Sahih At Targhib – 23 – Livre du comportement

D’après Qoura Ibn Iyas (qu’Allah l’agrée), nous étions auprès du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) lorsque la pudeur a été mentionnée. Ils ont dit: Ô Messager d’Allah! Est-ce que la pudeur fait partie de la religion ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « C’est plutôt la religion en entier » puis il a dit: « La pudeur, le fait de vivre modestement, parler peu et la bonne compréhension font partie de la foi et certes ces choses rajoutent dans l’au-delà et réduisent dans l’ici-bas mais ce qu’elles rajoutent dans l’au-delà est plus que ce qu’elles réduisent dans l’ici bas.
Et certes l’avarice, la fainéantise et l’obscénité font partie de l’hypocrisie. Elles rajoutent dans l’ici-bas et réduisent dans l’au-delà mais ce qu’elles réduisent dans l’au-delà est plus que ce qu’elles rajoutent dans l’ici-bas.
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2630)
عن قرة بن إياس رضي الله عنه : كنا مع النبي صلى الله عليه وسلم فذكر عنده الحياء .
فقالوا : يا رسول الله الحياء من الدين ؟
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : بل هو الدين كله ثم قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: إن الحياء والعفاف والعي عي اللسان لا عي القلب والفقه من الإيمان وإنهن يزدن في الآخرة وينقصن من الدنيا وما يزدن في الآخرة أكثر مما ينقصن من الدنيا وإن الشح والعجز والبذاء من النفاق وإنهن يزدن في الدنيا وينقصن من الآخرة وما ينقصن من الآخرة أكثر مما يزدن من الدني
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٣٠)
.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La pudeur et la foi sont liées ensemble, si l’une des deux est enlevée l’autre est enlevée ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2636, Hadith Sahîh)
عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : الحياء والإيمان قرناء جميعا فإذا رفع أحدهما رفع الآخر
(رواه الحاكم و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٣٦)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Oumama Al Bahili (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes l’homme atteint par son bon comportement le degré de celui qui prie la nuit et a soif au moment le plus chaud de la journée (*) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2644, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) Il s’agit de celui qui jeûne.

عن أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الرجل ليدرك بحسن خلقه درجة القائم بالليل الظامىء بالهواجر
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٤٤)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah fait atteindre au serviteur par son bon comportement le degré du jeûne et de la prière ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2645, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الله ليبلغ العبد بحسن خلقه درجة الصوم والصلاة
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٤٥)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée lui et son père) : J’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire: « Ne vais-je pas vous informer de ceux d’entre vous que j’aime le plus et qui seront assis les plus près de moi le jour de la résurrection ? » et il a répété cela deux ou trois fois.
Ils ont dit: Oui, ô Messager d’Allah!
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ceux d’entre vous qui ont le meilleur comportement ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2650, Hadith Sahîh)
عن عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما أنه سمع رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول : ألا أخبركم بأحبكم إليّ وأقربكم مني مجلسًا يوم القيامة ؟ فأعادها مرتين أو ثلاثًا .
قالوا : نعم يا رسول الله !
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أحسنكم خلقًا
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٥٠)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne vais-je pas vous informer des meilleurs d’entre vous ? ».
Ils ont dit: Certes ô Messager d’Allah !
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ceux d’entre vous qui ont la vie la plus longue et ont le meilleur comportement ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2651, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : ألا أخبركم بخياركم ؟
قالوا : بلى يا رسول الله !
قال النبي صلى الله عليه و سلم : أطولكم أعمارًا وأحسنكم أخلاقًا
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٥١)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Oussama Ibn Charik (qu’Allah l’agrée), nous étions assis avec le Prophète (صلى الله عليه وسلم) comme si il y avait des oiseaux au dessus de nos têtes, personne parmi nous ne parlait.
Alors sont venus des gens qui ont dit: Ô Messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) Quelle est la meilleure chose qui est donnée à une personne?
Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit: « Un bon comportement »
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2652, Hadith Sahîh)
عن أسامة بن شريك رضي الله عنه قال : كنا جلوسا عند النبي صلى الله عليه وسلم كأنما على رؤوسنا الطير ما يتكلم منا متكلم إذ جاءه أناس فقالوا : يا رسول الله فما خير ما أعطي الإنسان ؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم: خلق حسن
(رواه الحاكمو صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٥٢)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée lui et son père) : Mou’adh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée) a voulu voyager et ainsi il a dit: Ô Messager d’Allah! Conseille moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Adore Allah et ne lui associe rien ».
Mou’adh (qu’Allah l’agrée) a dit: Ô Messager d’Allah! Rajoute moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si tu fais du mal fais du bien ensuite ».
Mou’adh (qu’Allah l’agrée) a dit: Ô Messager d’Allah! Rajoute moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Sois droit et que ton comportement soit bon ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2654, Hadith Sahîh)
عن عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما أن معاذ بن جبل رضي الله عنه أراد سفرًا فقال : يا نبي الله ! أوصني
قال النبي صلى الله عليه و سلم : اعبد الله لا تشرك به شيئًا
قال معاذ رضي الله عنه : يا نبي الله ! زدني
قال النبي صلى الله عليه و سلم : إذا أسأت فأحسن
قال معاذ رضي الله عنه : يا نبي الله ! زدني
قال النبي صلى الله عليه و سلم : استقم وليحسن خلقك
(رواه ابن حبان و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٥٤)

حكم : إسناده صحيح

.
D’après ‘Oumeyr Ibn Qatada : Un homme a dit: Ô Messager d’Allah! Quelle est la meilleure prière ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celle dans laquelle on reste longtemps debout ».
L’homme a dit: Ô Messager d’Allah! Quelle est la meilleure aumône ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celle qui est faite par une personne avec peu de moyens ».
L’homme a dit: Ô Messager d’Allah! Quel est le croyant ayant la foi la plus parfaite ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui a le meilleur comportement ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2656, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن عمير بن قتادة رضي الله عنه أن رجلاً قال : يا رسول الله أي الصلاة أفضل ؟
قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : طول القنوت
قال الرجل : فأي الصدقة أفضل ؟
قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : جهد المقل
قال الرجل : أي المؤمنين أكمل إيمانًا ؟
قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : أحسنهم خلقًا
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٥٦)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Tha’laba (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes ceux d’entre vous que j’aime le plus et qui seront les plus proches de moi dans l’au-delà sont ceux d’entre vous qui se comportent le mieux. Et certes ceux d’entre vous que je déteste le plus et qui seront les plus éloignés de moi dans l’au-delà sont ceux qui se comportent le plus mal, les bavards prétentieux et orgueilleux ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2662, Sahih li Ghayrihi)
عن أبي ثعلبة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن أحبكم إلي وأقربكم مني في الآخرة محاسنكم أخلاقا وإن أبغضكم إلي وأبعدكم مني في الآخرة أسوؤكم أخلاقا الثرثارون المتفيهقون المتشدقون
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٦٢)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La douceur n’a jamais été présente dans une chose sans qu’elle ne l’ai embellie et la dureté n’a jamais été présente dans une chose sans qu’elle ne l’ai enlaidie et certes Allah est doux et aime la douceur ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2672, Hadith Hasan Sahîh)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما كان الرفق في شيء قط إلا زانه ولا كان الخرق في شيء قط إلا شانه وإن الله رفيق يحب الرفق
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٧٢)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Jouray Al Houjaimi (qu’Allah l’agrée), je me suis rendu vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et j’ai dit: Ô Messager d’Allah, nous sommes certes un peuple parmi les gens de la campagne ainsi apprend nous quelque chose avec quoi Allah va nous profiter ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne méprisez rien des bonnes actions, ne serait-ce que tu verses depuis ton seau vers le récipient de celui qui demande à boire, ne serait-ce que tu parles à ton frère en ayant le visage avenant envers lui. Et prend garde à laisser traîner ton vêtement car certes ceci fait partie de l’orgueil et Allah ne l’aime pas et si quelqu’un t’insulte par rapport à ce qu’il sait de toi alors ne l’insulte pas par rapport à ce que tu sais de lui car certes sa récompense sera pour toi et son malheur sera sur celui qui l’a prononcé ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2687, Hadith Hasan Sahih)
عن أبي جري الهجيمي رضي الله عنه قال : أتَيْتُ رسولَ الله – صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ – فقلتُ: يا رسول الله! إنا قومٌ مِنْ أهلِ الباديَةِ، فعلِّمْنا شيئاً ينْفَعُنا الله بِه؟ فقال:
« لا تَحْقِرَنَّ مِنَ المَعْروفِ شَيْئاً، ولوْ أنْ تُفْرِغَ مِنْ دَلْوِكَ في إناءِ المُسْتَقي، ولوْ أَنْ تُكَلِّمَ أخاكَ ووَجْهُك إليه مُنْبَسِطٌ، وإيَّاك وإسْبالَ الإزارِ؛ فإنَّه مِنَ لمَخِيلَةِ، ولا يُحِبُّها الله، إنِ امْرؤٌ شَتَمك بما يَعْلَمُ فيك، فلا تَشْتُمْهُ بما تَعْلَمُ فيه؛ فإنَّ أجْرَهُ لكَ، وَوبَالَهُ على مَنْ قَالَهُ
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٨٧)

حكم : حديث حسن صحيح

.
D’après Al Miqdam Ibn Chourayh, d’après son père, d’après son grand-père (qu’Allah les agrée), j’ai dit au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui): Ô Messager d’Allah, informe moi d’une chose qui me rendra le paradis obligatoire? Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ce qui rend le paradis obligatoire est offrir à manger, propager le salam et parler avec de bonnes paroles ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2690, Hadith Sahîh)
عن المقدام بن شريح عن أبيه عن جده رضي الله عنهم قال : قلت يا رسول الله حدثني بشيء يوجب لي الجنة . قال موجب الجنة إطعام الطعام وإفشاء السلام وحسن الكلام
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٩٠)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Chourayh (qu’Allah l’agrée), j’ai dit au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui): Ô Messager d’Allah, informe moi d’une chose qui me fera rentrer dans le paradis ? Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes parmi les choses qui rendent le pardon obligatoire: passer le salam et parler avec de bonnes paroles ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2699, Hadith Sahîh)
عن أبي شريح رضي الله عنه قال : قلت : يا رسول الله ! دلّني على عمل يدخلني الجنة
قال النبي صلى الله عليه و سلم : أنَّ مِن موجِباتِ المَغفرةِ بذلُ السَّلامِ ، وحُسْنُ الكلامِ
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٦٩٩)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le Salam est un nom parmi les noms d’Allah qu’Il a mis sur la terre ainsi propagez-le parmi vous (1).
Certes lorsqu’un homme musulman passe près d’un groupe de gens, leur passe le salam et ils le lui rende (2) alors il a un degré de mérite par rapport à eux car il leur a rappelé le salam et s’ils ne lui répondent pas alors lui répondent ceux qui sont meilleurs qu’eux (3) ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2705, Hadith Hasan Sahîh)

(1) C’est à dire en vous saluant les uns les autres en disant -As Salam ‘Alaykoum-.

(2) C’est à dire qu’ils répondent à son salam.

(3) C’est à dire les anges.
(Voir Fayd Al Qadir, hadith n°4846)

عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : السلام اسم من أسماء الله وضعه في الأرض فأفشوه بينكم
فإن الرجل المسلم إذا مر بقوم فسلم عليهم فردوا عليه كان له عليهم فضل درجة بتذكيره إياهم السلام فإن لم يردوا عليه رد عليه من هو خير منهم
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٠٥)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Sahl Ibn Houneyf (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui dit: -As Salam ‘Alaykoum- il lui est inscrit dix bonnes actions.
Celui qui dit: -As Salam ‘Alaykoum Wa Rahmatoulah- il lui est inscrit vingt bonnes actions.
Celui qui dit: -As Salam ‘Alaykoum Wa Rahmatoulah Wa Barakatouh- il lui est inscrit trente bonnes actions ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2711)
عن سهل بن حنيف رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من قال السلام عليكم كتبت له عشر حسنات ومن قال السلام عليكم ورحمة الله كتبت له عشرون حسنة ومن قال السلام عليكم ورحمة الله وبركاته كتبت له ثلاثون حسنة
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧١١)

حكم:صحيح لغيره

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), lorsque les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) se rencontraient ils se serraient la main et lorsqu’ils revenaient de voyage ils se faisaient une accolade.
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2719, Hadith Hasan)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال : كان أصحاب النبي صلى الله عليه وسلم إذا تلاقوا تصافحوا وإذا قدموا من سفر تعانقوا
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧١٩)

حكم : حسن

.
D’après ‘Abdallah Ibn Bousr (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne vous mettez pas devant les portes des maisons mais mettez vous à côté et demandez la permission. Si on vous donne la permission alors rentrez sinon repartez ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2731, Hadith Hasan)
عن عبدالله بن بسر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا تأتوا البيوت من أبوابها ولكن ائتوها من جوانبها فاستأذنوا فإن أذن لكم فادخلوا وإلا فارجعوا
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٣١)

حكم : حسن

.
D’après Thawban (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Touba pour celui qui maîtrise sa langue, à qui sa maison suffi et pleure pour ses péchés ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2740, Hadith Hasan li Ghayrihi)

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a expliqué dans plusieurs ahadith authentiques que Touba est un arbre du paradis.

عن ثوبان رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : طوبى لمن ملك لسانه ووسعه بيته وبكى على خطيئته
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٤٠)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), un homme a dit au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui): « Montre moi un acte qui me fera entrer au Paradis ». Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui dit: « Ne t’énerves pas et tu auras le paradis ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Taghrib n°2749, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رجل لرسول الله صلى الله عليه وسلم : دلني على عمل يدخلني الجنة
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا تغضب ولك الجنة
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٤٩)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Hicham Ibn Amir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’est pas permis de rompre les liens au delà de trois jours. Si les liens sont coupés au delà de trois jours, ces deux personnes ne se rassembleront jamais dans le paradis. Et celui des deux qui commence à saluer son compagnon ses péchés sont pardonnés. Si il a passé le salam et que l’autre n’a pas répondu et n’a pas accepté son salam alors un ange lui répond et un chaytan répond à l’autre » .
(Rapporté par Ibn Abi Chayba et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2759, Hadith Sahih)

Ce hadith concerne la coupure entre les gens pour des causes de la vie d’ici-bas et dans ce cas il n’est pas permis de s’écarter d’un musulman plus de 3 jours.
Par contre si on s’écarte d’une personne pour une raison relative à la religion alors cette durée ne s’applique pas comme le montre le comportement du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) avec Ka’b Ibn Malik (qu’Allah l’agrée) ceux qui comme lui n’ont pas participé à la campagne militaire de Tabouk (voir Sahih Al Boukhari n°4418 et Sahih Mouslim n°2769).

عن هشام بن عامر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا يحلُّ أن يصطَرِما ما فوق ثلاثٍ فإن اصطَرما فوقَ ثلاثٍ لم يجتمِعا في الجنةِ أبدًا وأيما بدا صاحبَه كُفِّرتْ ذنوبُه وإن هو سلَّمَ فلم يَرُدَّ عليه ولم يقبلْ سلامَه ردَّ عليه الملَكُ وردَّ على ذلك الشيطانُ
(رواه بن أبي شيبة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٥٩)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Imran Ibn Housayn (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsqu’un homme dit à son frère: Ô mécréant ! ; c’est comme s’il l’avait tué ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2777), Hadith Thaqib
عن عمران بن حصين رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : إذا قال الرجل لأخيه يا كافر فهو كقتله
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٧٧)

حكم : رواته ثقات

.
D’après Iyad Ibn Djoumane (qu’Allah l’agrée), j’ai dit: Ô Messager d’Allah! Un homme m’insulte alors qu’il est moins fort que moi. Puis-je me venger de lui? Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Les deux personnes qui se disputent sont deux diables qui se font des reproches et mentent ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2781, Hadith Sahîh)
عن عياض بن حمار رضي الله عنه قلت يا نبي الله الرجل يشتمني وهو دوني أعلي من بأس أن أنتصر منه قال: المستبان شيطانان يتهاتران ويتكاذبان
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٨١)

حكم :  صحيح

.
D’après Djourmoudh Al Jouhani (qu’Allah l’agrée) : J’ai dit: Ô Messager d’Allah! Conseille moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Je te conseille de ne pas être quelqu’un qui maudit ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2788, Hadith Sahîh)
عن جرموذ الجهني رضي الله عنه قال : قلت : يا رسول الله ! أوصني
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أوصيك ألاّ تكون لعّانًا
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٧٨٨)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne vais-je pas vous informer de ce qui est meilleur que le degré du jeûne, de la prière et de l’aumône ? ».
Ils ont dit: Certes.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Réconcilier entre les gens car certes la discorde entre les gens est celle qui rase. Je ne dit pas qu’elle rase les cheveux mais elle rase la religion ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2814, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ألا أخبركم بأفضل من درجة الصيام والصلاة والصدقة ؟
قالوا : بلى .
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إصلاح ذات البين فإن فساد ذات البين هي الحالقة هي الحالقة لا أقول تحلق الشعر ولكن تحلق الدين
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨١٤)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Il n’a pas été oeuvré une chose meilleure que la prière, réconcilier entre les gens et pratiquer un bon comportement entre les musulmans ».
(Rapporté par Boukhari dans son livre Tarikh et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2816, Hadith Hasan)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما عمل شيء أفضل من الصلاة وإصلاح ذات البين وخلق جائز بين المسلمين
(رواه البخاري في كتابه التاريخ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨١٦)

حكم : حسن

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La meilleure aumône est de réconcilier les gens ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2817, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أفضل الصدقة إصلاح ذات البين
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨١٧)

حكم :صحيح لغيره

.
D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit à Abou Ayoub (qu’Allah l’agrée): « Ne vais-je pas t’indiquer un commerce ? ».
Il a dit: Certes.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Réconcilie les gens lorsqu’ils sont en dispute et rapproche les lorsqu’ils sont éloignés ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2818, Hadith Sahîh li Ghayrihi)
عن أنس رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال لأبي أيوب رضي الله عنه : ألا أدلك على تجارة ؟
قال أبو أيوب رضي الله عنه : بلى
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : صل بين الناس إذا تفاسدوا وقرب بينهم إذا تباعدوا
(رواه البزار و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨١٨)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abder Rahman Ibn Ghounm, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les meilleurs serviteurs d’Allah sont ceux qui, lorsqu’ils sont aperçus, Allah est mentionné (1) et les plus mauvais serviteurs d’Allah sont ceux qui pratiquent la namima (2), ceux qui séparent les gens qui s’aiment ».
(Rapporté par Ahmed n°17998 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2824, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) L’imam Sindi a dit que ceci est à cause du fait que se voient sur leurs visages le signe de la piété et la lumière du dhikr (c’est à dire du rappel d’Allah).
(Hachia Al Sindi ‘Ala Mousnad Al Imam Ahmed)

(2) Le mot namima (النميمة) est un mot qui a été mal compris par beaucoup car ils l’ont confondus avec la médisance (الغيبة). En effet la namima est le fait de rapporter les propos des gens les uns sur les autres avec l’objectif de nuire entre eux tandis que la médisance est de mentionner la personne en son absence par une chose qu’elle n’aimerait pas entendre et cela même si ce qui a été dit est vrai.

عن عبد الرحمن بن غنم قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : خيار عباد الله الذين إذا رؤوا ذكر الله وشرار عباد الله المشاؤون بالنميمة المفرقون بين الأحبة
(رواه أحمد في مسنده رقم ١٧٩٩٨ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٢٤)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Amr Ibn Chou’ayb, d’après son père, d’après son grand-père (qu’Allah l’agrée), ils ont mentionné un homme auprès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) en disant: Il ne mange jamais avant qu’on ne l’ait servie et il ne monte jamais sur une monture avant qu’elle lui ait été préparée (1).
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Vous lui avez fait de la médisance ».
Ils ont dit: Ô Messager d’Allah! Nous avons dit ce qui est vraiment en lui.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il te suffit de mentionner ce qui se trouve vraiment chez ton frère » (2).
(Rapporté par Al Asbahani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2836, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) C’est à dire qu’il ne préparait pas le repas ou la monture et attendait qu’on le fasse pour lui.

(2) C’est à dire que pour tomber dans la médisance il suffit de mentionner des choses qui sont vraies concernant un musulman mais qu’il n’aimerait pas entendre. Si les choses qui sont mentionnées ne sont pas vraies alors il ne s’agit plus de médisance mais de calomnie ce qui est encore plus grave.

عن عمرو بن شعيب عن أبيه عن جده أنهم ذكروا عند رسول الله صلى الله عليه وسلم رجلا فقالوا : لا يأكل حتى يطعم ولا يرحل حتى يرحل له .
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : اغتبتموه
قالوا : يا رسول الله ! إنما حدثنا بما فيه !
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : حسبك إذا ذكرت أخاك بما فيه
(رواه الأصبهاني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٣٦)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée), nous étions auprès du Prophète (ﷺ) lorsqu’un homme s’est levé et un autre a parlé de lui.
Le Prophète (ﷺ) a dit: « Lave toi les dents ».
L’homme a dit: Que vais-je laver ? Je n’ai pas mangé de viande !
Alors le Prophète (ﷺ) a dit: « Tu as certes mangé la chair de ton frère (*) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2837, Hadith Sahih li Ghayrihi)

(*) C’est à dire qu’il a fait de la médisance sur un musulman lorsqu’il parlait avec son compagnon.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a définit la médisance comme étant le fait de mentionner un musulman en son absence par une chose qu’il n’aimerait pas entendre même si cette chose était vraie.

Allah a dit dans la sourate Al Houjourat n°49 verset 12 : « L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère ? Vous en auriez horreur ! ».
قال الله تعالى : أَيُحِبُّ أَحَدُكُمْ أَن يَأْكُلَ لَحْمَ أَخِيهِ مَيْتًا فَكَرِهْتُمُوهُ
(سورة الحجرات ١٢)

عن عبد الله بن مسعود رضي الله عنه قال : كنا عند النبي صلى الله عليه وسلم فقام رجل فوقع فيه رجل من بعده فقال النبي صلى الله عليه وسلم : تخلَّلْ ! . فقال : وممَّا أتخلَّلُ ؟ ما أكلتُ لحمًا ! قال : إنَّكَ أكلتَ لحمَ أخيكَ .
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٣٧)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père) : Nous étions avec le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lorsqu’une odeur fétide s’est répandue.
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Savez-vous quelle est cette odeur ? C’est l’odeur de ceux qui font de la médisance sur les croyants (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2840, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) Les musulmans sont en consensus sur le fait que la médisance est le fait de mentionner une autre personne par une chose qu’elle n’aime pas.
Et ceci est interdit par le Coran, par la Sounna et par le consensus de la communauté.
(Voir Al Adhkar de l’imam Nawawi p 288/289)

عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال : كنا مع النبي صلى الله عليه وسلم فارتفعت ريح منتنة
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أتدرون ما هذه الريح ؟ هذه ريح الذين يغتابون المؤمنين
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٤٠)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Ya’la Ibn Siyaba (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est passé près d’une tombe dont l’habitant était châtié et il a dit: « Certes celui-ci mangeait la chaire des gens (*) ».
Puis il a demandé qu’on lui apporte une branche fraiche qu’il a posé sur la tombe et il a dit: « Peut-être que son châtiment sera allégé tant que cette branche sera fraîche ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2842, Hadith Sahîh Li Ghayrihi)

(*) C’est à dire qu’il faisait de la médisance.
Allah a mentionné dans le verset 12 de la sourate Al Houjourat n°49 que la médisance est comparable au fait de manger la chaire de son frère mort.
La médisance est le fait de dire en l’absence d’un musulman une chose véridique le concernant mais qu’il n’aimerait pas entendre comme l’a définie le Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dans plusieurs ahadiths authentiques.

عن يعلى بن سيابة رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم أتى على قبر يعذب صاحبه فقال : إن هذا كان يأكل لحوم الناس .
ثم دعا بجريدة رطبة فوضعها على قبره و قال : لعله أن يخفف عنه ما دامت هذه رطبة
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٤٢)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Al Bara Ibn ‘Azib (qu’Allah l’agrée), un bédouin s’est rendu auprès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Ô Messager d’Allah ! Apprend moi un acte qui va me faire rentrer au paradis.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si ta demande a été brève, son contenu est vraiment large. Affranchis l’esclave, rachète le captif. Si tu ne peux pas faire cela alors nourris celui qui a faim, donne à boire à celui qui a soif, ordonne le bien et interdit le mal et si tu ne peux pas faire cela alors retiens ta langue sauf pour prononcer un bien ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2853, Hadith Sahîh)
عن البراء بن عازب رضي الله عنه قال : جاء أعرابي إلى رسول الله صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله ! علمني عملا يدخلني الجنة
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن كنت أقصرت الخطبة لقد أعرضت المسألة . أعتق النسمة وفك الرقبة فإن لم تطق ذلك فأطعم الجائع واسق الظمآن وأمر بالمعروف وانه عن المنكر فإن لم تطق ذلك فكف لسانك إلا عن خير
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم

حكم : صحيح

.
D’après Sofiane Ibn ‘Abdillah Al Thaqafi (qu’Allah l’agrée) : J’ai dit : Ô Messager d’Allah ! De quelle chose est-ce que je dois me protéger ?
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a montré sa langue avec sa main (*).
(Rapporté par ‘Abou al Shaykh ibn hayan et authentifié par Cheikh Al Albani dans Sahih Targhib n°2863, Hadith Hasan Sahih)

(*) C’est à dire que tu dois prendre garde aux différents péchés qui peuvent être commis par la langue comme par exemple l’association à Allah, la médisance, le mensonge, la calomnie…

عن سفيان بن عبدالله الثقفي رضي الله عنه قال : قلت : : قُلْتُ : يا رسولَ اللهِ ! أيُّ شيءٍ أَتَّقِي ؟ فَأشارَ بيدِهِ إلى لسانِهِ
(رواه أبو الشيخ ابن حيان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب ۲۸۶۳)

كم : حسن صحيح

.
D’après ‘Abder Rahman Ibn Ghounm, Mou’adh (qu’Allah l’agrée) a interrogé le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) en disant: Quel est le meilleur acte ? S’agit-il de la prière après la prière obligatoire (1) ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Non, mais cet acte est vraiment très bon ».
Mou’adh (qu’Allah l’agrée) a dit: Le jeûne après le jeûne de Ramadan ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Non, mais cet acte est vraiment très bon ».
Mou’adh (qu’Allah l’agrée) a dit: L’aumône après l’aumône obligatoire ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Non, mais cet acte est vraiment très bon ».
Mou’adh (qu’Allah l’agrée) a dit: Ô Messager d’Allah ! Donc quel est le meilleur acte ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a sorti sa langue et a mis son doigt dessus.
Mou’adh (qu’Allah l’agrée) a dit: Ô Messager d’Allah ! Est-ce que nous serons jugés pour tout ce que nous disons et cela est inscrit contre nous ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a tapé plusieurs fois sur l’épaule de Mou’adh (qu’Allah l’agrée) et a dit: « Que ta mère de perde ô Ibn Jabal (2) ! Et qu’est-ce qui va renverser les gens sur leurs face dans le feu de la géhenne si ce n’est ce que leurs langues ont récolté ?! ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2866, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) Dans chacune des phrases de ce hadith, cette formulation désigne les oeuvres surérogatoires.(2) Les arabes utilisent comme formule de réprobation ce genre d’expression dont le sens apparent n’est pas voulu.

عن عبد الرحمن بن غنم أن معاذا رضي الله عنه سأل رسول الله صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله ! أي الأعمال أفضل ؟ الصلاة بعد الصلاة المفروضة ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا ونعما هي
قال معاذ رضي الله عنه : الصوم بعد صيام رمضان ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا ونعما هي
قال معاذ رضي الله عنه : فالصدقة بعد الصدقة المفروضة ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا ونعما هي
قال معاذ رضي الله عنه : أي الأعمال أفضل ؟
فأخرج رسول الله صلى الله عليه وسلم لسانه ثم وضع إصبعه عليه فقال معاذ رضي الله عنه : يا رسول الله ! أنؤاخذ بما نقول كله ويكتب علينا ؟
فضرب رسول الله صلى الله عليه وسلم منكب معاذ رضي الله عنه مرارا فقال : ثكلتك أمك يا معاذ بن جبل ! وهل يكب الناس على مناخرهم في نار جهنم إلا حصائد ألسنتهم
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٦٦)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Aswad Ibn Asram (qu’Allah l’agrée), j’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Conseille moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Maîtrise ta main ».
J’ai dit: Que dois-je maîtriser si je ne maîtrise pas ma main ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Maîtrise ta langue ».
J’ai dit: Que dois-je maîtriser si je ne maîtrise pas ma langue ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne tend pas ta main si ce n’est pour un bien et ne prononce avec ta langue qu’une chose de bien ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2867, Hadith Sahih)
عن أسود بن أصرم رضي الله عنه قال : قلت يا رسول الله ! أوصني
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : تملِكُ يدَك . قُلتُ : فما أملكُ إذا لَم أملِكْ يدي ؟ قال : تملكُ لسانَك . قال : قلتُ : فماذا أملكُ إذا لَم أملِكْ لساني ؟ قال : لا تبسُطْ يدَكَ إلَّا إلى خيرٍ ، ولا تقُلْ بلسانِكَ إلَّا معروفًا .
(رواه ابن أبي دنيا و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٦٧)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Dhar (qu’Allah l’agrée) : J’ai dit : Ô Messager d’Allah ! Conseille moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) m’a dit: « Je te conseille la taqwa d’Allah (*) car il s’agit certes de la beauté de toute ton affaire ».
J’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Rajoute moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Je te conseille la lecture du Coran et le dhikr d’Allah car c’est ton rappel dans les cieux et c’est une lumière pour toi sur la terre ».
J’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Rajoute moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Prend garde à trop rire car certes cela tue le coeur et fait partir la lumière du visage ».
J’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Rajoute moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Dis la vérité même si elle est amère ».
J’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Rajoute moi.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « N’ai pas peur pour Allah des critiques des critiqueurs ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2868, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(*) La taqwa d’Allah est un terme qui signifie que la personne va mettre entre elle et le châtiment d’Allah une protection en pratiquant ce qu’Allah a ordonné et en délaissant ce qu’il a interdit.

عن أبي ذر رضي الله عنه قال : قلت : يا رسول الله ! أوصني
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أوصيك بتقوى الله فإنها زين لأمرك كله
قلت : يا رسول الله ! زدني
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : عليك بتلاوة القرآن وذكر الله فإنه ذكر لك في السماء ونور لك في الأرض
قلت : يا رسول الله ! زدني
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : وإياك وكثرة الضحك فإنه يميت القلب ويذهب بنور الوجه
قلت : يا رسول الله ! زدني
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : قل الحق وإن كان مرًا
قلت : يا رسول الله ! زدني
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا تخف في الله لومة لائم
(رواه الحاكم و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٦٨)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Wail, ‘Abdallah Ibn Mass’oud (qu’Allah l’agrée) est monté sur Safa (*), il a prit sa langue et a dit: Ô la langue! Dis du bien tu obtiendras un butin, tais-toi sur le mal tu seras préservée avant de regretter.
Puis il a dit : J’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire: « La plupart des péchés du fils de Adam proviennent de sa langue ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2872, Hadith Sahih)

(*) C’est le nom d’une petite montagne à La Mecque proche de la Ka’ba.

عن أبي وائل عن عبد الله بن مسعود رضي الله عنه أنه ارتقى الصفا فأخذ بلسانه فقال : يا لسان ! قل خيرا تغنم واسكت عن شر تسلم من قبل أن تندم . ثم قال سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول : أكثر خطإ ابن آدم في لسانه
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٧٢)

حكم : صحيح

.
D’après Anas (qu’Allah l’agrée), un homme parmi nous est mort en martyr le jour de Ouhoud et on trouva une pierre attachée à son ventre à cause de la faim.
Sa mère a essuyé la poussière de son visage et a dit:

« Reçois la bonne nouvelle du paradis ô mon fils ! ».

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui a dit:

« Qu’en sais-tu ? ».

Peut-être qu’il parlait sur ce qui ne le concernait pas ou qu’il refusait de donner une chose qui ne lui nuisait pas ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2883, Hadith Hasan li Ghayrihi)

Nous pouvons évidemment tirer de ces hadith qu’il ne faut pas parler sur ce qui ne nous concerne pas et l’importance de ne pas se montrer avare concernant le surplus de bien que l’on peut avoir, mais nous pouvons également en tirer un point important qui est que quelque soit le niveau de piété qu’une personne montre aux autres nous ne pouvons affirmer qu’il fait partie des gens du paradis.

Ainsi la voie des gens de la Sounna est de n’attester du paradis ou de l’enfer pour aucune personne précise si ce n’est ceux pour qui cela est attesté dans les textes du Coran et de la Sounna authentique.

Cheikh Otheimine a dit dans Al Ta’liq Al Moukhtasar ‘Ala Loum’a Al I’tiqad p 74 : « Le fait d’attester du paradis ou de l’enfer pour quelqu’un n’a aucun lien avec la raison, ceci dépend des textes. Celui pour qui Allah l’a attesté alors nous l’attestons et celui pour qui Allah ne l’a pas attesté nous ne l’attestons pas mais nous espérons pour le bienfaisant et nous craignons pour le désobéissant.
Ainsi le fait d’attester du paradis ou de l’enfer se divise en deux catégories: une générale et l’autre précise.

– La générale est celle qui revient vers une caractéristique comme le fait d’attester pour chaque croyant qu’il est dans le paradis ou pour chaque mécréant qu’il est dans le feu ou autre parmi les caractéristiques que Allah a mis comme cause de rentrée au paradis ou en enfer.

– La précise est celle qui concerne un individu comme le fait d’attester d’une personne précise qu’elle est dans le paradis ou d’une personne précise qu’elle est dans le feu. Alors nous ne pouvons affirmer cela pour une personne précise que si Allah ou son Messager (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) l’ont affirmé pour cette personne précise ».

عن أنس رضي الله عنه قال : استشهد رجل منا يوم أحد فوجد على بطنه صخرة مربوطة من الجوع فمسحت أمه التراب عن وجهه وقالت : هنيئا لك يا بني الجنة . قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما يدريك لعله كان يتكلم فيما لا يعنيه ويمنع ما لا يضره
(رواه أبو يعلى و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ۲۸۸۳)

حكم :حسن لغيره [واستنكر الشيخ ذكر الاستشهاد في الحديث. ينظر الضعيفة 13/245

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Chaque être humain a sur sa tête une bride qui est tenue par un ange. Si il fait preuve de modestie (1), il est dit à l’ange (2): Lève sa bride (3) tandis que si il se comporte avec orgueil il est dit à l’ange: Baisse sa bride (4) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2895, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) C’est à dire vis-à-vis des gens en ne les méprisant pas et vis-à-vis de la vérité en l’acceptant.

(2) C’est à dire que Allah dit à l’ange.

(3) C’est à dire son rang.

(4) C’est une image pour montrer l’humiliation.

Ces commentaires sont tirés de Fayd Al Qadir de l’imam Abder Raouf Al Mounawi.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما من آدمي إلا في رأسه حكمة بيد ملك فإذا تواضع قيل للملك : ارفع حكمته ، وإذا تكبر قيل للملك : ضع حكمته
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٨٩٥)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si vous ne faisiez pas de péchés, j’aurais craint pour vous ce qui est plus grave que les péchés: l’auto-satisfaction ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2921, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أنس ابن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لو لم تُذنبوا لخشيتُ عليكم ما هو أكبرُ منه ؛ العُجْبَ
(رواه البزار و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٢١)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Qourad Al Soulami (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si vous voulez qu’Allah et son Messager vous aiment alors respectez le dépôt lorsqu’il vous est confié, soyez véridiques lorsque vous parlez et comportez vous de la meilleure manière avec vos voisins ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2928, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أبي قراد السلمي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : فإن أحببتم أن يحبكم الله ورسوله فأدوا إذا ائتمنتم واصدقوا إذا حدثتم وأحسنوا جوار من جاوركم
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٢٨)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
« Trois choses si elles sont chez une personnes alors c’est un hypocrite même si il jeûne, prie, fait le hajj et la ‘omra et dit – Je suis certes musulman – : lorsqu’il parle il ment, lorsqu’il promet il ne tient pas sa promesse et lorsqu’on lui confie un dépôt il trahit ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2938, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ثلاثٌ مَن كنَّ فيهِ فهوَ منافقٌ ، وإنْ صام وصلَّى ، وحجَّ واعتمرَ ، وقال إنِّي مسلِمٌ : إذا حدَّث كذَب ، وإذا وعدَ أخلفَ ، وإذا ائْتُمنَ خانَ
(رواه أبو يعلى و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٣٨)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
« Celui qui dit à un enfant: ‘Viens, prend cela!’ puis il ne lui donne rien, ceci est un mensonge ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2942, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من قال لصبي تعال هاك ثم لم يعطه فهي كذبة
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٤٢)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit : « Celui qui a deux langues (*), Allah va lui donner deux langues de feu le jour de la résurrection ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2950, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(*) C’est à dire celui qui a un discours devant certaines personnes et un autre discours devant d’autres personnes.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من كان ذا لسانين جعل الله له يوم القيامة لسانين من نار
(رواه بن أبي دنيا و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٥٠)

حكم : صحيح لغيره

.
AbdAllah ibn Mas’ud, radyAllahu ‘anhu a dit :

« Je préfère jurer par Allah, même pour un mensonge que de jurer par autre qu’Allah pour dire la vérité. »
(Rapporté par Tabarani dans Al Mou’jam al Kabîr n°8902 et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2953, Hadith Sahih Mawqouf(*))

(*) Hadith Sahih Mawqouf صحيح موقوف
Caractère du hadith dont la chaîne de rapporteurs s’arrête au Compagnon (Sahâbî).

Cheikh Al-Uthaymîne répondit à ce sujet :

« Le fait de jurer par autre qu’Allah, le Très Haut, par exemple : « par ta vie, par ma vie ou encore je jure par le peuple ou autre que cela est interdit, plus grave, ceci fait partie du « Shirk » (attribuer un associé à Allah). En effet, le fait de juger par une personne est un symbole de glorification, de ce fait, ceci ne revient qu’à Allah, le Très Haut. Donc, glorifier autre qu’Allah relève du « Shirk ».

Par contre, Celui qui jure par autre qu’Allah tout en étant conscient que la chose par laquelle il a jurée est moins importante qu’Allah ne commet pas de « Shirk akbar (Polythéiste Majeur) » mais plutôt du « Shirk asghar (Polythéiste mineur) » .

عن عبدِ اللهِ بنِ مسعودٍ رضي الله عنه قال : لأن أحلفَ باللهِ كاذبًا أحبُّ إليّ من أن أحلفَ بغيرِه وأنا صادقٌ .
(رواه الطبراني في المعجم الكبير رقم ۸۹۰۲ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ۲۹۵۳)

حكم : صحيح موقوف

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah les agrée), il y avait un arbre qui gênait les gens, alors un homme l’a écarté du chemin des gens.
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Je l’ai certes vu aller et venir dans l’ombre de cet arbre au paradis ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2977, Hadith Hasan Sahîh)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال : كانَتْ شَجرةٌ تُؤْذي الناسَ، فأتاها رجلٌ فَعزَلها عَنْ طريقِ الناسِ، قال:
قال نبيُّ الله – صَلَّى اللهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ -:
فلقد رأيْتُه يتقلَّبُ في ظِلِّها في الجَنَّةِ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٢٩٧٧)

حكم :حسن صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui à qui il plait de trouver la douceur de la foi qu’il aime les gens exclusivement pour Allah ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3012, Hadith Hasan)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من سره أن يجد حلاوة الإيمان فليحب المرء لا يحبه إلا لله
(رواه الحاكم و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠١٢)

حكم : حسن

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« Il n’y a pas deux hommes qui se sont aimés pour Allah sans que celui que Allah aime le plus soit celui qui aime le plus son compagnon ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3014, Hadith Hasan Sahîh)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما تحاب رجلان في الله إلا كان أحبهما إلى الله عز وجل أشدهما حبا لصاحبه
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠١٤)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abou Darda (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a pas deux hommes qui se sont aimés pour Allah en étant séparés sans que celui qu’Allah aime le plus soit celui qui aime le plus son compagnon ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3016, Hadith sahîh)
عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ما من رجلين تحابا في الله بظهر الغيب إلا كان أحبهما إلى الله أشدهما حبا لصاحبه
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠١٦)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Idris Al Khawlani, alors que Mouadh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée) était en train de prier, je l’ai attendu jusqu’à ce qu’il termine sa prière puis je suis allé en face de lui et je lui ai passé le salam puis je lui ai dit: Je jure par Allah que je t’aime vraiment pour Allah.
Il a dit: Tu jures sur Allah ?
J’ai dit: Je jure sur Allah.
Il a dit: Tu jures sur Allah ?
J’ai dit: Je jure sur Allah.
Alors il a attrapé mon vêtement et m’a tiré vers lui puis il a dit: Reçois la bonne nouvelle, j’ai certes entendu le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) dire: « Allah a dit: « Mon amour est obligatoire pour les gens qui s’aiment pour moi, pour ceux qui s’assoient pour moi, pour ceux qui se rendent visite pour moi, ceux qui dépensent pour moi » ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3018, Hadith Sahîh)
عن أبي إدريس الخولاني ، وجدت معاذ بن جبل يصلي فانتظرته حتى قضى صلاته ثم جئته من قبل وجهه فسلمت عليه ثم قلت له : والله إني لأحبك لله
قال : آلله ؟
فقلت: آلله
قال : آلله ؟
فقلت: آلله
فأخذ بحبوة ردائي فجذبني إليه فقال : أبشر فإني سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول قال اللهُ تباركَ وتعالى : وجَبَتْ مَحَبَّتِي للمُتَحابِّينَ فِيَّ ، وللمتجالسين فِيَّ ، وللمتزاورين فِيَّ، وللمتباذلين فِيَّ
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠١٨)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Mouslim, Mou’adh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée) a dit: Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Ceux qui s’aiment pour Allah seront dans l’ombre du trône le jour où il n’y aura pas d’autre ombre que la sienne.
Les prophètes et les martyrs vont envier leurs situation ».
Abou Mouslim a dit: J’ai ensuite rencontré ‘Oubada Ibn Samit (qu’Allah l’agrée) et je l’ai informé du hadith que Mou’adh (qu’Allah l’agrée) m’avait transmis alors il a dit: J’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire qu’Allah a dit : « Mon amour est acquis à ceux qui s’aiment pour Moi.
Mon amour est acquis à ceux qui se conseillent pour Moi.
Mon amour est acquis à ceux qui dépensent pour Moi.
Ils seront sur des minbars de lumière, les Prophètes, les martyrs et les véridiques vont les envier ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3019, Hadith Sahih)
عن أبي مسلم قال معاذ بن جبل رضي الله عنه : قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : المُتَحابُّونَ في اللهِ في ظِلِّ العرشِ يومَ لا ظِلَّ إِلَّا ظِلُّهُ ، يَغْبِطُهُمْ بِمَكَانِهِمْ النبيُّونَ والشُّهَدَاءُ . قال : ولَقِيتُ عُبادَةَ بنَ الصَّامِتِ فَحَدَّثْتُهُ بِحَدِيثِ معاذٍ ، فقال : سَمِعْتُ رسولَ اللهِ يقولُ عن رَبِّهِ تباركَ وتعالى : حقَّتْ مَحَبَّتِي على المُتَحابِّينَ فِيَّ ، وحقَّتْ مَحَبَّتِي على المُتَناصِحينَ فِيَّ ، وحقَّتْ مَحَبَّتِي على المتباذلِينَ فِيَّ ، وهُمْ على مَنابِرَ من نُورٍ ، يَغْبِطُهُمْ النبيُّونَ والشهداءُ والصِّدِّيقُونَ
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠١٩)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes il y a parmi les serviteurs d’Allah des serviteurs qui ne sont pas des prophètes, les prophètes et les martyrs les envient ».
Quelqu’un a dit: Qui sont-ils ? Ainsi nous les aimerons.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ce sont des gens qui se sont aimés par la lumière d’Allah sans qu’il n’y ai entre eux de liens de parenté ou de généalogie, leurs visages seront de lumière, ils seront sur des minbars de lumière, ils n’auront pas peur lorsque les gens auront peur et ils ne seront pas tristes lorsque les gens seront tristes » puis il a récité le verset: -Certes les bien-aimés d’Allah sont à l’abri de toute peur et ne sont pas attristés- [Sourate Younous n°10 verset 62].
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3023, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن من عباد الله عبادا ليسوا بأنبياء يغبطهم الأنبياء والشهداء
قيل : من هم ؟ لعلنا نحبهم
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : هم قوم تحابوا بنور الله من غير أرحام ولا أنساب وجوههم نور على منابر من نور لا يخافون إذا خاف الناس ولا يحزنون إذا حزن الناس . ثم قرأ : ألا إن أولياء الله لا خوف عليهم ولا هم يحزنون
(رواه النسائي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠٢٣)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Dhar (qu’Allah l’agrée), j’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Un homme aime des gens mais ne peut oeuvrer comme ils oeuvrent ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Tu es ô Abou Dhar avec ceux que tu aimes ».
Abou Dhar a dit: Certes j’aime Allah et son Messager.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Tu es certes avec ceux que tu aimes ».
Ensuite Abou Dhar répéta cela et le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) répéta aussi sa réponse ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3035, Hadith Sahih)
عن أبي ذر رضي الله عنه أنه قال يا رسول الله الرجل يحب القوم ولا يستطيع أن يعمل بعملهم ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أنتَ يا أبا ذرٍّ مع من أحببتَ . قال : فإنِّي أُحِبُّ اللهَ ورسولَهُ . قال : فإنَّك معَ مَن أحببتَ . قال : فأعادَها أبو ذرٍّ ، فأعادَها رسولُ اللهِ صلى الله عليه وسلم
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠٣٥)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Amr Ibn Hizam, il y avait dans le livre que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a envoyé aux gens du Yémen concernant les obligations, les sounan, le prix du sang et la zakat: « Et certes les plus graves des grands péchés auprès d’Allah le jour de la résurrection sont: l’association à Allah, tuer une âme croyante sans aucun droit, fuir dans le sentier d’Allah le jour de la bataille, le mauvais comportement avec les parents, accuser les croyantes chastes (*), apprendre la sorcellerie, manger l’usure et manger l’argent de l’orphelin ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3043, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(*) C’est à dire les accuser injustement de fornication.

عن عمرو بن حزم قال : كان في كتاب النبي صلى الله عليه وسلم الذي كتبه إلى أهل اليمن في الفرائض والسنن والديات والزكاة : إن أكبر الكبائر عند الله يوم القيامة الإشراك بالله وقتل النفس المؤمنة بغير حق والفرار في سبيل الله يوم الزحف وعقوق الوالدين ورمي المحصنة وتعلم السحر وأكل الربا وأكل مال اليتيم
(رواه بن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠٤٣)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) passa près d’un homme qui était couché sur le ventre, il l’a secoué avec son pied et a dit: « Certes ceci est une position que Allah n’aime pas ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3079, Hadith Hasan Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه : مر النبي صلى الله عليه وسلم برجل مضطجع على بطنه فغمزه برجله وقال : إن هذه ضجعة لا يحبها الله عز وجل
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠٧٩)

حكم:حسن صحيح

.
D’après Ya’ish Al Ghifàri (Qu’Allah l’agrée), son père a dit: « J’étais parmi un groupe de pauvre, j’étais donc étendu sur mon ventre (dans la mosquée) quand quelqu’un me fit bouger avec son pied.» Il me dit :
« C’est là une façon de se coucher qu’Allah n’aime pas». Je regardai alors et vis que c’était le Messager d’Allah (ﷺ).» [*]
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhrib n°3080, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن يعيش بن طخفة الغفارى رضى الله عنه قال‏:‏ قال أبى‏:‏ كان أبي من أصحابِ الصُّفَّةِ قال : فبينا أنا مُضطجِعٌ من السَّحَرِ على بطني إذا جاء رجلٌ يُحرِّكُني برجلِه ، فقال : إنَّ هذه ضَجعةٌ يُبغِضُها اللهُ قال : فنظرتُ فإذا هو رسولُ اللهِ .
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في الترغيب والترهيب رقم ۳۰۸۰)

حسن لغيره

.
D’après Abou Iyad, d’après un homme parmi les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a interdit qu’un homme s’assoit entre la lumière et l’ombre et il a dit: « C’est l’assise de Chaytan »
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3081, Hadith Sahîh)
عن أبي عياض عن رجل من أصحاب النبي صلى الله عليه وسلم أن النبي صلى الله عليه وسلم نهى أن يجلس الرجل بين الضح والظل وقال : مجلس الشيطان
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٠٨١)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Amr Ibn Chou’ayb, d’après son père, d’après son grand père (qu’Allah l’agrée) : Un homme est revenu de voyage.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui a dit: « Avec qui est-ce que tu étais ? ».
L’homme a dit: J’étais seul.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Un cavalier est un chaytan, deux cavaliers sont deux chaytans et trois sont un groupe de cavaliers (*) ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib Wa Tarhib n°3108, Hadith Hasan Sahîh)

(*) L’imam Ibn Khouzeima (mort en 311 du calendrier hégirien) a mentionné ce hadith dans son Sahih sous le chapitre suivant : -L’interdiction de voyager à deux et la preuve sur le fait que les voyageurs qui sont moins de trois sont pécheurs car le Prophète (que la prière d’Allah et Sont salut soient sur lui) a enseigné que le voyageur seul est un Chaytan et que deux sont deux chaytans-.
(Sahih Ibn Khouzeima vol 4 p 151)

Cheikh ‘Otheimine a dit que ceci concerne les voyages sur des routes ou des chemins sur lesquels il n’y a pas d’allers et venues. Dans les routes qui sont fréquentées l’interdiction ne s’applique pas.
(Charh Ryad Salihin vol 4 p 585/586)

عن عمرو بن شعيب عن أبيه عن جده رضي الله عنه أنَّ رجلًا قدِم من سفرٍ فقال له رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم : من صحِبتَ ؟
قال : ما صحِبتُ أحدًا
فقال رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّم : الرَّاكبُ شيطانٌ والرَّاكبان شيطانان والثَّلاثةُ رَكْبٌ
(رواه الحاكم و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣١٠٨)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Une personne seule est un chaytan, deux personnes sont deux chaytans et trois personnes sont un groupe de cavaliers (*) ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3109, Hadith Hasan Sahih)

(*) L’imam Ibn Khouzeima (mort en 311) a dit dans son Sahih vol 4 p 151:
« Chapitre sur l’interdiction de voyager à 2 et la preuve sur le fait que les voyageurs qui sont moins de 3 sont pécheurs car le Prophète (que la prière d’Allah et sont salut soient sur lui) a enseigné que le voyageur seul est un Chaytan et que deux sont deux chaytans ».

Cheikh Otheimine a dit dans Charh Ryad Salihin vol 4 p 585/586 que ceci concerne les voyages sur des routes ou des chemins sur lesquels il n’y a pas d’allers et venues. Dans les routes qui sont fréquentées l’interdiction ne s’applique pas.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : الواحدُ شَيطانٌ ، والاثنانِ شَيطانانِ ، والثَّلاثةُ رَكْبٌ .
(رواه الحاكم و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣١٠٩)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abdallah Ibn Amr Ibn Al Ass (qu’Allah les agrée), un homme qui était né à Médine mourrut à Médine. Alors le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) pria sur lui puis a dit: « Hélas pour lui, si seulement il était mort dans un autre endroit que son lieu de naissance ».
Ils ont dit: Pourquoi ô Messager d’Allah?
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes lorsqu’un homme meurt dans un endroit qui n’est pas son lieu de naissance, il aura au paradis un espace équivalent entre son lieu de naissance et l’endroit où il est mort ».
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3134, Hadith Hasan)
عن عبد الله بن عمرو بن العاص رضي الله عنهما : مات رجل بالمدينة ممن ولد بها فصلى عليه رسول الله صلى الله عليه وسلم ثم قال : يا ليته مات بغير مولده
قالوا: ولم ذاك يا رسول الله ؟
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الرجل إذا مات بغير مولده قيس بين مولده إلى منقطع أثره في الجنة
(رواه النسائي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣١٣٤)

حكم : حسن

.