۞ Sahih At Targhib – 20 – Livre des Sentences ۞

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Personne n’a été le dirigeant de dix personnes sans qu’il ne vienne le jour de la résurrection attaché et ne le délivrera que la justice ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2198, Hadith Hasan Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما من أمير عشرة إلا يؤتى به يوم القيامة مغلولا لا يفكه إلا العدل
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢١٩٨)

حكم :حسن صحيح

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui a la responsabilité de quelque chose parmi les affaires des musulmans et les a trompé est dans le feu ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2206, Hadith Sahîh)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من ولي من أمر المسلمين شيئًا فغشهم فهو في النار
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٠٦)

حكم :صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn Moughafal (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a aucun dirigeant qui passe une nuit en trompant les gens qu’il gouverne sans qu’Allah ne lui interdise le paradis et son odeur sera sentie le jour de la résurrection d’une distance de 70 années ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2207)

Remarque : Lorsque les gens sont dirigés par un gouverneur injuste, ils leur incombe de patienter à son mal et de ne pas l’insulter.

D’après Chaqiq Ibn Salama, ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée) a dit : « Vous avez certes été éprouvés par le dirigeant et il a été éprouvé par vous.
S’il est juste il sera récompensé et le remerciement vous incombe.
Par contre s’il est injuste il aura commis un péché et il vous incombe de patienter ».
(Rapporté par Mousadad et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Matalib Al ‘Aliya n°2146)

عن عبدالله بن مغفل رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما من إمام يبيت غاشًا لرعيته إلا حرم الله عليه الجنة وعرفها يُوجد يوم القيامة مسيرة سبعين عامًا
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٠٧)

عن شقيق بن سلمة قال عبدالله بن مسعود رضي الله عنه : إنكم قد ابتُلِيتُم بذا السلطانِ وابتُلِيَ بكم فإن عدَل كان له الأجرُ وكان عليكم الشكرُ وإن جار كان عليه الوزرُ وعليكم الصبرُ
(رواه مسدد و صححه الحافط بن حجر في المطالب العالية رقم ٢١٤٦)

.
D’après un cousin de Abi Chamakh Al Azdi qui était un compagnon du Prophète, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui gouverne les gens puis ferme sa porte au pauvre, à celui qui subit une injustice et à celui qui a un besoin, Allah fermera les portes de Sa miséricorde à son besoin et à sa pauvreté au moment où il en aura le plus besoin ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2210, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن بن عم أبي الشماخ الأزدي و كان من أصحاب النبي صلى الله عليه و سلم قال : مَن وَلِيَ أمرَ الناسِ ثم أَغلق بابَه دون المسكينِ والمظلومِ وذي الحاجةِ أغلق اللهُ أبوابَ رحمتِه دون حاجتِه وفقرِه أفقرُ ما يكون إليها
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢١٠)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes Chaytan a désespéré que les idoles soient adorées sur la terre des arabes mais il se satisfera vous concernant des péchés que vous sous-estimez et ils sont ceux qui font tomber dans la perdition le jour de la résurrection.
Protégez vous de l’injustice autant que vous pouvez car certes le serviteur va venir avec des bonnes actions le jour du jugement en voyant qu’elles vont le sauver.
Alors des serviteurs ne cesseront de dire: Ô Seigneur ! Ton serviteur m’a fait une injustice.
Alors il dira: Effacez de ses bonnes actions (1).
Et cela se reproduira jusqu’à qu’il ne reste rien de ses bonnes actions à cause des péchés.
Certes l’exemple de cela est comme des voyageurs qui se sont installés dans une terre désertique sans avoir de bois avec eux pour allumer un feu. Ils se sont alors séparés et ont ramassés du bois, ils ont fait un grand feu et ont cuisiné ce qu’il désiraient.
Ainsi sont les péchés (2) ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2221, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(1) C’est à dire qu’elles seront effacées pour lui et inscrites pour la victime de l’injustice comme ceci est mentionné dans de nombreux hadiths authentiques.

(2) C’est à dire que chaque personne a apporté un petit peu de bois mais à l’arrivée ils ont fait un grand feu.
C’est la même chose pour les péchés que les gens sous-estiment dans la vie d’ici-bas, le jour du jugement ils peuvent être la cause, à force de les accumuler, d’un grand châtiment.

Comme l’a dit le poète arabe : Ne méprise pas un petit péché
Car certes les montagnes sont constituées de petites pierres


لا تحقرنّ صغيرةً فإنّ الجبال من الحصى
عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الشيطان قد يئس أن تُعبد الأصنام في أرض العرب ولكنه سيرضى منكم بدون ذلك بالمحقرات وهي الموبقات يوم القيامة
اتقوا الظلم ما استطعتم فإن العبد يجيء بالحسنات يوم القيامة يرى أنها ستنجيه فما زال عبد يقول : يا رب ظلمني عبدك مظلمة
فيقول : امحوا من حسناته
وما يزال كذلك حتى ما يبقى له حسنة من الذنوب
وإن مثل ذلك كسفر نزلوا بفلاة من الأرض ليس معهم حطب فتفرق القوم ليحتطبوا فلم يلبثوا أن حطبوا فأعظموا النار وطبخوا ما أرادوا وكذلك الذنوب
(رواه أبو يعلى و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٢١)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes le feuillet d’un homme lui sera dressé le jour du jugement au point où il verra qu’il est sauvé. Alors les injustices des enfants d’Adam ne cesseront de le suivre jusqu’à ce qu’il ne lui reste plus de bonnes actions et il sera chargé de leurs péchés (*) ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2224)

(*) C’est à dire que les injustices qu’il a commis vis-à-vis des enfants de Adam dans l’ici-bas seront jugées et il lui sera pris de ses bonnes actions pour dédommager les victimes des injustices et les péchés des victimes seront mis sur lui.

عن عبد الله بن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الرجل لترفع له يوم القيامة صحيفته حتى يرى أنه ناج فما تزال مظالم بني آدم تتبعه حتى ما يبقى له حسنة ويحمل عليه من سيئاتهم

(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٢٤)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « L’invocation de celui qui subit une injustice est exaucée même s’il est un pervers (*) car sa perversion est contre sa propre personne ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2229, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) Le sens de la perversité ici est la désobéissance à Allah.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : دعوة المظلوم مستجابة وإن كان فاجرا ففجوره على نفسه
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٢٩)

حكم :حسن لغيره

.
D’après Khouzeima Ibn Thabit (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Craignez l’invocation de celui qui subit une injustice car elle est certes portée au dessus des nuages et Allah dit: Par ma Puissance et ma Majesté, je vais certes te secourir d’ici peu ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2230, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن خزيمة بن ثابت رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : اتقوا دعوة المظلوم فإنها تحمل على الغمام يقول الله وعزتي وجلالي لأنصرنك ولو بعد حين
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٣٠)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit à Ka’b Ibn Oujra (qu’Allah l’agrée): « Ô Ka’b Ibn Oujra ! Le jeûne est une protection, l’aumône éteint les péchés et la prière est un rapprochement.
Ô Ka’b Ibn Oujra ! Les gens sont de deux catégories le matin: certains rachètent leurs propres personnes et les affranchissent et d’autres vendent leurs propres personnes et les font tomber en perdition (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2242, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(*) C’est à dire en fonction de leurs bonnes ou de leurs mauvaises actions

عن جابر بن عبد الله رضي الله عنهما أن النبي صلى الله عليه وسلم قال لكعب بن عجرة رضي الله عنه : يا كعب بن عجرة ! الصيام جنة والصدقة تطفىء الخطيئة والصلاة قربان .
يا كعب بن عجرة ! الناس غاديان فمبتاع نفسه فمعتقها وبائع نفسه فموبقها
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٤٢)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « L’exemple de celui qui aide son peuple pour une chose qui n’est pas la vérité est comme un chameau qui tombe dans un puits et bouge sa queue pour en sortir (*) ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2249, Hadith Sahih)

(*) L’imam Al Moundhiri a dit: Le sens du hadith est qu’il est tombé dans le péché et la perdition comme le chameau qui tombe dans un puits. Il se débat mais ne peut en sortir.
(Voir At Targhib Wa Tarhib)

عن عبدالله بن مسعود رضي الله قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : مثلُ الذي يُعينُ قومَه على غيرِ الحقِّ ؛ كمثَلِ بعيرٍ ترَدَّى في بئرٍ ، فهو يُنزَعُ منها بذَنَبِه
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٤٩)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui recherche l’agrément d’Allah dans la colère des gens (1), Allah est satisfait de lui et rend les gens satisfaits de lui.
Et celui qui recherche l’agrément des gens dans la colère d’Allah (2), Allah est en colère contre lui et rend les gens en colère contre lui ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2250a, Hadith Sahih li GHayrihi)

(1) C’est à dire que la personne obéit à Allah même si les gens ne sont pas content de cela.

(2) C’est à dire que la personne cherche le contentement des gens en faisant une chose qu’Allah a interdit ou en délaissant une chose qu’Il a imposé.

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من التمس رِضا اللهِ بسخَطِ الناسِ ؛ رضِيَ اللهُ عنه ، وأرْضى عنه الناسَ ، ومن التَمس رضا الناسِ بسخَطِ اللهِ ، سخِط اللهُ عليه ، وأسخَط عليه الناسَ
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٥٠)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui satisfait Allah au dépend de la colère des gens (1), Allah lui suffit. Et celui qui met Allah en colère pour obtenir la satisfaction des gens (2), Allah le laisse aux gens (3) ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2250b, Sahih li GHayrihi)

(1) C’est à dire que le personne obéit à Allah même si les gens ne sont pas content de cela.
(2) C’est à dire que la personne cherche le contentement des gens en faisant une chose qu’Allah a interdit ou en délaissant une chose qu’il a imposé.
(3) C’est à dire que Allah laisse alors les gens lui faire du mal et commettre des injustices à son encontre.
(Touhfatoul Ahwadhi, hadith n°2414)

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من أرْضى اللهَ بسخَطِ الناسِ ؛ كفاه اللهُ ، ومن أسخط اللهَ برضا الناسِ ؛ وكَلَه اللهُ إلى الناسِ
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٥٠)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Jarir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui ne fait pas miséricorde aux gens Allah ne lui fait pas miséricorde et celui qui ne pardonne pas il ne lui sera pas pardonné ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2251, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن جرير بن عبدالله رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من لا يرحم الناس لا يرحمه الله ومن لا يغفر لا يغفر له
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٥١)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Je suis rentré dans le paradis et j’ai vu que la plupart de ses habitants sont des pauvres.
J’ai aperçu le feu et j’ai vu que la plupart de ses habitants sont des femmes (1).
J’ai vu trois personnes qui y étaient châtiées:
– une femme grande de Himyar qui avait attaché une chatte lui appartenant et ne la nourrissait pas. Elle ne lui donnait pas à boire et ne la laissait pas manger des bêtes de la terre. Cette chatte lui mordait le bas ventre et le derrière (2)
– j’y ai vu le frère de Bani Da’da’ qui volait les pèlerins avec son crochet et lorsqu’il était surpris il disait: C’est l’objet qui c’est accroché à mon crochet
– et celui qui a volé les deux chamelles du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2274)

(1) La cause de ceci est précisée dans d’autres ahadiths (voir par exemple Sahih Mouslim n°885) dans lesquels le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a mentionné deux choses :
– le mauvais comportement avec le mari dans le sens où le mari fait du bien à son épouse durant une longue période puis si après cela elle voit quelque chose de négatif venant de lui elle dit qu’il ne lui a jamais rien fait de bien.
– le fait de maudire beaucoup.

Ainsi il faut que les musulmanes pratiquent les bonnes actions et s’écartent des péchés en général et en particulier les deux mentionnés ci-dessus.

(2) C’est à dire qu’il a vu cette femme châtiée par cette chatte de cette manière dans le feu.

عن عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما قال النبي صلّى الله عليه وسلّم : دخلت الجنة فرأيت أكثر أهلها الفقراء واطلعت في النار فرأيت أكثر أهلها النساء
ورأيت فيها ثلاثة يعذبون : امرأة من حمير طوالة ربطت هرة لها لم تطعمها ولم تسقها ولم تدعها تأكل من خشاش الأرض فهي تنهش قبلها ودبرها
ورأيت فيها أخا بني دعدع الذي كان يسرق الحاج بمحجنه فإذا فطن له قال إنما تعلق بمحجني
والذي سرق بدنتي رسول الله صلى الله عليه وسلم
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٢٧٤)

حكم : صحيح

.