Sahih At Targhib – 28 – Livre de la description du Paradis

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les gens du paradis sont imberbes, sans barbe, blancs, les cheveux crépus/frisés et les yeux enduits de kohl. Ils ont 33 ans et sont à l’image de Adam, ils font 60 coudées ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3700, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه وسلم : يدخل أهل الجنة الجنة جردا مردا بيضا جعادا مكحلين أبناء ثلاث وثلاثين وهم على خلق آدم ستون ذراعا
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٠٠)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Al Miqdam (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a personne qui meurt né ou de vieillesse, et certes les gens sont entre cela et cela, sans qu’il ne soit ressuscité en ayant l’âge de 33 ans.
Si la personne fait partie des gens du paradis, elle sera à la taille d’Adam, à l’image de Youssouf et avec le coeur de Ayoub.
Par contre ceux qui feront partie des gens du feu seront grandis comme des montagnes ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3701, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن المقدام رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه وسلم : ما من أحد يموت سقطا ولا هرما وإنما الناس فيما بين ذلك إلا بعث ابن ثلاث وثلاثين سنة . فإن كان من أهل الجنة كان على مسحة آدم وصورة يوسف وقلب أيوب ومن كان من أهل النار عظموا كالجبال
(رواه البيهقي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٠١)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée) qu’il a dit: « Certes la personne qui a le plus bas niveau du paradis a mille servants qui s’occupent de lui, chaque servant ayant sa propre tâche » et il a lu ce verset: – Quand tu les verras tu les prendra pour des perles éparpillées – Sourate Al Insan n°76 verset 19.
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3705, Hadith Sahîh)

Remarque:
Nous voyons ici qu’il s’agit de la parole de Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), il n’a pas dit: « le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit… ». Ce type de texte chez les savants du hadith s’appelle le Mawqouf Marfou’ Houkman, c’est à dire qu’il a le même jugement qu’une parole du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui). En effet, les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ne reçoivent aucune révélation d’Allah et si ils informent d’une chose de l’invisible c’est qu’ils ont donc forcément entendu cela du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).

عن عبد الله بن عمرو رضي الله عنهما قال : إن أدنى أهل الجنة منزلة من يسعى عليه ألف خادم كل خادم على عمل ليس عليه صاحبه قال : وتلا هذه الآية ـ وإذا رأيتهم حسبتهم لؤلؤا منثورا
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٠٥)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), nous avons dit: Ô Messager d’Allah ! Parle nous du paradis, comment sont ses constructions ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a répondu: « Des briques en or et des briques en argent, leur ciment est le musc, leurs petits cailloux sont des perles et des rubis, leurs sols est le safran. Celui qui pénètre dedans sera comblé de bienfait et ne sera touché par aucun mal, il sera éternel et ne mourra pas, son vêtement se n’usera pas et sa jeunesse perdurera ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3711, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : قلنا : يا رسول الله ! حدثنا عن الجنة ما بناؤها ؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم : لبنة ذهب ولبنة فضة وملاطها المسك وحصباؤها اللؤلؤ والياقوت وترابها الزعفران من يدخلها ينعم ولا يبأس ويخلد لا يموت لا تبلى ثيابه ولا يفنى شبابه
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧١١)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a été interrogé sur le paradis.
Il a dit : « Celui qui rentre dans le paradis vivra dedans et ne mourra pas, il sera comblé de bienfaits et ne sera touché par aucun mal, son vêtement se n’usera pas et sa jeunesse perdurera ».
On lui a dit: Ô Messager d’Allah ! Comment sont ses constructions ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a répondu: « Des briques en or et des briques en argent, leurs ciments est le musc, leurs sols est le safran et leurs petits cailloux sont des perles et des rubis ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3713, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال : سئل رسول الله صلى الله عليه وسلم عن الجنة فقال : من يدخل الجنة يحيى فيها لا يموت وينعم فيها لا يبأس لا تبلى ثيابه ولا يفنى شبابه
قيل : يا رسول الله ما بناؤها ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لبنة من ذهب ولبنة من فضة وملاطها المسك وترابها الزعفران وحصباؤها اللؤلؤ والياقوت
(رواه ابن أبي دنيا و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧١٣)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah a créé le mur du paradis avec des briques d’or et des briques d’argent puis il y a fait jaillir des fleuves et y a planté des arbres. Lorsque les anges ont regardé sa beauté ils ont dit: Touba (*) pour toi ô demeure des rois ! ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3714, Hadith Sahîh)

(*) Ce terme signifie ici le bien abondant.

عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه وسلم : خلق الله تبارك وتعالى الجنةَ لَبنةً من ذهب، ولَبِنَةً من فِضّةٍ، وملاطُها المسكُ، وقالَ لها: تكلمي، فقالت: {قَدْ أَفْلَحَ الْمُؤْمِنُونَ}، فقالتَ الملائكةُ: طوبى لك منزل الملوك
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧١٤)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les fleuves du paradis jaillissent sous des montagnes de musc ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3721, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه وسلم : أنهارُ الجنَّةِ تَخرجُ من تحتِ تلالِ أو من تَحتِ جبالِ المِسكِ
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٢١)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Mouawiya Al Qouchayri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y a dans le paradis une mer d’eau, une mer de lait, une mer de miel, une mer de vin puis ensuite les fleuves prennent leurs sources d’elles ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3722, Hadith Hasan)
عن معاوية القشيري رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه وسلم : في الجنة بحر للماء وبحر للبن وبحر للعسل وبحر للخمر ثم تشقق الأنهار منها بعد
(رواه البيهقي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٢٢)

حكم : حسن

.
D’après Asma Bint Abi Bakr (qu’Allah les agrée elle et son père), j’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) mentionner le lotus de la limite (1), il a dit: « Un cavalier peut avancer dans l’ombre de ses branches durant 100 ans. Il y a dans son ombre des lits en or et ses fruits sont comme des jarres ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2541 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib Wa Tarhib n°3727, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) L’imam Nawawi a dit dans Charh Sahih Mouslim concernant le lotus de la limite: « Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), les savants du tefsir et d’autres ont dit que cet arbre a été nommé ainsi car c’est à lui que s’arrête la science des anges et personnes ne l’a dépassé sauf le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ».

عن أسماء بنت أبي بكر رضي الله عنهما قالت : سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم وذكر سدرة المنتهى فقال : يسير الراكب في ظل الفنن منها مائة سنة فيها فراش الذهب كأن ثمارها القلال
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٥٤١ و صححه و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٢٧)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Outba Ibn Abd (qu’Allah l’agrée), un bédouin a dit: Ô Messager d’Allah ! Y a t-il des fruits dans le paradis ? Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Oui, il y a dedans un arbre qui s’appelle Touba qui va couvrir le firdaws ».
Le bédouin a dit: À quel arbre de notre région ressemble t’il ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: Il n’y a aucun arbre de ta région qui lui ressemble, mais es-tu allé dans le Cham ?
Le bédouin a dit: Non ô Messager d’Allah !
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il ressemble à un arbre dans le Cham que l’on appelle le noyer, il pousse droit puis en haut ses branchent se répandent ».
Le bédouin a dit: Quelle est la taille de son tronc ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si un de tes jeunes chameau en faisait le tour, il mourrait de vieillesse avant d’avoir terminer ».
Le bédouin a dit: A t-il des raisins ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Oui ».
Le bédouin a dit: Quelle est la taille d’une grappe ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Comme la distance qu’un corbeau qui ne se repose pas et ne mange pas, parcourrait en volant un mois ».
Le bédouin a dit: Quelle est la taille d’un grain de raisin ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ton père a t-il déjà tué un énorme mouton ? ».
Le bédouin a dit: Oui.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Comme si il vidait la peau et qu’il la donne a ta mère en lui demandant de la tanner et d’en faire une outre pour abreuver le troupeau ».
Le bédouin a dit: Oui, certes ce grain me suffit ainsi qu’aux gens de ma famille.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Et il suffit aussi pour toute ta tribu ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3729, Hadith Sahih li Ghayrihi)
عن عتبة بن عبد رضي الله عنه : قال أعرابي لرسول الله: عل في الجنة فاكهة ؟ قال : نَعَمْ ، وفيها شجرةٌ تُدْعَى طوبى ، هيَ تُطَابِقُ الفِرْدَوْسَ فقال : أَيَّ شَجَرَةِ أرضِنا تُشْبِهُ ؟ قال : ليس تُشْبِهُ من شَجَرِ أرضِكَ ، ولكنْ أَتَيْتَ الشَّامَ ؟ قال : لا يا رسولَ اللهِ ! قال : فإنَّها تُشْبِهُ شجرةً بِالشَّامِ تُدْعَى ( الجَوْزَةَ ) ، تَنْبُتُ على ساقٍ واحدٍ ثُمَّ يَنْتَشِرُ أَعْلاها . قال : فما ( عِظَمُ ( أَصْلِها ؟ قال : لَوِ ارْتَحَلْتَ جَذَعَةً من إِبِلِ أهلِكَ ، لما قطعْتَها حتى تَنْكَسِرَ تَرْقُوَتُها هَرَمًا . قال : فيها عِنَبٌ ؟ قال : نَعَمْ قال : فما عِظَمُ العُنْقُودِ مِنْها ؟ قال : مَسِيرَةُ شهرٍ لِلْغُرَابِ الأَبْقَعِ ، لا يقعُ ولا يَنْثَنِي ولا يَفْتُرُ . قال : فما عِظَمُ الحَبَّةِ مِنْهُ ؟ قال : هل ذبحَ أبُوكَ من غنمةٍ تَيْسًا عَظِيمًا ؟ قال : نَعَمْ قال : فَسَلَخَ إِهابَهُ ، فَأعطاهُ أُمَّكَ ؟ فقال : أدْبِغِي هذا ، ثُمَّ افْرِي لَنا مِنْهُ ذنُوبًا نَرْوِي بهِ ماشِيَتَنا ؟ قال : نَعَمْ قال : فإنَّ تِلْكَ الحَبَّةَ تُشْبِعُنِي وأهلَ بَيْتي ؟ فقال النبِيُّ : وعَامَّةَ عَشِيرَتِكَ
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٢٩)

حكم : صحيح لغيره

.
Le compagnon Al Bara Ibn ‘Azib (qu’Allah l’agrée) a dit à propos de ce verset (1): « Certes les gens du paradis mangent des fruits du paradis debout, assis, couchés, dans la position qu’ils désirent ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3734, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

C’est l’explication de ce verset
(1) Allah a dit dans la sourate Al Insane n°76 verset 14 à propos du paradis et de ses habitants : « Ses ombrages les couvriront de près et ses fruits inclinés bien bas ».


قال الله تعالى : وَدَانِيَةً عَلَيْهِمْ ظِلالُهَا وَذُلِّلَتْ قُطُوفُهَا تَذْلِيلا
(سورة الإنسان ١٤)
عن البراء بن عازب رضي الله عنه أنّه قال في هذه الأية : إن أهل الجنة يأكلون من ثمار الجنة قيامًا وقعودًا ومضطجعين على أي حال شاؤوا
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٣٤)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Said Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), un homme a dit: Ô Messager d’Allah ! Qu’est ce que Touba ? Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « C’est un arbre dont la distance est équivalente à 100 ans, les vêtements des gens du paradis en sont confectionnés ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3736, Sahih li Ghayrihi)
عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه : قال رجل لرسول الله : يا رسول الله ما طوبى ؟
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : شجرةٌ مسيرَةُ مِئَةُ سنةٍ، ثيابُ أهلِ الجنَّة تخرج مِنْ أكْمامِها
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٣٦)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée), a dit: « Certes lorsque l’un des habitants du paradis désire une boisson parmi ses boissons, le récipient vient jusqu’à ce mettre dans sa main alors il boit puis le récipient regagne sa place ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3738, Hadith Hasan)

Remarque:

Nous voyons que dans ce texte le compagnon Abou Oumama (qu’Allah l’agrée) a informé d’une chose qui fait partie de l’invisible et il n’a pas dit: -le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit-.
Ce type de texte s’appelle chez les savants du hadith le « mawqouf marfou’ houkman », c’est à dire qu’il a le même jugement qu’un hadith du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) car le compagnon ne reçoit aucune révélation et s’il a informé d’une chose de l’invisible c’est forcément qu’il l’a entendu du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).

عن أبي أمامة رضي الله عنه قال : إن الرجل من أهل الجنة ليشتهي الشراب من شراب الجنة فيجيء الإبريق فيقع في يده فيشرب ثم يعود إلى مكانه
(رواه ابن أبي دينا و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٣٨)

حكم : حسن

.
D’après Zayd Ibn Arqam (qu’Allah l’agrée), un homme parmi les gens du livre s’est rendu vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Ô Abou Al Qasim (*) ! Tu prétends que les gens du paradis mangent et boivent ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Oui, je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad dans sa main, certes il est donné à l’un d’eux la puissance de 100 hommes dans la nourriture, la boisson et les rapports intimes ».
L’homme a dit: Certes celui qui mange et boit fait ses besoins or il n’y a pas de souillure dans le paradis !
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le besoin de l’un d’entre eux est de la sueur qui sort de sa peau comme du musc alors son ventre diminue de volume »
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3739, Hadith Sahîh)

(*) C’est le surnom du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).

عن زيد بن أرقم رضي الله عنه قال : جاء رجل من أهل الكتاب إلى النبي صلى الله عليه وسلم فقال : يا أبا القاسم تزعم أن أهل الجنة يأكلون ويشربون ؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم : نعم والذي نفس محمد بيده إن أحدهم ليعطى قوة مائة رجل في الأكل والشرب والجماع
قال : فإن الذي يأكل ويشرب تكون له الحاجة وليس في الجنة أذى
قال النبي صلى الله عليه وسلم : تكون حاجة أحدهم رشحا يفيض من جلودهم كرشح المسك فيضمر بطنه
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ۳۷۳۹)

حكم : صحيح

.
D’après Salim Ibn ‘Amir, les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) disaient: Certes Allah nous a fait profiter par le biais des bédouins et de leurs questions.
Un jour un bédouin est venu et a dit: Ô Messager d’Allah ! Allah a mentionné qu’il y a dans le paradis un arbre qui peut nuire et je ne pensais pas qu’il y avait dans le paradis un arbre qui pouvait nuire à son propriétaire.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Quel est cet arbre ? ».
Le bédouin a dit: Le jujubier, il a certes des épines qui nuisent.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah n’a t-il pas dit: -des jujubiers sans épines- (*).
Allah a cassé ses épines et a mit à la place de chaque épine un fruit. Ainsi cet arbre a des fruits et chaque fruit se subdivise en 72 nourritures différentes dont aucune ne ressemble à une autre ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3742, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(*) Sourate Al Waqi’a n°56 verset 28.

عن سليم بن عامر قال : كان أصحاب رسول الله يقولون : إن الله لينفعنا بالأعراب ومسائلهم
قال : أقبل أعرابي يوما فقال : يا رسول الله ! ذكر الله في الجنة شجرة مؤذية وما كنت أرى أن في الجنة شجرة تؤذي صاحبها
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : وما هي ؟
قال: السدر فإن له شوكا مؤذيا
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أليس الله يقول : في سدر مخضود . خضد الله شوكه فجعل مكان كل شوكة ثمرة فإنها لتنبت ثمرا تفتق الثمرة منها عن اثنين وسبعين لونا من طعام ما فيها لون يشبه الآخر
(رواه ابن أبي دنيا و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٤٢)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Houbayra Ibn Maryam, ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée) a dit a propos de la Parole d’Allah عز وجل :
{« (sur des tapis dont) l’intérieur est de brocart (*) » (1)}
« Vous avez été informé de l’intérieur alors comment doit-être l’extérieur ?! »
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3746, Hadith Sahîh, Hadith Hasan Mawqouf (2))

(1) C’est le verset dans la sourate Ar Rahman n°55 verset 54 à propos des gens du paradis : « Ils seront accoudés sur des tapis dont l’intérieur est de brocart (*) et les fruits des deux jardins seront à leur portée ».

قال الله تعالى : مُتَّكِئِينَ عَلَى فُرُشٍ بَطَائِنُهَا مِنْ إِسْتَبْرَقٍ وَجَنَى الْجَنَّتَيْنِ دَانٍ
(سورة الرحمن ٥٤)

A Propos de ce verset:

Ceci est la description des tapis du paradis et de la manière dont ses habitants seront dessus.
Il n’y a que Allah qui connait la réelle description de ces tapis au point où l’intérieur du tapis, c’est à dire la partie qui touche le sol, est en brocart qui est la meilleure soie et celle qui a la plus grande valeur.
Si ceci est la description de l’intérieur des tapis alors comment doit-être l’extérieur du tapis qui est en contact avec la peau de ceux qui sont dessus ?!
(Taysir Al Karim Al Rahman de cheikh Abder Rahman Sa’di p 831)

(2) Le terme mawqoufa désignant un hadith dont la chaîne s’arrête à l ‘un des compagnons sans être remonté au prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui)

عن هبيرة ابن مريم قال عبدالله ابن مسعود رضي الله عنه
في قوله عز وجل: {بَطَائِنُهَا مِنْ إِسْتَبْرَقٍ}؛ قال:
أخبِرْتُم بالبَطائِن، فكيف بالظَّهائِر؟
(رواه البيهقي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ۳۷٤٦)

حكم : حسن موقوف

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes les femmes des gens du paradis chantent pour leurs époux avec des voix si belles que personne n’a jamais rien entendu de similaire. Et parmi les choses qu’elles chantent: -Nous sommes les vertueuses et belles, épouses de gens nobles-, ils les regarderont comme une réjouissance pour les yeux.
Et parmi les choses qu’elles chantent: -Nous sommes les éternelles qui ne meurent pas (*), nous sommes les dignes de confiances qui ne causent aucune crainte à leurs époux, nous sommes les résidentes celles qui ne laissent jamais leurs époux- ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3749, Hadith Sahih)

(*) C’est à dire qu’elles ne laissent pas leurs époux après leurs décès.

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إنَّ أزواجَ أهلِ الجنَّةِ ليُغَنِّينَ أزواجَهُنَّ بأحسنِ أصواتٍ ماسمِعَها أحدٌ قطُّ ، إنَّ ممَّا يُغَنِّينَ بهِ : نحنُ الخيراتُ الحِسانُ ، أزواجُ قومٍ كرامٍ ، ينظرْنَ بقُرَّةِ أعيانٍ وإنَّ ممَّا يُغَنِّينَ بهِ : نحنُ الخالداتُ فلا يمُتْنَهُ . نحنُ الآمناتُ فلا نَخَفْنَهُ . نحنُ المُقيماتُ فلا نَظْعَنَّهُ .
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٤٩)

حكم : صحيح

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes les houris (*) dans le paradis chantent en disant: -Nous sommes les belles houris, nous sommes offertes à de nobles époux- ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3750, Hadith Sahîh li GHayrihi)

(*) Il s’agit des femmes du paradis.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلّى الله عليه وسلّم : إن الحور في الجنّة يغنين يقلن : نحن الحور الحسان هدينا لأزواج كرام
(رواه ابن أبي الدنيا و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٥٠)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Bourayda (qu’Allah l’agrée), un homme a demandé au Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui): Ô Messager d’Allah ! Y a t-il des chevaux dans le paradis ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si Allah te fait rentrer dans le paradis, tu ne souhaiteras pas y être porté par un cheval de rubis rouge qui t’emmènera en volant là où tu le veux sans que cela ne se réalise ».
Un homme a dit: Ô Messager d’Allah! Y a t-il des chameaux dans le paradis ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ne lui a pas répondu comme il a répondu au premier, il lui a dit: « Si Allah te fais rentrer dans le paradis, tu auras dedans ce que ton âme désire et ce qui réjouit ton oeil ».
(Rapporté par Tirmidhi n°2543 et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3756, Hadith Hasan li Ghayrihi)

C’est a Propos de la Parole d’Allah:

Allah a dit dans la sourate Az Zoukhrouf n°43 verset 71 : « Et il y aura (*) ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux et vous y demeurerez éternellement ».

(*) C’est à dire dans le paradis.

قال الله تعالى : وَفِيهَا مَا تَشْتَهِيهِ الأَنفُسُ وَتَلَذُّ الأَعْيُنُ وَأَنتُمْ فِيهَا خَالِدُونَ
(سورة الزخرف ٧١)
عن بريدة رضي الله عنه أن رجلا سأل النبي صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله ! هل في الجنة من خيل ؟
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الله أدخلك الجنة فلا تشاء أن تحمل فيها على فرس من ياقوتة حمراء تطير بك في الجنة حيث شئت إلا كان
وسأله رجل فقال : يا رسول الله ! هل في الجنة من إبل ؟
فلم يقل له ما قال لصاحبه قال : إن يدخلك الله الجنة يكن لك فيها ما اشتهت نفسك ولذت عينك
(رواه الترمذي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٥٦)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Jibril est venu à moi alors qu’il avait dans sa main un miroir blanc sur lequel il y avait un point noir.
Je lui ai dit: Qu’est ce que cela ô Jibril ?
Il a dit: Ceci est le vendredi que ton Seigneur te présente afin qu’il soit un ‘id pour toi, pour ton peuple et à ceux qui viennent après toi. Ainsi tu seras le premier et les juifs et les chrétiens seront après toi.
Je lui ai dit: Qu’avons nous dans ce jour ?
Jibril a répondu: Il y a dans ce jour du bien pour vous. Il y a dedans une heure durant laquelle personne n’invoque son Seigneur pour un bien dont il a une part sans qu’il ne le lui accorde, si il n’en a aucune part alors il lui est préparé ce qui est plus grand que ce qu’il a demandé. Durant cette heure personne ne demande protection contre un mal qui lui était écrit sans qu’il soit protégé de ce mal et si il demande protection contre un mal qui ne lui était pas écrit alors il est protégé d’un mal qui est plus grand.
J’ai dit: Quel est ce point noir dessus ?
Jibril a répondu: Ceci est l’heure qui a lieu le vendredi (1). Il est auprès de nous le meilleur des jours et nous l’appelons dans l’au-delà le jour du supplément.
J’ai dit: Pourquoi est-ce que vous l’appelez le jour du supplément?
Jibril a répondu: Certes ton Seigneur a pris dans le paradis une vallée qui est plus parfumée que le musc blanc et lorsque viendra le jour du vendredi il descendra depuis ‘Illiyin (2) en étant au dessus de son koursi (3). Puis il disposera autour de son trône des minbars de lumière et les prophètes viendront et s’assiéront dessus. Puis il disposera autour des minbars des sièges en or et les véridiques et les martyrs s’assiéront dessus. Puis les gens du paradis viendront et s’assiéront sur la dune. Alors leur Seigneur se dévoilera à eux jusqu’à ce qu’ils regardent son visage (4) et il dira: Je suis celui qui a tenu ma promesse envers vous, j’ai complété sur vous mon bienfait, ceci est le lieu de ma générosité alors demandez moi !
Alors ils demanderont sa satisfaction. Allah dira: Ma satisfaction vous a rendu permise ma maison et vous a permis d’atteindre ma générosité.
Ensuite ils viendront demander jusqu’à terminer tous leurs souhaits et c’est alors qu’il leur sera ouvert ce qu’aucun oeil n’a vu, ce qu’aucune oreille n’a entendue et qu’aucun coeur humain n’a imaginé jusqu’au moment où les gens vont retourner le jour du vendredi.
Puis le Seigneur s’élèvera en étant au dessus de son koursi et les véridiques et les martyrs s’élèveront avec lui. Alors les gens des appartements retourneront à leurs appartements comme des perles blanches exemptes de fissures et de défauts, ou comme des rubis rouges ou des émeraudes vertes dont sont faites les chambres et les portes. Leurs rivières coulent dedans, leurs fruits y descendent et ils ont dedans leurs épouses et leurs servants. Rien ne leur sera plus cher que le jour du vendredi dans lequel il augmentent en noblesse et durant lequel il regardent davantage le visage d’Allah. C’est pour cela qu’il est appelé le jour du supplément ».
(Rapporté par Ibn Abi Dounia, Tabarani dans « Al-Awsat » et Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhrib n°3761, Hadith Hasan li Ghayrihi)

Et authentifié entre autres par:
– L’imam Al Moundhiri dans Al Targhib Wa Al Tarhib, voir Sahih Targhib vol 3 p 526
– L’imam Dhahabi dans Al Oulou n°30
– L’imam Ibn Qayim dans Zaad Al Maad vol 1 p 396
– L’imam Ibn Taymiya dans Majmou Al Fatawa 6/411.

Le cheikh Hafith Hakami a dit dans Ma’arij Al Qaboul vol 1 p 319 concernant ce hadith: « C’est un grand hadith ayant une immense valeur que les imams de la sounna ont rapportés et acceptés ».

(1) Ceci est une allusion au fait que cette heure durant le vendredi est courte, comme dans le Hadith Suivant:

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a mentionné le jour du vendredi et a dit: « Il y a dedans une heure durant laquelle aucun serviteur musulman n’est debout en train de prier et demande quelque chose à Allah sans qu’Allah ne lui donne cette chose » et il a fait signe de sa main pour montrer qu’elle est courte.
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°935 et Mouslim dans son Sahih n°852)

(2) Ibn Kathir a dit dans son tefsir vol 4 p 3057: « Ce qui est apparent est que le mot Illiyin est tiré du mot العلو». Ce mot signifie en arabe être élevé, être au dessus.

(3) Allah a mentionné son koursi dans le Coran (sourate Baqara n°2 verset 255) en disant: – Son koursi englobe les cieux et la terre -.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : آتاني جبريل عليه السلام وفي يده مرآة بيضاء ، فيها نكتة سوداء ؛ فقلت : ما هذه يا جبريل ؟ قال : هذه الجمعة يعرضها عليك ربك لتكون لك عيدا ولقومك من بعدك ، تكون أنت الأول ، وتكون اليهود والنصارى من بعدك قال : ما لنا فيها ؟ قال فيها خير لكم ، فيها ساعة من دعا ربه فيها بخير هو له قسم إلا أعطاه إياه ، أو ليس له بقسم إلا ادخر له ما هو أعظم منه ، أو تعوذ فيها من شر هو عليه مكتوب ؛ إلا أعاذه ، أو ليس عليه مكتوب ؛ إلا أعاذه من أعظم منه قلت : ما هذه النكتة السوداء فيها ؟ قال : هذه الساعة تقوم يوم الجمعة ، وهو سيد الأيام عندنا ونحن ندعوه في الآخرة يوم المزيد قال : قلت : لم تدعونه يوم المزيد ؟ قال : إن ربك عز وجل اتخذ في الجنة واديا أفيح من مسك أبيض فإذا كان يوم الجمعة نزل تبارك وتعالى من عليين على كرسيه ، ثم حف الكرسي بمنابر من نور ، وجاء النبيون حتى يجلسوا عليها ، ثم حف المنابر بكراسي من ذهب ، ثم جاء الصديقون والشهداء ، حتى يجلسوا عليها ، ثم يجيء أهل الجنة حتى يجلسوا على الكثيب ، فيتجلى لهم ربهم تبارك وتعالى حتى ينظر إلى وجهه ، وهو يقول : أنا الذي صدقتكم وعدي ، وأتممت عليكم نعمتي ، هذا محل كرامتي ، فسلوني ؛ فيسألونه الرضا ، فيقول عز وجل : رضائي أحلكم داري ، وأنالكم كرامتي ، فسلوني ؛ فيسألونه حتى تنتهي رغبتهم فيفتح لهم عند ذلك ما لا عين رأت ولا أذن سمعت ، ولا خطر على قلب بشر إلى مقدار منصرف الناس يوم الجمعة ، ثم يصعد الرب تبارك وتعالى على كرسيه ، فيصعد معه الشهداء والصديقون – أحسبه قال – ويرجع أهل الغرف إلى غرفهم دره بيضاء ، لا فصم فيها ولا وصم أو ياقوتة حمراء ، أو زبرجدة خضراء ، منها غرفها وأبوابها مطردة فيها أنهارها ، متدلية فيها ثمارها ، فيها أزواجها وخدمها ، فليسوا إلى شيء أحوج منهم إلى يوم الجمعة ليزدادوا فيه كرامة ، وليزدادوا فيه نظرا إلى وجهه تبارك وتعالى ، ولذلك دعي ( يوم المزيد )
(رواه ابن أبي الدنيا، والطبراني في « الأوسط » و صححه الشيخ الألباني في الترغيب والترهيب رقم ۳۷۶۱)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La place que prendrait le fouet de l’un d’entre vous dans le paradis est meilleure que la vie d’ici-bas et tout ce qui s’y trouve et encore une fois autant que cela.
La place que prendrait l’arc de l’un d’entre vous dans le paradis est meilleure que la vie d’ici-bas et tout ce qui s’y trouve et encore une fois autant que cela.
Et certes le nasif d’une femme du paradis est meilleur que la vie d’ici-bas et tout ce qui s’y trouve et encore une fois autant que cela ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3767, Hadith Hasan Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : قيد سوط أحدكم في الجنة خير من الدنيا ومثلها معها ولقاب قوس أحدكم من الجنة خير من الدنيا ومثلها معها ولنصيف امرأة من الجنة خير من الدنيا ومثلها معها
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٦٧)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La mort sera amenée le jour du jugement sous la forme d’un bélier de couleur noire et blanchâtre et elle sera posée entre le paradis et l’enfer; puis un crieur appellera: Ô les gens du paradis !
Ils diront: Nous voilà Ô Seigneur !
Il sera dit: Reconnaissez vous cela ?
Ils diront: Oui Seigneur, ceci est la mort.
Puis un crieur appellera : Ô les gens du feu !
Ils diront: Nous voilà Ô Seigneur!
Il sera dit: Reconnaissez vous cela ?
Ils diront : Oui Seigneur, ceci est la mort.
Alors elle sera égorgée comme on égorge un mouton et ceux là seront en sécurité (1) tandis que les espoirs de ceux-là seront terminés (2) ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3774, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire que les gens du paradis ne craindront plus la mort qui aurait mis fin à leurs récompenses et les délices dans lesquels ils seront.

(2) C’est à dire que les gens du feu espéraient pouvoir mourir afin que leurs châtiments cessent mais l’égorgement de la mort mettra fin à tous leurs espoirs.

عن أنس ابن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : يؤتى بالموت يوم القيامة كأنه كبش أملح فيوقف بين الجنة والنار ثم ينادي مناد : يا أهل الجنة !
فيقولون : لبيك ربنا !
فيقال : هل تعرفون هذا ؟
فيقولون : نعم ربنا هذا الموت
ثم ينادي مناد : يا أهل النار !
فيقولون : لبيك ربنا !
فيقال لهم : هل تعرفون هذا ؟
فيقولون : نعم ربنا هذا الموت .
فيُذبح كما تُذبح الشاة فيأمن هؤلاء وينقطع رجاء هؤلاء
(رواه أبو يعلى و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٧٤)

حكم : صحيح

.