۞ Sahih Mouslim – 05 – Livre des Mosquées et endroits de prière ۞

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « J’ai reçu six mérites par rapport aux autres prophètes: il m’a été donné les paroles concises ayant beaucoup de sens, j’ai été secouru par la peur, le butin m’a été permis, la terre m’a été donnée comme purification et lieux de prière, j’ai été envoyé à toute la création et c’est par moi que le nombre des prophètes s’est terminé ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°523)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : فضلت على الأنبياء بست: أعطيت جوامع الكلم ونصرت بالرعب وأحلت لي الغنائم وجعلت لي الأرض مسجدا وطهورا وأرسلت إلى الخلق كافة وختم بي النبيون
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٢٣)
.
D’après Aïcha, la mère des croyants,
Oum Habiba et Oum Salamata avaient évoqué une église qu’elles avaient vu en Abyssinie et qui contenait des images. Elles en parlèrent devant le Prophète (ﷺ) et il dit : « Quand un homme pieux mourait chez ces gens-là, ils construisaient une mosquée autour de sa tombe et la dotaient de telles images; voilà les pires des créatures auprès d’Allah au jour de la Résurrection.
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°528)

Al-Hafiz Ibn Hadjar dit : « Le hadith indique l’interdiction de faire des images. Voir Fateh al-Bari, 1/525.

عَنْ عَائِشَةَ، أَنَّ أُمَّ حَبِيبَةَ، وَأُمَّ سَلَمَةَ ذَكَرَتَا كَنِيسَةً رَأَيْنَهَا بِالْحَبَشَةِ – فِيهَا تَصَاوِيرُ – لِرَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم فَقَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏ « ‏ إِنَّ أُولَئِكِ إِذَا كَانَ فِيهِمُ الرَّجُلُ الصَّالِحُ فَمَاتَ بَنَوْا عَلَى قَبْرِهِ مَسْجِدًا وَصَوَّرُوا فِيهِ تِلْكَ الصُّوَرَ أُولَئِكِ شِرَارُ الْخَلْقِ عِنْدَ اللَّهِ يَوْمَ الْقِيَامَةِ ‏ »‏ ‏.‏
(رواه مسلم في صحيحه رقم ۵۲۸)

.

.
D’après Djoundoub affirme avoir entendu le Prophète (ﷺ) dire cinq (jours) avant sa mort : « J’avoue solennellement devant Allah ne pas avoir d’ami intime parmi vous. Car Allah Très Haut a fait de moi Son ami privilégié au même titre qu’Ibrahim. Si j’avais à choisir un tel ami parmi vous, mon choix porterait sur Abou Bakr »
« En vérité, vos prédécesseurs transformaient les tombes de leurs prophètes et saints en lieux de culte (mosquée). Quant à vous, n’en faites surtout pas de même puisque je vous l’interdis »
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°532)

عن جُنْدَبٌ، قَالَ سَمِعْتُ النَّبِيَّ صلى الله عليه وسلم قَبْلَ أَنْ يَمُوتَ بِخَمْسٍ وَهُوَ يَقُولُ ‏ »‏ إِنِّي أَبْرَأُ إِلَى اللَّهِ أَنْ يَكُونَ لِي مِنْكُمْ خَلِيلٌ فَإِنَّ اللَّهَ تَعَالَى قَدِ اتَّخَذَنِي خَلِيلاً كَمَا اتَّخَذَ إِبْرَاهِيمَ خَلِيلاً وَلَوْ كُنْتُ مُتَّخِذًا مِنْ أُمَّتِي خَلِيلاً لاَتَّخَذْتُ أَبَا بَكْرٍ خَلِيلاً أَلاَ وَإِنَّ مَنْ كَانَ قَبْلَكُمْ كَانُوا يَتَّخِذُونَ قُبُورَ أَنْبِيَائِهِمْ وَصَالِحِيهِمْ مَسَاجِدَ أَلاَ فَلاَ تَتَّخِذُوا الْقُبُورَ مَسَاجِدَ إِنِّي أَنْهَاكُمْ عَنْ ذَلِكَ ‏ »‏ ‏.‏
(رواه مسلم في صحيحه رقم ۵۳۲)
.
D’après Othmane (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui construit une mosquée pour Allah, Allah lui construit son équivalent dans le paradis ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°533).
عن عثمان بن عفان رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من بنى مسجدا لله بنى الله له في الجنة مثله
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٣٣)
.
D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a pas de prière en présence d’un repas ou lorsque la personne repousse les deux choses mauvaises (*) ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°560)

(*) C’est à dire lorsque la personne se retient de faire ses besoins.

L’imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : Ceci montre le caractère détestable de prier en présence d’un repas que l’on veut manger et lorsque la personne se retient de faire ses besoins car ceci va occuper le coeur et faire partir la concentration.
Et le jugement est le même pour tout ce qui va occuper le coeur et faire partir la concentration.
(Charh Sahih Mouslim)

عن عائشة رضي الله عنها قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا صلاة بحضرة طعام و لا و هو يدافعه الأخبثان
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٦٠)
.
D’après Thawban (qu’Allah l’agrée) : Lorsque le Prophète (ﷺ) terminait sa prière il demandait pardon à trois reprises puis disait : « Tu es le Salut, et le salut vient de Toi, Ton bien est immense Ô Détenteur de la Majesté et de la Générosité ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°591)

(*) La parole « anta-salâm » (Tu es le Salut) veux dire : « Tu es exempt de tout défaut et tout manquement ».

عن ثوبان رضي الله عنه قال : كان رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّمَ إذا انصرف من صلاتِه استغفر ثلاثًا وَقَالَ ‏ «‏ اللَّهُمَّ أَنْتَ السَّلاَمُ وَمِنْكَ السَّلاَمُ تَبَارَكْتَ ذَا الْجَلاَلِ وَالإِكْرَامِ ‏ »
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٩١)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), les pauvres parmi les émigrants se sont rendus auprès du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) et ont dit: Les gens riches sont partis avec les hauts degrés et la récompense.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Pourquoi cela ? ».
Ils ont dit: Ils prient comme nous prions, ils jeûnent comme nous jeûnons mais ils font des aumônes alors que nous n’en faisons pas et ils libèrent des esclaves alors que nous ne le faisons pas.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) dit alors: « Ne vais-je pas vous apprendre une chose par laquelle vous rattraperez ceux qui vous ont précédés, par laquelle vous dépasserez ceux qui vont venir après vous et par laquelle personne ne fera mieux que vous sauf celui qui fait comme vous faites ? ».
Ils ont dit: Certes ô Messager d’Allah !
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Vous faites après chaque prière le tesbih, le tehmid et le tekbir 33 fois (*) ».
(Rapporté par Mouslim dans son sahih n°595)

(*) Le tesbih est le fait de dire Sobhanallah
Le tehmid est le fait de dire Al Hamdoulilah
Le tekbir est le fait de dire Allahou Akbar

Il est possible de comprendre ce hadith de deux manières (comme l’a mentionné cheikh Al Islam Ibn Taymiya dans Majmou’ Al Fatawa vol 22 p 494):
– On dit chacune des trois paroles 33 fois ce qui fera en tout 99 fois
– On dit chacune des trois paroles 11 fois ce qui fera en tout 33 fois

عن أبي هريرة رضي الله عنه أن فقراء المهاجرين أتوا رسول الله صلى الله عليه و سلم فقالوا: ذهب أهل الدثور بالدرجات العلى والنعيم المقيم
فقال : وما ذاك ؟
قالوا : يصلون كما نصلي ويصومون كما نصوم ويتصدقون ولا نتصدق ويعتقون ولا نعتق
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أفلا أعلمكم شيئا تدركون به من سبقكم وتسبقون به من بعدكم ؟ ولا يكون أحد أفضل منكم إلا من صنع مثل ما صنعتم
قالوا : بلى : يا رسول الله !
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : تسبحون وتكبرون وتحمدون دبر كل صلاة ثلاثا وثلاثين مرة
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٩٥)
.
D’après Ka’b Ibn ‘Oujra (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Des paroles à dire après chaque prière obligatoire dont l’auteur ne sera pas privé de récompense: 33 tesbih, 33 tehmid et 34 tekbir (*) ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°596)

(*) Le tesbih est le fait de dire Sobhanallah
Le tehmid est le fait de dire Al Hamdoulilah
Le tekbir est le fait de dire Allahou Akbar

عن كعب بن عجرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : معقِّباتٌ لا يَخيبُ قائلُهنَّ دبُرَ كلِّ صلاةٍ مَكتوبةٍ . ثلاثٌ وثلاثونَ تسبيحةً . وثلاثٌ وثلاثونَ تحميدةً . وأربعٌ وثلاثونَ تَكبيرةً
 (رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٩٦)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui dit après chaque prière -sobhanallah- 33 fois, -al hamdoulilah- 33 fois et -Allahou akbar- 33 fois. Ceci fait 99, puis il dit pour compléter 100: -La ilaha illa Allah wahdahou la charika lah lahoul moulk wa lahou al hamd wa houwa ‘ala kouli chay in qadir-. Alors ses péchés seront pardonnés même s’ils sont aussi nombreux que l’écume de la mer ».
(Rapporté par Mouslim dans son sahih n°597)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من سبح الله في دبر كل صلاة ثلاثا وثلاثين وحمد الله ثلاثا وثلاثين وكبر الله ثلاثا وثلاثين فتلك تسعة وتسعون وقال تمام المائة : لا إله إلا الله وحده لا شريك له له الملك وله الحمد وهو على كل شيء قدير غفرت خطاياه وإن كانت مثل زبد البحر
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٩٧)
.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), nous étions entrain de prier avec le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lorsqu’un homme qui était présent a dit: -Allah est vraiment le plus grand, nombreuses louanges pour Allah et que la gloire soit à Allah matin et soir- (1).
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Qui a dit telle et telle parole ? ».
L’homme a dit: Moi Ô Messager d’Allah.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Cette parole m’a étonné, les portes du ciel se sont ouvertes pour elles ».
‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) a dit: Je n’ai pas délaissé ces paroles depuis que j’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire cela (2).
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°601)

(1) En phonétique : Allahou Akbar Kabiran Wal Hamdoulilahi Kathiran Wa Sobhanallahi Boukratan Wa Asilan

En arabe :

اللهُ أَكْبَر كَبِيرًا وَ الحَمْدُ لله كَثِيرًا وَ سُبْحَانَ الله بُكْرَةً وَ أَصِيلاً

(2) L’imam Nawawi a classé ce hadith dans Charh Sahih Mouslim sous le chapitre: « Ce que l’on dit après le tekbir du début de la prière et avant la lecture ».
C’est à dire que cette invocation fait partie des invocations d’ouverture de la prière (istiftah).

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال : بينما نحن نصلي مع رسول الله صلى الله عليه وسلم إذ قال رجل من القوم : الله أكبر كبيرا والحمد لله كثيرا وسبحان الله بكرة وأصيلا .
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من القائل كلمة كذا وكذا ؟
قال رجل من القوم : يا رسول الله !
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : عجبت لها فتحت لها أبواب السماء
قال عبدالله بن عمر رضي الله عنهما : فما تركتهن منذ سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول ذلك
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٠١)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit:
« Lorsque l’on fait l’iqama pour la prière (*) ne vous y rendez pas en vous dépêchant, allez y en marchant. Vous devez y aller calmement et ce que vous atteignez priez-le et ce que avez manqué complétez-le ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°602)

(*) C’est à dire le second appel avant le début de la prière.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم: إذا أقيمت الصلاة فلا تأتوها تسعون وأتوها تمشون . عليكم السكينة ، فما أدركتم فصلوا وما فاتكم فأتموا
(رواه  و مسلم في صحيحه رقم ٦٠٢)
.
D’après Abou Qatada (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque l’on fait l’iqama pour la prière ne vous levez pas avant de me voir » Ibn Hatim était dans le doute si on a dit : Quand le Iqama est prononcé » ou  » lorsque l’appel est fait .
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°604)

Les prieurs dans la mosquée, si l’imam n’est pas dans la mosquée, ne doivent se lever pour la prière que lorsqu’ils voient l’imam.

Rapporté également par Boukhari dans son Sahih n°637

عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ أَبِي قَتَادَةَ، عَنْ أَبِيهِ، عَنِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم ‏.‏ وَزَادَ إِسْحَاقُ فِي رِوَايَتِهِ حَدِيثَ مَعْمَرٍ وَشَيْبَانَ‏ حَتَّى تَرَوْنِي قَدْ خَرَجْتُ ‏ ‏.‏

(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٠٤)
.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le temps de la prière du ‘icha est jusqu’au milieu de la nuit ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°612a)
عن عبد الله بن عمرو رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : وقت صلاة العشاء إلى نصف الليل الأوسط
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦١٢)
.

D’après ‘Abdullah ibn ‘Amr(qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:« Le temps de la prière du zuhr commence à partir du moment où le soleil a entamé son inclinaison et quand l’ombre d’un homme devient égale à sa taille, et se prolonge jusqu’à l’entrée du temps de la prière d’Asr. Le temps de celui-ci durera aussi long temps que le soleil ne jaunira pas. Le temps de la prière du maghrib dure jusqu’à la disparition du crépuscule. Le temps de la prière d’Isha s’étend jusqu’à minuit. Le temps de la prière du matin commence dès le début de l’aube et dure jusqu’au lever du soleil. Quand celui-ci se lève, abstiens-toi de prier, car l’astre se lève entre les deux cornes de Satan »
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°612d)

عَنْ عَبْدِ اللَّهِ بْنِ عَمْرٍو، أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ وَقْتُ الظُّهْرِ إِذَا زَالَتِ الشَّمْسُ وَكَانَ ظِلُّ الرَّجُلِ كَطُولِهِ مَا لَمْ يَحْضُرِ الْعَصْرُ وَوَقْتُ الْعَصْرِ مَا لَمْ تَصْفَرَّ الشَّمْسُ وَوَقْتُ صَلاَةِ الْمَغْرِبِ مَا لَمْ يَغِبِ الشَّفَقُ وَوَقْتُ صَلاَةِ الْعِشَاءِ إِلَى نِصْفِ اللَّيْلِ الأَوْسَطِ وَوَقْتُ صَلاَةِ الصُّبْحِ مِنْ طُلُوعِ الْفَجْرِ مَا لَمْ تَطْلُعِ الشَّمْسُ فَإِذَا طَلَعَتِ الشَّمْسُ فَأَمْسِكْ عَنِ الصَّلاَةِ فَإِنَّهَا تَطْلُعُ بَيْنَ قَرْنَىْ شَيْطَانٍ ‏ »‏
(رواه مسلم في صحيحه رقم ۶۱۲)
.
D’après ‘Abdallah Ibn Yahya, Yahya Ibn Abi Kathir (mort en 129 du calendrier hégirien) a dit : « On ne peut pas obtenir la science avec le repos du corps (*) ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°612f)

(*) C’est à dire que la science ne peut être obtenu qu’en se fatiguant dans l’apprentissage.
(Voir Charh Sahih Mouslim de Cheikh Al Etiopi vol 13 p 433)

عن عبدالله بن يحيى قال يحيى بن أبي كثير : لاَ يُسْتَطَاعُ الْعِلْمُ بِرَاحَةِ الْجِسْمِ
(رواه مسلم في صحيحه بعد الحديث رقم ٦١٢)
.
D’après Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Refroidissez pour la prière car certes la forte chaleur est une émanation de l’enfer ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°615)

Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3259

L’imam Nawawi (mort en 676) dans Charh Sahih Mouslim 1 p 450 : « Sache que le fait de retarder la prière jusqu’au moment de la fraicheur est légiféré pour la prière du dohr et n’est pas légiféré pour la prière du ‘asr pour l’ensemble des savants sauf Ach’hath Al Maliki; et cela n’est pas légiféré pour la prière du vendredi pour la majorité des savants »

عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : أبردوا بالصلاة فإن شدة الحر من فيح جهنم
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦١٥)
.
D’après Abou Dhar (qu’Allah l’agrée), Quand le muezzin du Prophète (ﷺ) eut fait le premier appel à la prière de zhuhr (de midi), le Prophète lui dit: « Attends la fraîcheur, attends la fraîcheur (avant de faire le second appel à la prière)! -ou selon une variante-« Attends, attends! ». Puis il ajouta: « La chaleur ardente est une émanation de la Géhenne. Aussi quand la chaleur est-elle excessive, attendez la fraîcheur pour faire la prière ».. Abou Dharr dit: (Nous avons attendu) jusqu’au moment où l’ombre s’est déplacée vers les collines.».
(Rapporté Mouslim dans son Sahih n°616)

Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°3258

(*) Il est préférable de retarder la prière du dohr du début de son temps lorsqu’il fait très chaud et d’attendre qu’il fasse plus frais

عن أبي ذر رضي الله عنه قال : قَالَ أَذَّنَ مُؤَذِّنُ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم بِالظُّهْرِ فَقَالَ النَّبِيُّ صلى الله عليه وسلم ‏ »‏ أَبْرِدْ أَبْرِدْ ‏ »‏ ‏.‏ أَوْ قَالَ ‏ »‏ انْتَظِرِ انْتَظِرْ ‏ »‏ ‏.‏ وَقَالَ ‏ »‏ إِنَّ شِدَّةَ الْحَرِّ مِنْ فَيْحِ جَهَنَّمَ فَإِذَا اشْتَدَّ الْحَرُّ فَأَبْرِدُوا عَنِ الصَّلاَةِ ‏ »‏ ‏.‏ قَالَ أَبُو ذَرٍّ حَتَّى رَأَيْنَا فَىْءَ التُّلُولِ ‏.‏

(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦١٦)
.
D’après ‘Oumara Ibn Rouayba (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne rentre pas dans le feu une personne qui a prié avant le lever du soleil et avant son coucher ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°634)

Ce hadith nous montre le mérite de la prière du Sobh et de celle du ‘Asr.

عن عمارة بن رؤيبة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لن يلج النار من صلى قبل طلوع الشمس وقبل غروبها
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٣٤)
.
D’après Abi Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui prie les deux fraîcheurs (*) rentre dans le paradis ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°635).

(*) C’est à dire la prière du sobh et celle du asr.

عن أبي موسى الأشعري رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من صلى البردين دخل الجنة
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٥٧٤ و مسلم في صحيحه رقم ٦٣٥)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La prière d’un homme avec le groupe est multipliée par 25 degrés par rapport à un homme seul».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°649a)

(*) C’est à dire tant qu’il attend à la mosquée le début de la prière en commun.

Rapporté également par Boukhari dans son Sahih n°647

عن أبي هريرة رضي الله أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ صَلاَةُ الْجَمَاعَةِ أَفْضَلُ مِنْ صَلاَةِ أَحَدِكُمْ وَحْدَهُ بِخَمْسَةٍ وَعِشْرِينَ جُزْءًا ‏ »‏ ‏.‏

(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٤٩)
.
D’après Ibn Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « La prière en groupe dépasse la prière de la personne seule de 27 degrés ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°650)

Rapporté également par Boukhari dans son Sahih n°645

عن بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : صلاة الجماعة تفضل صلاة الفذ بسبع وعشرين درجة
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٥٠)
.
D’après ‘Abdullah a rapporté que le Prophète (ﷺ) a dit, alors qu’un groupe de gens n’assistaient pas la prière de joumou’ah : « Il m’est certes venu à l’esprit d’ordonner à quelqu’un de me remplacer dans la direction de la prière en commun afin que j’aille brûler les maisons de ceux qui n’assistent pas à El joumou’ah sans raison valable ! »
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°652)
عَنْ عَبْدِ اللَّهِ، أَنَّ النَّبِيَّ صلى الله عليه وسلم قَالَ لِقَوْمٍ يَتَخَلَّفُونَ عَنِ الْجُمُعَةِ ‏ « ‏ لَقَدْ هَمَمْتُ أَنْ آمُرَ رَجُلاً يُصَلِّي بِالنَّاسِ ثُمَّ أُحَرِّقَ عَلَى رِجَالٍ يَتَخَلَّفُونَ عَنِ الْجُمُعَةِ بُيُوتَهُمْ ‏ »‏ ‏.‏
(رواه مسلم في صحيحه رقم ۶۵۲)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), un homme aveugle s’est rendu vers le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) et a dit: Ô Messager d’Allah ! Il n’y a personne pour me conduire à la mosquée.
Il a alors demandé au Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) de lui accordé la permission de prier dans sa maison ce que le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) lui a permit. Lorsqu’il est repartit le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) l’a appelé et a dit: « Est-ce que tu entends l’appel à la prière ? ».
Il a dit: Oui.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Donc tu dois y répondre ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°653)

(*) Ibn Oum Maktoum (qu’Allah l’agrée) était un compagnon qui a demandé au Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) la permission de prier chez lui et donc de délaisser la prière en commun à la mosquée. Malgré le fait qu’il soit aveugle et qu’il n’ait personne pour le guide, Malgré cela le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) ne lui a pas permis de prier les prières obligatoires chez lui.

Dans le même sujet:

– Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°552 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud
– Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°249
– Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°553 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : أتى النبي صلى الله عليه وسلم رجل أعمى . فقال : يا رسول الله ! إنه ليس لي قائد يقودني إلى المسجد . فسأل رسول الله صلى الله عليه وسلم أن يرخص له فيصلي في بيته . فرخص له . فلما ولّى دعاه فقال : هل تسمع النداء بالصلاة ؟ فقال : نعم . قال فأجب
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٥٣)
.
D’après Abd al- Rahman ibn Abd ‘Amr a rapporté: ‘Othman ibn ‘Affan est entrée à la mosquée après la prière du Maghreb, et s’est ensuite assis seul, je me suis également assis avec lui, alors il dit : 0, fils de mon frère j’ai entendu le Messager d’Allah (ﷺ) dit « Celui qui a fait la prière du soir en groupe c’est comme s’il avait passé la moitié de la nuit en prier Celui qui a fait la prière de l’aube en groupe c’est comme s’il avait prié toute la nuit. »
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°656)

عَبْدُ الرَّحْمَنِ بْنُ أَبِي عَمْرَةَ، قَالَ دَخَلَ عُثْمَانُ بْنُ عَفَّانَ الْمَسْجِدَ بَعْدَ صَلاَةِ الْمَغْرِبِ فَقَعَدَ وَحْدَهُ فَقَعَدْتُ إِلَيْهِ فَقَالَ يَا ابْنَ أَخِي سَمِعْتُ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم يَقُولُ ‏ « ‏ مَنْ صَلَّى الْعِشَاءَ فِي جَمَاعَةٍ فَكَأَنَّمَا قَامَ نِصْفَ اللَّيْلِ وَمَنْ صَلَّى الصُّبْحَ فِي جَمَاعَةٍ فَكَأَنَّمَا صَلَّى اللَّيْلَ كُلَّهُ ‏ »‏ ‏.‏
(رواه مسلم في صحيحه رقم ۶۵۶)

.

.
D’après Ubay Ibn Ka’b (qu’Allah l’agrée), il y avait un homme parmi les ansars dont personne n’habitait plus loin de la mosquée que lui et malgré cela il ne manquait aucune prière. Il lui a été dit: Si tu achetais un âne afin que tu le monte lorsque tu fais les trajets dans l’obscurité et sous la forte chaleur? Il a dit: Il ne me plairais pas que ma maison soit aux abords de la mosquée, certes je veux qu’il me soit écrit ma marche vers la mosquée et mon retour lorsque je retourne vers ma famille. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) lui a dit alors: « Certes Allah t’a rassemblé tout cela ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°663)
عن أبي بن كعب رضي الله عنه : كان رجل لا أعلم رجلا أبعد من المسجد منه وكان لا تخطئه صلاة . فقيل له : لو اشتريت حمارا تركبه في الظلماء وفي الرمضاء
قال : ما يسرني أن منزلي إلى جنب المسجد إني أريد أن يكتب لي ممشاي إلى المسجد ورجوعي إذا رجعت إلى أهلي
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : قد جمع الله لك ذلك كله
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٦٣)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Voyez-vous si l’un de vous avait devant sa porte un fleuve et qu’il s’y baigne 5 fois par jour, resterait-il une quelconque saleté? ».
Ils ont dit: Il ne va rester aucune saleté.
Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit alors: « Ceci est l’exemple des 5 prières par lesquelles Allah efface les péchés ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°667)

Rapporté également par Boukhari dans son Sahih n°528

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : أرأيتم لو أن نهرا بباب أحدكم يغتسل منه كل يوم خمس مرات . هل يبقى من درنه شيء ؟
قالوا : لا يبقى من درنه شيء .
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : فذلك مثل الصلوات الخمس يمحو الله بهن الخطايا
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٦٧)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Celui qui part à la mosquée ou en revient, Allah lui prépare dans le paradis une demeure (Nuzul : ce que l’on prépare pour un inviter afin de l’honorer) chaque fois qu’il part ou revient ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°669)

Rapporté également par Boukhari dans son Sahih n°662

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من غدا إلى المسجدِ أو راحَ . أعدَّ اللهُ لهُ في الجنةِ نُزُلًا . كلما غدا أو راحَ
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٦٩)
.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Les endroits les plus aimés par Allah sont les mosquées (1) et les endroits les plus détestés par Allah sont les marchés (2) ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°671)

(1) Ceci car les mosquées sont des endroits d’obéissance à Allah, d’adoration, de rappel, d’invocation.
(2) Ceci car les marchés sont des endroits de tromperie, d’usure, de serments mensongers, de paroles non tenues, de mal et de négligence du rappel d’Allah.
Ces commentaires sont tirés de l’ouvrage Minnatoul Moun’im Charh Sahih Mouslim vol 1 p 422.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أحب البلاد إلى الله مساجدها وأبغض البلاد إلى الله أسواقها
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٦٧١)
.
D’après Abou Massoud al-Ansari le Messager d’Allah (ﷺ) a dit:
« Doit diriger la prière pour les gens celui d’entre eux qui maîtrise le mieux la récitation du livre d’Allah. s’ils en ont tous la même maîtrise, ils doivent céder la direction de la prière à celui d’entre eux qui connaît mieux la Sunnah. S’ils ont le même degré de connaissance pour la Sunna, ils doivent donner la priorité à celui d’entre eux dont l’immigration (Hijra) est la plus ancienne. S’ils sont égaux à cet égard, la priorité doit être donnée à celui d’entre eux qui s’est converti a l’islam le premier. Que personne ne dirige la prière pour un homme là où ce dernier exerce son autorité. Que personne n’aille chez quelqu’un s’asseoir à un endroit qui lui est réservé, sauf avec sa permission »

Dans sa narration, Ashajj a utilisé le mot « âge » à la place de « Islam ».
(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°673)

عَنْ أَبِي مَسْعُودٍ الأَنْصَارِيِّ، قَالَ قَالَ رَسُولُ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم ‏ « ‏ يَؤُمُّ الْقَوْمَ أَقْرَؤُهُمْ لِكِتَابِ اللَّهِ فَإِنْ كَانُوا فِي الْقِرَاءَةِ سَوَاءً فَأَعْلَمُهُمْ بِالسُّنَّةِ فَإِنْ كَانُوا فِي السُّنَّةِ سَوَاءً فَأَقْدَمُهُمْ هِجْرَةً فَإِنْ كَانُوا فِي الْهِجْرَةِ سَوَاءً فَأَقْدَمُهُمْ سِلْمًا وَلاَ يَؤُمَّنَّ الرَّجُلُ الرَّجُلَ فِي سُلْطَانِهِ وَلاَ يَقْعُدْ فِي بَيْتِهِ عَلَى تَكْرِمَتِهِ إِلاَّ بِإِذْنِهِ ‏ »‏ ‏.‏ قَالَ الأَشَجُّ فِي رِوَايَتِهِ مَكَانَ سِلْمًا سِنًّا ‏.‏
(رواه مسلم في صحيحه رقم ۶۷۳)

.

.