهزه حتى تحات ورقه ثم قال : يا أبا عثمان ! ألا تسألني لم أفعل هذا ؟
قلت : ولم تفعله ؟
قال : هكذا فعل بي رسول الله صلى الله عليه وسلم وأنا معه تحت شجرة وأخذ منها غصنا يابسا فهزه حتى تحات ورقه فقال : يا سلمان ! ألا تسألني لم أفعل هذا ؟
قلت : ولم تفعله ؟
قال : إن المسلم إذا توضأ فأحسن الوضوء ثم صلى الصلوات الخمس تحاتت خطاياه كما تحات هذا الورق وقرأ : أقم الصلاة طرفي النهار وزلفا من الليل إن الحسنات يذهبن السيئات ذلك ذكرى للذاكرين
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٦٣)

حكم : إسناده حسن لغيره

.
D’après Abou Ayoub Al Ansari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Certes chaque prière efface ce qu’il y a avant elle comme péchés (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°365, Hadith Hasan Sahîh)

(*) Il est mentionné dans Sahih Mouslim (n°233) que ce mérite est valable uniquement si la personne s’écarte des grands péchés.

عن أبي أيوب الأنصاري رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إن كل صلاة تحط ما بين يديها من خطيئة
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٦٥)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Harith, un jour Othman (qu’Allah l’agrée) s’est assis et nous nous sommes assis avec lui alors le mouadhin est venu. Othman (qu’Allah l’agrée) demanda qu’on lui apporte de l’eau dans un récipient. Il y avait environ un moud (1) dans le récipient.
Alors il a fait les ablutions puis a dit: J’ai vu le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) faire les ablutions comme je viens de les faire puis il a dit: « Celui qui fait les ablutions comme je viens de les faire (2) puis se lève et prie la prière du dohr, il lui est pardonné ce qu’il y a entre elle et la prière du sobh. Puis il prie le ‘asr et il lui est pardonné ce qu’il y a entre elle et la prière du dohr. Puis il prie le maghreb et il lui est pardonné ce qu’il y a entre elle et la prière du ‘asr. Puis il prie le ‘icha et il lui est pardonné ce qu’il y a entre elle et la prière du maghreb. Puis peut-être qu’il se couche durant la nuit. Puis si il se lève, fait les ablutions et prie le sobh il lui est pardonné ce qu’il y a entre elle et la prière du ‘icha et elles sont (3) – les bonnes actions font partir les mauvaises – [Sourate Houd n°11 verset 114] ».
Ils ont dit: Ceci sont les bonnes actions mais quelles sont celles qui perdurent (4) ô Othman ? Othman (qu’Allah l’agrée) a dit: Elles sont: – Il n’y a pas d’autre divinité méritant d’être adorée si ce n’est Allah, Gloire à Allah, toute la louange est pour Allah, Allah est le plus grand et il n’y a de force et de puissance que par Allah – (5).
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°366, Hadith Hasan Sahîh)
عن الحارث مولى عثمان قال جلس عثمان رضي الله عنه يوما وجلسنا معه فجاء المؤذن فدعا بماء في إناء أظنه يكون فيه مد فتوضأ ثم قال: رأيت رسول الله صلى الله عليه وسلم يتوضأ وضوئي هذا ثم قال: من توضأ وضوئي هذا ثم قام يصلي صلاة الظهر غفر له ما كان بينها وبين الصبح ثم صلى العصر غفر له ما كان بينها وبين الظهر ثم صلى المغرب غفر له ما كان بينها وبين العصر ثم صلى العشاء غفر له ما كان بينها وبين المغرب ثم لعله يبيت يتمرغ ليلته ثم إن قام فتوضأ فصلى الصبح غفر له ما بينها وبين صلاة العشاء وهن الحسنات يذهبن السيئات
قالوا: هذه الحسنات فما الباقيات يا عثمان؟ قال: هي لا إله إلا الله وسبحان الله والحمد لله والله أكبر ولا حول ولا قوة إلا بالله
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٦٦)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), il y a deux hommes qui sont rentrés dans l’Islam à l’époque du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).
L’un d’eux est mort en martyr et l’autre est mort un an après.
Talha Ibn ‘Oubeidillah (qu’Allah l’agrée) a dit: On m’a montré (1) le paradis et j’ai vu celui qui est mort en dernier rentrer dans le paradis avant celui qui est mort en martyr. J’ai été étonné de cela et au matin j’ai raconté l’histoire au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui a dit: « N’a t-il pas jeûné un Ramadan, prié 6000 unités de prière (2) et fait tant de prières surérogatoires de plus que l’autre ? ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°372, Hadith Hasan Sahîh)

(1) C’est à dire qu’il a vu cela en rêve.

(2) Au total il y a 17 unités de prière chaque jour pour les prières obligatoires soit à l’année environ 6000.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : كان رجلان أسلما مع رسول الله صلى الله عليه وسلم فاستشهد أحدهما وأخر الآخر سنة
قال طلحة بن عبيد الله رضي الله عنه : فأُريتُ الجنة فرأيت المؤخر منهما أدخل الجنة قبل الشهيد فتعجبت لذلك فأصبحت فذكرت ذلك للنبي صلى الله عليه وسلم فقال : أليس قد صام بعده رمضان وصلى ستة آلاف ركعة وكذا وكذا ركعة صلاة سنة
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٢)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abdallah Ibn Qart (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit: « La première chose sur laquelle le serviteur est jugé le jour de la résurrection est la prière, si elle est bonne les autres actes seront bons et si elle n’est pas bonne les autres actes ne seront pas bons »
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°376, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن عبد الله بن قرط رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم: أول ما يحاسب عليه العبد يوم القيامة الصلاة فإن صلحت صلح سائر عمله وإن فسدت فسد سائر عمله
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٦)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Hanthala (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui est assidu aux cinq prières, à leurs inclinaisons, à leurs prosternations, à leurs temps et sait qu’elles sont une vérité venant d’Allah, rentre dans le paradis ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°381, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن حنظلة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من حافظ على الصلوات الخمس ركوعهن وسجودهن ومواقيتهن وعلم أنهن حق من عند الله دخل الجنة
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٨١)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Dhar (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est sorti en hiver alors que les feuilles tombaient.
Il a pris la branche d’un arbre et a fait tomber ses feuilles puis a dit: « Ô Abou Dhar! ».
J’ai dit: J’arrive ô Messager d’Allah.
Il a dit: « Certes lorsque le serviteur musulman prie une prière par laquelle il recherche le visage d’Allah, ses péchés tombent comme tombent les feuilles de cet arbre ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°384, Hadith Hasan li Ghayrihi)

Ce hadith nous montre le grand mérite de la prière mais ce mérite, comme l’a montré le Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), est conditionné au fait que la personne prie cette prière avec sincérité, en recherchant par celle-ci le visage d’Allah.

عن أبي ذر رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم خرج في الشتاء والورق يتهافت . فأخذ بغصن من شجرة فجعل ذلك الورق يتهافت فقال : يا أبا ذر !
قلت : لبيك يا رسول الله
قال النبي صلى الله عليه وسلم : إن العبد المسلم ليصلي الصلاة يريد بها وجه الله فتهافت عنه ذنوبه كما تهافت هذا الورق عن هذه الشجرة
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٨٤)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Fatima (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) m’a dit: « Ô Abou Fatima ! Si tu veux me rencontrer (1) alors multiplie les prosternations (2) ».
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad n°15526 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Targhib Wa Tarhib n°389, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) C’est à dire le jour de la résurrection.
(2) C’est à dire les prières surérogatoires.

عن أبي فاطمة رضي الله عنه قال لي النبي صلّى الله عليه و سلّم : يا أبا فاطمةَ ! إن أردتَ أن تَلقاني فأَكثِرِ السُّجودَ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١٥٥٢٦ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٨٩)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est passé près d’une tombe et a dit: « Qui est celui qui est enterré là ? ».
Ils ont dit: C’est untel.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Deux unités de prières sont plus aimées par cet homme que tout ce qui reste de votre vie d’ici-bas ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°391, Hadith Hasan Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه وسلم مر بقبر فقال : من صاحب هذا القبر؟
فقالوا: فلان .
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ركعتان أحب إلى هذا من بقية دنياكم
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٩١)

حكم : حسن صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah s’étonne vraiment de la prière en groupe (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°406, Hadith Hasan)

(*) Ceci montre le très grand mérite de la prière en commun dans les mosquées. Il faut donc que le musulman y soit le plus assidu possible.

عن عبدالله ابن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الله تبارك وتعالى ليعجب من الصلاة في الجمع
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٠٦)

حكم : حسن

.
D’après Qoubath Ibn Ouchaym (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La prière de deux hommes dont l’un guide son compagnon (1) est meilleure auprès d’Allah que la prière de quatre personnes séparées.
La prière de quatre personnes (2) est meilleure auprès d’Allah que la prière de huit personnes séparées.
Et la prière de huit personnes dont l’un dirige les autres est plus aimée auprès d’Allah que la prière de cent personnes séparées ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°412, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) C’est à dire que l’un d’eux prie comme imam.
(2) C’est à dire en groupe.

عن قباث بن أشيم رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : صلاة الرجلين يؤم أحدهما صاحبه أزكى عند الله من صلاة أربعة تترى وصلاة أربعة أزكى عند الله من صلاة ثمانية تترى وصلاة ثمانية يؤمهم أحدهم أزكى عند الله من صلاة مائة تترى
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤١٢)

حكم :حسن لغيره

.
D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Adore Allah comme si tu le voyais et certes si tu ne le vois pas Lui Il te voit ; compte ta propre personne parmi les morts (*) ; prend garde à l’invocation de celui qui subit une injustice car elle est exaucée ; et celui d’entre vous qui peut assister aux deux prières: le ‘icha et le sobh même en rampant qu’il le fasse ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°418, , Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) C’est à dire que tu dois être dans la vie d’ici-bas comme un étranger qui est venu pour accomplir un besoin et va retourner vers son pays qui est la tombe.
(Fayd Al Qadir hadith n°1131)

عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : اعبد الله كأنك تراه فإن لم تكن تراه فإنه يراك واعدد نفسك في الموتى وإياك ودعوة المظلوم فإنها تستجاب ومن استطاع منكم أن يشهد الصلاتين العشاء والصبح ولو حبوا فليفعل
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤١٨)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui marche vers la mosquée dans l’obscurité de la nuit (*) rencontrera Allah avec une lumière le jour de la résurrection ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°424, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(*) C’est à dire pour accomplir en groupe les prières du sobh et du ‘icha.

عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من مشى في ظلمة الليل إلى المسجد لقي الله بنور يوم القيامة
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٢٤)

حكم :صحيح لغيره

.
D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui entend l’appel à la prière et n’y répond pas, il n’y a pas de prière pour lui sauf si il a une excuse ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Taghrib n°426, Hadith Sahih)
عن بن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من سمع النداء فلم يجب فلا صلاة له إلا من عذر
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٢٦)

حكم : صحيح

.
D’après Abdallah Ibn Oum Maktoum (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) est venu à la mosquée et a vu que les gens étaient peu nombreux alors il a dit: « Je pense certes à mettre un imam pour les gens puis je sortirai et je ne trouverai pas quelqu’un qui délaisse la mosquée pour prier chez lui sans que je ne brûle sa maison sur lui ».
J’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Il y a entre moi et la mosquée des palmiers et des arbres et je ne trouve pas un guide à chaque moment. Me suffit-il de prier dans ma maison ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Tu entends l’appel ? ».
J’ai dit: Oui.
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Donc tu dois venir ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°429, Hadith Sahîh)

(*)Ibn Oum Maktoum (qu’Allah l’agrée) était un compagnon qui a demandé au Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) la permission de prier chez lui et donc de délaisser la prière en commun à la mosquée.
Malgré l’excuse de la présence d’arbres et de palmiers entre sa maison et la mosquée
Malgré cela le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) ne lui a pas permis de prier les prières obligatoires chez lui.

Dans le même sujet:

– Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°552 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abou Daoud
– Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°553 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abou Daoud

عن عبدالله بن أم مكتوم رضي الله عنه : أن رسول الله صلى الله عليه وسلم أتى المسجد فرأى في القوم رقة فقال: إني لأهم أن أجعل للناس إماما ثم أخرج فلا أقدر على إنسان يتخلف عن الصلاة في بيته إلا أحرقته عليه
فقال ابن أم مكتوم: يا رسول الله ! إن بيني وبين المسجد نخلا وشجرا ولا أقدر على قائد كل ساعة أيسعني أن أصلي في بيتي ؟
قال: أتسمع النداء؟
قال: نعم
قال: فائتها
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٢٩)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée), j’ai demandé au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui): Qu’est ce qui est le mieux: la prière dans ma maison ou la prière dans la mosquée ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne vois-tu pas comme ma maison est proche de la mosquée ! Que je prie dans ma maison m’est plus aimé que je prie à la mosquée sauf s’il s’agit d’une prière obligatoire (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°439, Hadith Sahîh)

(*) C’est comme si le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) avait dit: La mosquée est très proche de ma maison donc il me serait facile d’y prier mes prières surérogatoires mais la prière surérogatoire à la maison est meilleure.

Par contre en ce qui concerne la prière obligatoire elle doit être accomplie à la mosquée.

عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال : سألت رسول الله صلى الله عليه وسلم أيما أفضل الصلاة في بيتي أو الصلاة في المسجد ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ألا ترى إلى بيتي ما أقربه من المسجد فلأن أصلي في بيتي أحب إلي من أن أصلي في المسجد إلا أن تكون صلاة مكتوبة
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٣٩)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui attend la prière après une prière est comme un cavalier sur le dos de son cheval qui galope dans le sentier d’Allah alors qu’il est dans la grande bataille (*) ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°8625 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°450, Hadith Hasan)

(*) C’est à dire dans le combat dans le sentier d’Allah.

Ce hadith montre le mérite de rester à la mosquée après une prière en attendant la prière suivante.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : منتظر الصلاة بعد الصلاة كفارس اشتد به فرسه في سبيل الله على كَشْحِه وهو في الرباط الأكبر
(رواه أحمد في مسنده رقم ٨٦٢٥ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٥٠)

حكم : حسن

.
D’après Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne vais-je pas vous montrer ce avec quoi Allah expie les péchés et ce avec quoi Il augmente les bonnes actions ? ».
Ils ont dit: Certes Ô Messager d’Allah!
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Parfaire les ablutions dans la difficulté, multiplier les pas vers la mosquée, la prière après la prière et il n’y a personne qui sort de sa maison en état de pureté puis vient à la mosquée et prie avec les musulmans puis attend la prière suivante sans que les anges ne disent: Ô Allah pardonne lui ! Ô Allah fais lui miséricorde ! ».
(Rapporté par Ibn Maja et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°452, Hasan Sahîh)
عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ألا أدلكم على ما يكفر الله به الخطايا ويزيد به في الحسنات ؟
قالوا : بلى يا رسول الله !
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إسباغ الوضوء في المكاره وكثرة الخطا إلى المسجد والصلاة بعد الصلاة وما من أحد يخرج من بيته متطهرا حتى يأتي المسجد فيصلي فيه مع المسلمين ثم ينتظر الصلاة التي بعدها إلا قالت الملائكة اللهم اغفر له اللهم ارحمه
(رواه ابن ماجه و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٥٢)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Trois sont expiations, trois sont degrés, trois sont délivrances et trois sont perditions.
Les expiations sont: parfaire les ablutions dans le froid intense, attendre la prière après la prière et marcher vers la prière en commun.
Les degrés sont: offrir à manger, propager le salam et prier la nuit alors que les gens dorment.
Les délivrances sont: être juste dans l’énervement comme dans la satisfaction, être modéré dans la pauvreté comme dans la richesse et la crainte d’Allah que l’on soit caché ou au grand jour.
Et les perditions sont: une avarice à laquelle on obéit, une passion que l’on suit et le fait que la personne soit satisfaite d’elle même ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°453, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أنس رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه وسلم :ثلاثٌ كفَّاراتٌ ، و ثلاثٌ درجاتٌ ، و ثلاثٌ مُنجِياتٌ ، و ثلاثٌ مُهلِكاتٌ ؛ فأما الكفَّاراتُ ، فإسباغُ الوُضوءِ في السَّبَرَاتِ ، و انتِظارُ الصَّلاةِ بعد الصَّلاةِ ، و نقلُ الأقدامِ إلى الجَماعاتِ ، وأمَّا الدَّرجاتُ فإطعامُ الطعامِ ، وإفشاءُ السلامِ ، والصَّلاةُ باللَّيلِ والنَّاسُ نيامٌ ، و أمَّا المنجِياتُ ، فالعَدلُ في الغَضبِ و الرِّضَا ، و القَصدُ في الفقرِ والغِنَى ، و خَشيةُ اللهِ في السِّرِّ و العَلانيةِ ، و أمَّا المهلِكاتُ ، فشُحٌّ مُطاعٌ ، و هوًى مُتَّبَعٌ ، و إعجابُ المرءِ بنَفسِه
(رواه البزار و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٥٣)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « M’asseoir pour faire le rappel d’Allah, lui faire du tekbir, du tehmid, du tesbih et du tehlil jusqu’à ce que le soleil se lève (*) m’est plus aimé que de libérer deux esclaves ou plus parmi les enfant de Ismail, et, du ‘asr jusqu’au coucher du soleil m’est plus aimé que de libérer quatres esclaves parmi les enfants d’Ismail ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°466, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) C’est à dire après la prière du sobh jusqu’à ce que le soleil se lève.

Le tekbir est le fait de dire Allahou Akbar / الله أكبر
Le tehmid est le fait de dire El Hamdoulilah / الحمد لله
Le Tesbih est le fait de dire Sobhanallah / سبحان الله
Le Tehlil est le fait de dire La Ilaha Illa Allah / لا إله إلا الله

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لَأَن أقعُدَ أذكرَ اللهَ تعالى ، و أُكبِّرُه ، و أحمدُه و أسبِّحُه ، و أُهلِّلُه ، حتى تطلعَ الشمسُ ، أحبُّ إلىَّ من أن أعتق رقبتَين ( أو أكثرَ ) من ولدِ إسماعيلَ ، و من بعد العصرِ حتى تغربَ الشمسُ أحبُّ إليَّ من أن أَعتق أربعَ ( رقابٍ ) من ولدِ إسماعيلَ ،
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٦٦)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Ibn Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prie la prière du sobh puis s’assoit à sa place jusqu’au moment où la prière est possible (*) aura l’équivalent d’une ‘omra et d’un hajj acceptés ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°468, Sahîh li Ghayrihi)

(*) C’est à dire après le lever du soleil.

عن بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من صلى الصبح ثم جلس في مجلسه حتى تمكنه الصلاة كان بمنزلة عمرة و حجة متقبلتين
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٦٨)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Oumama Al Bahili (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prie la prière du sobh (1) en groupe puis reste jusqu’à ce qu’il prie pour Allah par la prière surérogatoire du doha (2) a la même récompense que celui qui fait le hajj et la ‘omra et dont le hajj et la ‘omra sont complets ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°469, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) C’est à dire la prière obligatoire du matin.
(2) C’est à dire une fois que le soleil est levé.

عن أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من صلى صلاة الصبح في جماعة ثم ثبت حتى يسبح لله سبحة الضحى كان له كأجر حاج و معتمر تاما له حجة و عمرته
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٦٩)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abder Rahman Ibn Ghanm (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui dit dix fois après la prière du maghreb et du sobh, avant d’avoir déplié ses jambes (1): -Il n’y a pas de divinité méritant d’être adorée en dehors d’Allah seul sans associé, à Lui la royauté, à Lui la louange. Il fait vivre et mourir et est puissant sur toute chose- (2), Allah lui inscrit pour chaque fois dix bonnes actions, lui efface dix péchés, l’élève de dix degrés.
Ces paroles sont pour lui un refuge contre tout mal et un refuge contre Chaytan le lapidé.
Il n’est pas permis (3) à un péché de le rattraper si ce n’est l’association et il fait partie des meilleurs des gens en acte sauf un homme qui le dépasse en disant mieux que ce qu’il a dit (4) ».
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°17990 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°477)

(1) C’est à dire qu’il reste dans la même position assise qu’il avait à la fin de la prière.

(2) En phonétique: La Ilaha Illa Allah Wahdahou La Charika Lah Lahoul Moulk Wa Lahoul Hamd Youhyi Wa Youmit Wa Houwa ‘Ala Koulli Chay’in Qadir

En arabe:

لاَ إِلَهَ إِلاَّ الله وَحْدَهُ لاَ شَرِيكَ لَه لَهُ المُلْكُ وَلهُ الحَمْدُ يُحْيِي وَيُمِيت وَهُوَ عَلَى كُلِّ شَيءٍ قَدِير

(3) C’est à dire -il n’est pas possible qu’un péché ne le rattrape…-
Le sens est que ce qu’il va faire comme péché lui sera pardonné sauf s’il pratique l’association à Allah alors il ne sera pas pardonné.

(4) C’est à dire en disant les mêmes choses mais en ajoutant en plus de cela d’autres formules de rappel ou d’autres actions de piété.

Ces commentaires sont tirés de la Hachiya ‘Alal Mousnad de l’imam Sindi

عن عبد الرحمن بن غنم رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من قال قبل أن ينصرف ويثني رجليه من صلاة المغرب والصبح : لا إله إلا الله وحده لا شريك له له الملك وله الحمد يحيي ويميت وهو على كل شيء قدير عشر مرات كتب الله له بكل واحدة عشر حسنات ومحا عنه عشر سيئات ورفع له عشر درجات وكانت له حرزا من كل مكروه وحرزا من الشيطان الرجيم ولم يحل للذنب أن يدركه إلا الشرك وكان من أفضل الناس عملا إلا رجلا يفضله يقول أفضل مما قال
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ١٧٩٩٠ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٧٧)
.
D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui délaisse volontairement la prière du ‘asr a certes annulé ses oeuvres ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°479, Hadith Sahîh)
عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من ترك صلاة العصر متعمدا فقد حبط عمله
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٧٩)

حكم : صحيح

.
Talha Ibn ‘Oubeidillah (qu’Allah l’agrée) a fait l’imam pour les gens. Lorsqu’il a terminé il a dit: certes j’ai oublié de vous demander la permission avant de m’avancer, avez vous été satisfait de ma prière ?
Ils ont dit: oui ! Et qui déteste cela ô apôtre du Messager d’Allah ?
Il a dit: j’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire: « Chaque homme qui fait l’imam pour un peuple alors qu’ils le détestent, sa prière ne dépasse pas ses oreilles ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°484, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن طلحة بن عبيدالله رضي الله عنه أنه صلى بقوم . فلما انصرف قال : إني نسيت أن أستأمركم قبل أن أتقدم أرضيتم بصلاتي ؟ قالوا : نعم و من يكره ذلك يا حواريّ رسول الله !
قال: إني سمعت رسول الله صلى الله عليه و سلم يقول : أيما رجل أم قوما و هم له كارهون لم تجاوز صلاته أذنيه
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٨٤)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Nu’man Ibn bachir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah et ses anges prient (*) sur le premier rang et sur les premiers rangs ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°492, Hadith Hasan)

(*) La prière d’Allah signifie le fait que Allah mentionne les gens auprès des anges qui lui sont rapprochés et la prière des anges signifie le fait qu’ils invoquent en faveur de la personne.

عن النعمان بن بشير رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إِنَّ اللهَ و مَلائِكَتَهُ يُصَلُّونَ على الصَّفِّ الأولِ ، و الصُّفُوفِ الأُوَلَى
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٩٢)

حكم : حسن

.
D’après Al Bara Ibn Azib (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) passait dans le rang d’un bout à l’autre, il touchait nos épaules ou nos poitrines (1) et disait: « Ne divergez pas sinon vos coeurs vont diverger » et il disait: « Certes Allah et ses anges prient (2) sur ceux qui comblent les premiers rangs (3) ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°502, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire pour que le rang des prieurs soit parfaitement droit lors de la prière en commun.

(2) La prière d’Allah signifie le fait qu’il mentionne la personne auprès des anges qui sont proches de lui et la prière des anges signifie le fait qu’ils invoquent en faveur de la personne.

(3) C’est à dire ceux qui comblent les places vides dans les rangs.

عن البراء بن عازب رضي الله عنه كان رسول الله صلى الله عليه وسلم يأتي الصف من ناحية إلى ناحية فيمسح مناكبنا أو صدورنا و يقول: لا تختلفوا فتختلف قلوبكم و كان يقول : إن الله و ملائكته يصلون على الذين يصلون الصفوف الأول
(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٠٢)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui comble un vide (*) Allah l’élève pour cela d’un degré et lui construit une maison au paradis ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°505, Sahîh li Ghayrihi)

(*) Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) parle ici des rangs des musulmans dans la prière en commun.

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من سد فرجة رفعه الله بها درجة وبنى له بيتا في الجنة
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٠٥)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Aicha (qu’Allah l’agrée), les juifs ont été mentionnés auprès du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) qui a dit: « Certes ils ne nous envient pas pour une chose comme ils nous envient pour le vendredi vers lequel Allah nous a guidé et pour lequel ils ont été égarés, pour la qibla vers laquelle Allah nous a guidé et pour laquelle ils ont été égarés et pour notre parole derrière l’imam: -Amin- ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°515, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن عائشة رضي الله عنها أن رسول الله صلى الله عليه وسلم ذكرت عنده اليهود فقال : إنهم لم يحسدونا على شيء كما حسدونا على الجمعة التي هدانا الله لها وضلوا عنها وعلى القبلة التي هدانا الله لها وضلوا عنها وعلى قولنا خلف الإمام آمين
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥١٥)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Samoura Ibn Joundoub (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit: « Lorsque l’imam dit – Ghayril Maghdoubi ‘Alayhim Wa La Dallin (1) – alors dites – Amine (2) – ainsi Allah vous exaucera ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°516, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(1) C’est à dire dans la prière en commun, lorsque l’imam récite ce verset de la sourate Al Fatiha.
(2) -Amin- signifie : ô Allah exauce !

Remarque : Il est mentionné dans d’autres ahadiths authentiques que celui qui prie derrière un imam doit commencer à dire -Amine- lorsque l’imam a lui aussi commencé à dire -Amine- et il ne doit pas le précéder dans cela.
C’est ainsi qu’il faut comprendre le hadith ci-dessus.

عن سمرة بن جندب رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إذا قال الإمام : ‘غير المغضوب عليهم و لا الضالين’ فقولوا :’ آمين’ يجبكم الله
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥١٦)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou ‘Abdillah Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée) : Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a vu un homme qui priait et ne complétait pas son inclinaison et picorait dans sa prosternation (1).
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si celui-ci meurt dans cet état il meurt sur une autre voie que celle de Muhammad ».
Puis il ajouta: « L’exemple de celui qui ne complète pas son inclinaison et picore dans sa prosternation est celui d’une personne affamée qui mange une ou deux dattes qui ne lui servent à rien (2) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°528, Hadith Hasan)

(1) C’est à dire qu’il se prosternait rapidement et ne tenait pas la position comme la poule lorsqu’elle picore , elle baisse sa tête jusqu’au sol et se relève rapidement.

(2) C’est à dire qu’une personne affamée qui ne mange qu’une datte ou deux aura bel et bien mangé quelque chose mais ce qu’elle aura mangé n’aura en rien fait partir sa faim.
De la même manière, une personne qui prie en ne complétant pas son inclinaison et en picorant dans sa prosternation aura bel et bien prié en apparence mais cette prière n’est pas valable.

عن أبي عبدالله الأشعري رضي الله عنه أن رسول الله صلّى الله عليه وسلّم رأى رجلاً لا يتم ركوعه وينقر في سجوده وهو يصلّي
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لو مات هذا على حاله هذه مات على غير ملة محمد
ثم قال : مثل الذي لا يتم ركوعه وينقر في سجوده مثل الجائع يأكل التمرة والتمرتين لا تغنيان عنه شيئًا
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٢٨)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah ne regarde pas un serviteur qui ne tend pas son dos entre l’inclinaison et la prosternation (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°531, Sahih li Ghayrihi)

(*) C’est à dire de garder la position debout en se relevant de l’inclinaison et avant la prosternation et de ne pas se précipiter. Ce hadith montre qu’il est obligatoire de tenir cette position debout et de ne pas se précipiter.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا يَنظرُ اللهُ إلى عَبدٍ لا يُقِيمُ صُلْبَه بين ركوعِه و سُجودِه
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٣١)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Nou’man Ibn Moura (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Que dites vous sur celui qui boit de l’alcool, le fornicateur et le voleur ? » et ceci a eu lieu avant que des peines prescrites ne soient révélées pour eux.
Ils ont dit: Allah et son Prophète sont plus savants.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Ce sont des turpitudes, il y a pour elles un châtiment et le plus mauvais des vols est celui par lequel son auteur vole sa prière ».
Ils ont dit: Comment vole t-il sa prière ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Il ne complète pas son inclinaison et sa prosternation (*) ».
(Rapporté par Malik et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°534)

(*) C’est à dire qu’il n’a pas fait l’acte complètement, qu’il s’est précipité et n’a pas tenu la position.

Ce hadith montre qu’il est obligatoire de tenir la position de l’inclinaison et de la prosternation dans la prière et de ne pas se précipiter.

عن النعمان بن مرة رضي الله عنه أن رسول الله صلى الله عليه وسلم قال : ما ترون في الشارب والزاني والسارق؟ وذلك قبل أن تنزل فيهم الحدود – قالوا: الله ورسوله أعلم. قال: هن فواحش وفيهن عقوبة وأسوأ السرقة الذي يسرق صلاته. قالوا: وكيف يسرق صلاته؟ قال: لا يتم ركوعها ولا سجودها
(رواه مالك و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٣٤)
.
D’après Abou Al Yasar (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y en a parmi vous qui prient une prière complète, d’autre qui en prient la moitié, le tiers, le quart, le cinquième jusqu’à arriver au dixième ».
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°538, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أبي اليسر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : منكم من يصلي الصلاة كاملة ومنكم من يصلي النصف والثلث والربع والخمس حتى بلغ العشر
(رواه النسائي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٣٨)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La prière est composée de trois tiers, la purification est un tiers, l’inclinaison est un tiers et la prosternation est un tiers. Celui qui l’accomplit en lui donnant son droit elle est acceptée de lui et le reste de ses actes est accepté de lui et celui dont la prière est rejetée le reste de ses actes est rejeté ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°539, Hadith Hasan Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : الصلاة ثلاثة أثلاث الطهور ثلث والركوع ثلث والسجود ثلث فمن أداها بحقها قبلت منه وقبل منه سائر عمله ومن ردت عليه صلاته رد عليه سائر عمله
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٣٩)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père) : J’ai interrogé le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) à propos du fait de frotter les pierres dans la prière (*).
Il a répondu: « Une seule fois. Et que tu t’en abstiennes est meilleur pour toi que 100 chamelles aux prunelles noires ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima dans son Sahih n°897 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Targhib Wa Tarhib n°557, Hadith Sahîh)

(*) C’est à dire concernant le fait que celui qui prie aplanisse et enlève les petites pierres à l’endroit où il veut se prosterner.
Les savants sont en consensus sur le caractère détestable de cet acte.
(Charh Sahih Mouslim de l’imam Nawawi, hadith n°546)

Ainsi ce hadith nous montre l’importance de la concentration dans la prière et le caractère détestable des mouvements et des gestes qui ne sont pas indispensables.

L’imam Ibn Khouzeima (mort en 311 du calendrier hégirien) a classé ce hadith dans son Sahih sous le chapitre : -La permission de toucher les pierres dans la prière une seule fois-.

عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال : سألت النبي صلى الله عليه وسلم عن مسح الحصى في الصلاة
فقال : واحدة ولأن تمسك عنها خير لك من مائة ناقة كلها سود الحدق
(رواه ابن خزيمة في صحيحه رقم ٨٩٧ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٥٧)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes les anses de l’Islam seront rompues une à une. À chaque fois qu’une anse sera rompue, les gens s’accrocheront à l’anse suivante.
La première anse qui sera rompue est le jugement et la dernière est la prière ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°572, Hadith Sahîh)

L’imam Ahmed Ibn Hanbal (mort en 241 du calendrier hégirien) a dit : « Notre prière est la dernière chose de notre religion et elle est la première chose sur laquelle nous serons interrogés demain.
Après la disparition de la prière il n’y a plus d’Islam ni de religion. Ainsi, si la prière est la dernière chose qui va disparaitre de l’Islam alors toute chose dont la dernière partie a disparue a certes disparue en entier ».
(Risala As Salat p 53)

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال رسول الله صلّى الله عليه وسلم : لتنقضن عرى الإسلام عروة عروة فكلما انتقضت عروة تشبث الناس بالتي تليها فأولهن نقضًا الحكم و آخرهن الصلاة
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٧٢)

حكم : صحيح

.
D’après Oum Ayman (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne délaisse pas la prière volontairement car certes celui qui délaisse la prière volontairement, la protection d’Allah et de son Messager est écartée de lui ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°573, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن أم أيمن رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا تترك الصلاة متعمدًا فإنه من ترك الصلاة متعمدًا فقد برئت منه ذمة الله ورسوله
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٧٣)

حكم : صحيح لغيره

.
Abou Darda (qu’Allah l’agrée) a dit: « Il n’y a pas de foi pour celui qui n’a pas de prière et il n’y a pas de prière pour celui qui n’a pas les ablutions ».
(Rapporté par Ibn Nasr Al Marwazi dans Ta’dhim Qadr Al Salat n°945 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°575, Hadith Sahîh Mawqouf)
عن أبي درداء رضي الله عنه قال : لا إيمان لمن لا صلاة له و لا صلاة لمن لا وضوء له
(رواه ابن نصر المروزي في كتابه تعظيم قدر الصلاة رقم ٩٤٥ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٥٧٥)

حكم : صحيح موقوف

.