Sahih At Targhib – 11 – Livre du pèlerinage

D’après Ibn Chamasa, nous étions auprès de ‘Amr Ibn Al ‘As (qu’Allah l’agrée) lorsqu’il était sur le point de mourir.
Il a pleuré longuement et a dit: Lorsque Allah a mis l’Islam dans mon coeur, je me suis rendu auprès du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) et j’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Tend ta main droite afin que je te prête serment d’allégeance.
Il a tendu sa main et j’ai fermé la mienne. Il m’a dit: « Qu’as tu Ô ‘Amr ? ».
J’ai dit: Je veux mettre une condition.
Il m’a dit: « Que veux-tu mettre en condition ? ».
J’ai dit: Qu’il me soit pardonné.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a alors dit: « Ne sais-tu pas ô ‘Amr que l’Islam efface ce qui le précède, que la hijra (*) efface ce qui la précède et que le hajj efface ce qui le précède ? ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1097, Hadith Sahîh)

(*) C’est à dire le fait de quitter une terre mécréante pour résider dans une terre d’Islam.

عن ابن شماسة قال : حضرنا عمرو بن العاص رضي الله عنه وهو في سياقة الموت فبكى طويلا وقال: فلما جعل الله الإسلام في قلبي أتيت النبي صلى الله عليه وسلم فقلت: يا رسول الله ! ابسط يمينك لابايعك . فبسط يده فقبضت يدي
فقال: ما لك يا عمرو ؟
قال : أردت أن أشترط
قال: تشترط ماذا ؟
قال: أن يُغفر لي
قال: أما علمت يا عمرو أن الإسلام يهدم ما كان قبله وأن الهجرة تهدم ما كان قبلها وأن الحج يهدم ما كان قبله
(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٠٩٧)

حكم : صحيح

.
D’après Aicha (qu’Allah l’agrée), j’ai dit: Ô Messager d’Allah, y a t-il un djihad obligatoire pour les femmes? Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Un djihad dans lequel il n’y a pas de combat leur est obligatoire: le hajj et la ‘omra ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1099, Hadith Sahîh)
عن عائشة رضي الله عنها ، قلت يا رسول الله هل على النساء من جهاد؟ قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : عليهن جهاد لا قتال فيه الحج والعمرة
(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٠٩٩)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le djihad du vieux, du faible et de la femme est le hajj et la omra ».
(Rapporté par Nasai et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1100, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : جهاد الكبير والضعيف والمرأة الحج والعمرة
(رواه النسائي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٠٠)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Ma’iz (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a été interrogé: Quel est le meilleur acte ?
Il a répondu: « La foi en Allah seul, puis le djihad, puis un hajj accomplit avec piété qui dépasse les autres oeuvres comme ce qu’il y a entre le lever du soleil et son coucher ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1103, Hadith Sahîh)
عن ماعز رضي الله عنه عن النبي صلى الله عليه وسلم أنه سئل أي الأعمال أفضل قال : إيمانٌ بالله وحدَه ، ثم الجهادُ ، ثم حَجَّةٌ برَّةٌ ؛ تفضُل سائرَ الأعمالِ كما بين مطلعِ الشمسِ إلى مغربها .
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٠٣)

حكم : صحيح

.
D’après Jabir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le hajj mabrour n’a pas d’autre récompense que le paradis »
Ils ont dit: Que signifie mabrour?
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a répondu: « Offrir à manger et proférer de bonnes paroles ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1104, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن جابر رضي الله عنه عن النبي صلى الله عليه وسلم قال : الحج المبرور ليس له جزاء إلا الجنة
قيل: وما بره ؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم : إطعام الطعام وطيب الكلام
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٠٤)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui part pour faire le hajj et meurt, il lui est inscrit la récompense du pèlerin jusqu’au jour de la résurrection.
Celui qui part pour faire la omra et meurt, il lui est inscrit la récompense du mou’tamir jusqu’au jour de la résurrection.
Celui qui sort pour combattre et meurt, il lui est inscrit la récompense du combattant jusqu’au jour de la résurrection ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1114, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من خرج حاجا فمات كتب له أجر الحاج إلى يوم القيامة ومن خرج معتمرا فمات كتب له أجر المعتمر إلى يوم القيامة ومن خرج غازيا فمات كتب له أجر الغازي إلى يوم القيامة
(رواه أبو يعلى و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١١٤)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), Oum Souleym (qu’Allah l’agrée) est venue vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Abou Talha et sont fils sont partis faire le hajj et ils m’ont laissé.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ô Oum Souleym! Une ‘omra durant le ramadan équivaut à un hajj avec moi (*)».
(Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih n°3699 et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1118, Hadith Sahîh ou Hasan)

(*) C’est à dire que la personne qui fait une ‘omra durant le mois de Ramadan obtient la même récompense qu’un pèlerinage effectué avec le Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) mais cela ne signifie pas qu’il sera dispensé de faire le pèlerinage qui est le cinquième pilier de l’Islam.

عن ابن عباس رضي الله عنهما جاءت أمُّ سُلَيمٍ إلى رسولِ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم فقالت حجَّ أبو طلحةَ وابنُه وترَكاني فقال يا أمَّ سُلَيمٍ عُمرةٌ في رمضانَ تعدِلُ حجَّةً معي
(رواه ابن حبان في صحيحه رقم ٣٦٩٩ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١١٨)

حكم المحدث:[إسناده صحيح أو حسن أو ما قاربهما]

.
D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Soixante dix prophètes ont prié dans la mosquée Al Khayf (1), parmi eux il y a Moussa (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui). C’est comme si je le regardais portant deux tuniques de Qatawan alors qu’il était en état de sacralisation (2). Il était sur un chameau de Chanoua dont la bride était en fibre et était coiffé de deux tresses ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1127, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) C’est une mosquée qui se situe à Mina, un des lieux où se déroulent les rites du pèlerinage.

(2) C’est à dire qu’il accomplissait le hajj ou la ‘omra.

عن ابن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: صلى في مسجد الخيف سبعون نبيا منهم موسى صلى الله عليه وسلم كأني أنظر إليه وعليه عباءتان قطوانيتان وهو محرم على بعير من إبل شنوءة مخطوم بخطام ليف له ضفيرتان
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٢٧)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes soixante-dix prophètes sont passés par Rawha (*) et parmi eux Moussa. Ils étaient pieds nus et portaient des tuniques en se dirigeant vers l’antique Maison d’Allah ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1128)

(*) C’est un lieu sur la route de La Mecque après Médine.

عن أبي موسى الأشعري رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لقد مر بالروحاء سبعون نبيا فيهم نبي الله موسى عليه السلام حفاة عليهم العباء يؤمون بيت الله العتيق
(رواه أبو يعلى و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٢٨)
.
D’après Ibn Omar (qu’Allah les agrée), un homme a interrogé le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui): Quel est le meilleur hajj?
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui dans lequel on lève la voix pour la talbiya et dans lequel on fait couler le sang (*) »
Puis l’homme a dit: Et quel est le chemin (**) ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La nourriture et la monture »
(Rapporté par Ibn Maja et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1131, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) Faire couler le sang signifie évidemment le fait d’égorger la bête qui fait partie des rites du hajj(**) Le chemin dont parle le hadith est tiré du verset 97 de la sourate 3: « Et c’est un devoir envers Allah pour les gens de faire le hajj pour celui qui a la capacité du chemin »

عن ابن عمر رضي الله عنهما أن رجلا قال لرسول الله صلى الله عليه وسلم فأي الحج أفضل؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : العج والثج
قال: وما السبيل؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : الزاد والراحلة
(رواه ابن ماجه و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٣١)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) : J’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire : « Certes le fait de toucher la pierre noire et le coin yéménite fait partir les péchés ».
Je l’ai entendu dire : « Celui qui fait sept tours de tawaf (1) en les comptant (2) et prie deux unités de prière est comme celui qui a affranchi un esclave ».
Et je l’ai également entendu dire : « Aucun homme n’a levé son pied ou l’a posé sans qu’il ne lui soit inscrit 10 bonnes actions, qu’il lui soit enlevé 10 péchés et qu’il soit élevé de 10 degrés (3) ».
(Rapporté par l’imam Ahmed dans son Mousnad n°4462 et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1139, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(1) Le tawaf est une adoration qui consiste à faire sept tours autour de la Ka’ba.
Cette adoration est légiférée durant les rites du hajj, durant les rites de la ‘omra ou bien de manière surérogatoire.
(2) Cheikh Albani a dit: « Il y a dans ceci une allusion au fait que les actes méritoires qui sont conditionnés par un nombre précis, il faut forcément s’accrocher à ce nombre précis sans rien y rajouter ni y enlever ».
(Sahih Targhib vol 2 p 26)

(3) Ceci est la récompense des pas effectués dans le tawaf.

D’après Abou Bichr : Sa’id Ibn Joubeyr (mort en 95 du calendrier hégirien) faisait le tawaf alors qu’il y avait une inondation.
L’eau lui arrivait au niveau du nombril et une autre fois elle lui arrivait au niveau du torse (*).
(Rapporté par Al Fakihi dans Akhbar Mekka n°481 et authentifié par Cheikh Wasiyou Allah ‘Abbas dans son ouvrage Al Masjid Al Haram Tarikhouhou Wa Ahkamouh p 392)

(*) C’est à dire que compte tenu des grandes récompenses qui sont accordées à celui qui fait le tawaf, les premiers musulmans étaient très assidus à pratiquer cette adoration même si cela pouvait comporter une difficulté.
Ainsi ceci doit motiver les croyants qui voyagent à La Mecque et les pousser à multiplier les tawafs.

عن أبي بشر قال : كان سعيد بن جبير يطوف بالبيت زمن الماء والماء يأخذه إلى سرته ومرة إلى ثندوته
(رواه الفاكهي في أخبار مكة رقم ٤٨١ و صححه الشيخ وصي الله عباس في كتابه المسجد الحرام تاريخه وأحكامه ص ٣٩٢)

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال : سمعتُ رسولَ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلّمَ يقولُ : إن استلامَ الحجر الأسود والركن اليمانيّ
وسمعته يقولُ : من طاف أسبوعًا يحصيه وصلى ركعتين كان له كعِدلِ رقبةٍ
وسمعته يقولُ : ما رفع رجلٌ قدمًا ولا وضعَها إلا كُتبت له عشرُ حسناتٍ وحُطَّ عنه عشرُ سيئاتٍ ورُفِع له عشرُ درجاتٍ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٣٩)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La pierre noire vient du paradis, elle était plus blanche que la neige jusqu’à ce que les péchés des associateurs la noircissent ».
(Rapportée par Al Bayhaqi et authentifiée par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1146, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

Certains savants ont dit: méditez sur l’effet que les péchés ont eu sur une pierre et voyez quels peuvent être les effets des péchés sur les coeurs.

عن عبد الله ابن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : الحجر الأسود من الجنة وكان أشد بياضا من الثلج حتى سودته خطايا أهل الشرك
(رواها البيهقي و صححها الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٤٦)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a pas d’acte qui est plus noble auprès d’Allah et qui a une plus grande récompense qu’un acte de bien qui est pratiqué dans les dix jours du adha (1) »
Quelqu’un a dit : Pas même le combat dans le sentier d’Allah ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Pas même le combat dans le sentier d’Allah sauf un homme qui est sorti avec sa personne et son argent et n’est revenu avec rien de cela (2) »
Lorsque les dix jours rentraient, Sa’id Ibn Joubeyr (3) faisait de très gros efforts dans l’adoration au point où il n’est pas possible de faire ce qu’il faisait.
(Rapporté par Darimi dans ses Sounan n°1815 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib Wa Tarhib n°1148, Hadith Hasan)

(1) C’est à dire les dix premiers jours du mois de Dhoul Hijja.

(2) C’est à dire qu’il a été tué dans le sentier d’Allah et y a dépensé tout son argent.

(3) Sa’id Ibn Joubeyr (qu’Allah lui fasse miséricorde) est mort en 95 du calendrier hégirien.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : ما من عملٍ أزكى عند اللهِ ولا أعظمَ أجرًا من خيرٍ يعملُه في عَشرِ الأَضحى
قيل : ولا الجهادُ في سبيلِ اللهِ ؟
قال : ولا الجهادُ في سبيلِ اللهِ إلا رجلٌ خرج بنفسِه وماله فلم يرجِعْ من ذلك بشيءٍ
قال : فكان سعيدُ بنُ جُبَيرٍ إذا دخل أيامُ العشرِ اجتهد اجتهادًا شديدًا حتى ما يكادُ يقدرُ عليه
(رواه الدارمي في سننه رقم ١٨١٥ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٤٨)

حكم : حسن

.
D’après Jabir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les meilleurs jours de la vie d’ici-bas sont les dix jours de dhoul hijja ».
Ils ont dit: Pas même leur équivalent dans le sentier d’Allah ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Pas même leur équivalent dans le sentier d’Allah, sauf un homme qui a couvert son visage de poussière ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1150, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن جابر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أفضل أيام الدنيا العشر – يعني : عشر ذي الحجة
قيل : ولا مثلهن في سبيل الله ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ولا مثلهن في سبيل الله إلا رجل عفر وجهه بالتراب
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٥٠)

حكم:صحيح لغيره

.
D’après Ibn Omar (qu’Allah les agrée), un homme parmi les ansars est venu voir le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) et lui a dit: Ô Messager d’Allah, je suis venu t’interroger sur certaines paroles. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) lui a dit: « Assied toi ».
Un homme de Thaqif est venu et a dit: Ô Messager d’Allah, je suis venu t’interroger sur certaines paroles. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « L’ansari t’a précédé ».
L’ansari a dit: C’est certes un étranger et l’étranger a un droit ainsi commence par lui. Alors le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) s’est tourné vers le thaqafi et a dit: « Si tu veux je t’informe de ce sur quoi tu es venu m’interroger et si tu veux tu m’interroge et je te répond ».
L’homme a dit: Informe moi de ce sur quoi je suis venu t’interroger.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Tu es venu m’interroger sur l’inclinaison, la prosternation, la prière et le jeûne ».
L’homme a dit: Par celui qui t’a envoyé avec la vérité, tu n’as rien manqué de ce que j’avais à l’esprit.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque tu fais l’inclinaison pose tes mains sur tes genoux, puis écarte tes doigts, puis garde cette position jusqu’à ce que chaque membre prenne sa place. Lorsque tu te prosternes places bien ton front et ne picore pas et prie au début de la journée et à la fin ».
L’homme a dit: Ô Envoyé d’Allah, et si je prie entre ces deux moments ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Tu es alors un prieur et jeûne chaque mois le 13, le 14 et le 15 ».
Alors le thaqafi se leva et le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) se tourna vers le ansari et il lui a dit: « Si tu veux je t’informe de ce sur quoi tu es venu m’interroger et si tu veux tu m’interroge et je te répond ».
L’homme a dit: Non ô Envoyé d’Allah, informe moi de ce sur quoi je suis venu t’interroger. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Tu es venu m’interroger sur la récompense du pèlerin lorsqu’il sort de chez lui, sur sa récompense lorsqu’il stationne à arafat, sur sa récompense lorsqu’il lapide les stèles, sur sa récompense lorsqu’il rase sa tête et sur sa récompense lorsqu’il termine le dernier tawaf autour de la maison ».
L’homme dit: Ô Envoyé d’Allah, par celui qui t’a envoyé avec la vérité, tu n’as rien manqué de ce que j’avais à l’esprit.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Sa récompense lorsqu’il sort de sa maison est que sa monture ne fait pas un pas sans qu’Allah ne lui inscrive une bonne action ou ne lui efface un péché, lorsqu’il stationne à arafat alors certes Allah descend au ciel de la vie d’ici-bas et dit: Regardez mes serviteurs les cheveux décoiffés et plein de poussière, je vous prend comme témoin que je leur ai pardonné leurs péchés même si leur nombre est comme les gouttes dans le ciel ou les grains de sable d’un désert. Lorsqu’il lapide les stèles, personne ne connait sa récompense jusqu’à ce qu’il soit ressuscité le jour du jugement. Lorsqu’il rase sa tête, il a pour chaque cheveux une lumière le jour du jugement et lorsqu’il termine son dernier tawaf il sort de ses péchés comme le jour où sa mère l’a mis au monde ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1155, Hadith Hasan)
عن ابن عمر رضي الله عنهما قال جاء رجل من الأنصار إلى النبي صلى الله عليه وسلم فقال يا رسول الله كلمات أسأل عنهن فقال صلى الله عليه وسلم اجلس وجاء رجل من ثقيف فقال يا رسول الله كلمات أسأل عنهن فقال صلى الله عليه وسلم سبقك الأنصاري فقال الأنصاري إنه رجل غريب وإن للغريب حقا فابدأ به فأقبل على الثقفي فقال إن شئت أنبأتك عما كنت تسألني عنه وإن شئت تسألني وأخبرك فقال يا رسول الله بل أجبني عما كنت أسألك قال جئت تسألني عن الركوع والسجود والصلاة والصوم فقال والذي بعثك بالحق ما أخطأت مما كان في نفسي شيئا قال فإذا ركعت فضع راحتيك على ركبتيك ثم فرج أصابعك ثم اسكن حتى يأخذ كل عضو مأخذه وإذا سجدت فمكن جبهتك ولا تنقر نقرا وصل أول النهار وآخره فقال يا نبي الله فإن أنا صليت بينهما قال فأنت إذا مصل وصم من كل شهر ثلاث عشرة وأربع عشرة وخمس عشرة فقام الثقفي ثم أقبل على الأنصاري فقال إن شئت أخبرتك عما جئت تسألني وإن شئت تسألني وأخبرك فقال لا يا نبي الله أخبرني بما جئت أسألك قال جئت تسألني عن الحاج ما له حين يخرج من بيته وما له حين يقوم بعرفات وما له حين يرمي الجمار وما له حين يحلق رأسه وما له حين يقضي آخر طواف بالبيت فقال يا نبي الله والذي بعثك بالحق ما أخطأت مما كان في نفسي شيئا قال فإن له حين يخرج من بيته أن راحلته لا تخطو خطوة إلا كتب الله بها حسنة أو حط عنه بها خطيئة فإذا وقف بعرفات فإن الله عز وجل ينزل إلى سماء الدنيا فيقول انظروا إلى عبادي شعثا غبرا اشهدوا أني قد غفرت لهم ذنوبهم وإن كانت عدد قطر السماء ورمل عالج وإذا رمى الجمار لا يدري أحد ما له حتى يتوفاه الله يوم القيامة وإذا قضى آخر طواف بالبيت خرج من ذنوبه كيوم ولدته أمه
(رواه بن حبان و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٥٥)
حكم : حسن
.
D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque Ibrahim, l’ami privilégié d’Allah, est venu vers le lieux où les rites sont pratiqués, Chaytan s’est présenté à lui près de la stèle aqaba, Ibrahim l’a alors lapidé de sept pierres jusqu’à l’enfoncer dans la terre.
Puis il s’est présenté à lui près de la seconde stèle, Ibrahim l’a alors lapidé de sept pierres jusqu’à l’enfoncer dans la terre.
Enfin il s’est présenté à lui près de la troisième stèle, Ibrahim l’a alors lapidé de sept pierres jusqu’à l’enfoncer dans la terre »
Ibn Abbas (qu’Allah les agrée) a dit: C’est le Chaytan que vous lapidez et la voie de votre père Ibrahim que vous suivez (*).
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1156, Hadith Sahih)

(*) Il fait allusion à la lapidation des stèles qui fait partie des rites du pèlerinage.

عن ابن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لمَّا أَتَى إبراهيمُ خَلِيلُ اللهِ المَناسِكَ عرضَ لهُ الشَّيْطَانُ عندَ جَمْرَةِ العقبةَ ، فَرَماهُ بِسبعِ حصياتٍ حتى ساخَ في الأرضِ ، ثُمَّ عرضَ لهُ عندَ الجمرةِ الثانيةِ ، فَرَماهُ بِسبعِ حصياتٍ حتى ساخَ في الأرضِ ، ثُمَّ عرضَ لهُ عِنْدِ الجمرةِ الثالثةِ ، فَرَماهُ بِسبعِ حصياتٍ حتى ساخَ في الأرضِ. قال ابْنُ عباسٍ : الشيطانَ تَرْجُمُونِ ، ومِلَّةَ أَبيكُمْ إبراهيمَ تَتَّبِعُونَ .
(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٥٦)

حكم : صحيح

.
D’après Malik Ibn Rabi’a (qu’Allah l’agrée), j’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) dire: « Ô Allah pardonne à ceux qui se rasent la tête, ô Allah pardonne à ceux qui se rasent la tête (*) ».
Un homme parmi les gens a dit: Et à ceux qui raccourcissent leur cheveux.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit après trois ou quatre fois: « Et à ceux qui raccourcissent leur cheveux ».
J’étais ce jour-là parmi ceux qui ont rasé leurs têtes et je n’aimerais pas avoir un chameau roux à la place de cela.
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1160, Hadith Hasan)

(*) Il s’agit là d’un des rites du pèlerinage.

عن مالك بن ربيعة رضي الله عنه أنه سمع رسول الله صلى الله عليه وسلم وهو يقول: اللهم اغفر للمحلقين
اللهم اغفر للمحلقين
قال يقول رجل من القوم وللمقصرين
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم في الثالثة أو الرابعة : وللمقصرين
وأنا يومئذ محلوق الرأس فما يسرني بحلق رأسي حمر النعم
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٦٠)

حكم : حسن

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La meilleure eau sur Terre est l’eau de zamzam (1) , elle permet de rassasier et de guérir.
Et la plus mauvaise eau sur la terre est une eau de la vallée de Barhout près de Hadramawt (2), elle est comme la patte de la sauterelle elle coule le matin et est sèche le soir ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1161, Hadith Hasan)

(1) L’eau de zamzam est une eau provenant d’une source située à La Mecque proche de la Ka’ba.
(2) C’est le nom d’une ville au Yémen.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : خير ماء على وجه الأرض ماء زمزم فيه طعام الطعم وشفاء السقم وشر ماء على وجه الأرض ماء بوادي برهوت بقبة بحضرموت كرجل الجراد تصبح تتدفق وتمسي لا بلال فيها
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٦١)

حكم : حسن

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La chose pour laquelle est bue l’eau de zamzam est exaucée ».
(Rapporté par Daraqoutni dans ses Sounan n°2739 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1164, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

L’imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « Le sens du hadith (*) que celui qui boit cette eau pour une chose obtient cette chose. Les savants et les gens pieux l’ont pratiqué en voulant par cela obtenir des choses de l’au-delà et de l’ici-bas et ils les ont obtenu et ceci est un bienfait venant d’Allah »

(Tahdhib Al Asma Wal Loughat vol 3 p 139)

(*) C’est à dire le hadith de ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père) qui est cité au dessus.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلّى الله عليه وسلّم : ماء زمزم لما شُرِب له
(رواه الدارقطني في سننه رقم ٢٧٣٩ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٦٤)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Said Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Allah a dit: Certes un serviteur à qui j’ai donné une bonne santé et une bonne situation, et passe cinq années sans qu’il ne me visite est certes privé de bien ».
(Rapporté par Ibn Hibban, Abder Razaq, Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1166, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

L’imam Ibn Hibban a classé ce hadith (n°3703) dans son sahih sous le chapitre: « Mention du texte sur le fait que celui à qui on a donné puis ne visite pas la maison antique (Ka’ba) 1 fois tous les 5 ans est privé de bien ».

عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : قال الله : إن عبدا صححت له جسمه ووسعت عليه في المعيشة تمضي عليه خمسة أعوام لا يفد إلي لمحروم
(رواه ابن حبان ، عبد الرزاق و البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٦٦)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Je suis le dernier des prophètes et ma mosquée est la dernière des mosquées des Prophètes. Les mosquées qui sont le plus en droit d’être visitées et qui sont le plus en droit que l’on prépare les montures pour elles sont la mosquée Al Haram (*) et ma mosquée. Une prière dans ma mosquée est meilleure que mille prières dans les autres mosquées sauf la mosquée Al Haram ».
(Rapporté par Al Bazzar et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1175, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(*) Il s’agit de la mosquée de la ka’ba à La Mecque.

Remarque : Il est propagé que celui qui visite la mosquée du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) doit y prier 40 prières et donc rester 8 jours à Médine.
Ceci est basé sur un hadith faible qui n’est pas confirmé du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui).

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: أنا خاتم الأنبياء ومسجدي خاتم مساجد الأنبياء أحق المساجد أن يزار وتشد إليه الرواحل المسجد الحرام ومسجدي وصلاة في مسجدي أفضل من ألف صلاة فيما سواه من المساجد إلا المسجد الحرام
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٧٥)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Sahl Ibn Houneif (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui se purifie dans sa maison puis se rend à la mosquée de Qouba (1) et y prie une prière (2) a la récompense d’une ‘omra ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1181, Hadith Sahîh)

(1) C’est une mosquée qui se trouve à Médine.
(2) Ceci est valable que ce soit une prière obligatoire ou surérogatoire.

عن سهل بن حنيف رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: من تطهر في بيته ثم أتى مسجد قباء فصلى فيه صلاة كان له كأجر عمرة
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٨١)

حكم :صحيح

.
D’après Jabir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les meilleurs endroits en direction desquels les montures ont été montées sont la mosquée de Ibrahim (1) (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et ma mosquée (2) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1206, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire la mosquée Al Haram à La Mecque.
(2) La mosquée du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) se trouve à Médine.

عن جابر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : خير ما ركبت إليه الرواحل مسجد إبراهيم صلى الله عليه وسلم ومسجدي
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٢٠٦)

حكم:صحيح

.
D’après Oubada Ibn Samit (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ô Allah! Celui qui a été injuste envers les gens de Médine ou les a apeurés, fais lui peur. Sur lui est la malédiction d’Allah, des anges et de tous les hommes et il n’est accepté de lui aucune oeuvre obligatoire ou surérogatoire ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1214, Hadith Sahîh)
عن عبادة بن الصامت رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : اللهم من ظلم أهلَ المدينةِ وأخافهم ؛ فأَخِفْه ، وعليه لعنةُ اللهِ والملائكةِ والناسِ أجمعين ، ولا يُقبَلُ منه صَرفٌ ولا عدلٌ .
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٢١٤)

حكم : صحيح

.