Silsila Sahiha – Volume 2

D’après ‘Ata Ibn Yasar (qu’Allah l’agrée), un homme s’est rendu auprès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Ô Messager d’Allah ! Y a t-il un mal à ce que je mente à ma famille (*) ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Non, car Allah n’aime pas le mensonge ».
L’homme a dit: Ô Messager d’Allah ! Je fais cela pour essayer de l’arranger et la calmer.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dit alors: « Il n’y a pas de mal pour toi ».
(Rapporté par Al Houmaydi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha vol 2 p 85, Hadith Sahîh)

(*) Le sens du mot famille ici est son épouse comme le montre la suite du hadith.

عن عطاء بن يسار رضي الله عنه قال : جاء رجل إلى النبي صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله ! هل علي جناح أن أكذب على أهلي ؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم : لا فلا يحب الله الكذب
قال : يا رسول الله ! أستصلحها استطيب نفسها
قال النبي صلى الله عليه وسلم : لا جناح عليك
(رواه الحميدي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة  ج ۲ ص ۸۵)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Oumama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soit sur lui) a dit: « Celui qui jeûne un jour dans le sentier d’Allah, Allah met entre lui et le feu un fossé équivalent à ce qu’il y a entre le ciel et la terre ».
(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°563, Hadith Hasan)
عن أبي أمامة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من صام يوما في سبيل الله جعل الله بينه وبين النار خندقا كما بين السماء والأرض
(رواه الترمذي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٥٦٣)

حكم : حسن

.
D’après Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ne rompait pas le jeûne durant les jours blancs qu’il soit en voyage ou en résidence.
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°580, Hadith Hasan)

Dans le même sujet, Rapporté par Nasai, Ahmed et Ibn Hibban et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1567

L’imam Al Wazir Ibn Houbayra (mort en 560 du calendrier hégirien) a dit : « Les quatre imams sont en consensus sur la recommandation de jeûner les jours blancs à propos desquels le hadith est rapporté. Ce sont le 13e jour, le 14e jour et le 15e jour du mois ».
(Ijma’ Al A’ima Al Arba’a Wa Ikhtilfouhoum n°752 p 306)

عن بن عباس رضي الله عنهما أن النبي صلى الله عليه و سلم كان لا يفطر أيام البيض في حضر و لا سفر
(رواه النسائي و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٥٨٠)

حكم : حسن

.
D’après An Nawas Ibn Sam’an (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Mariez vous avec la femme douce et fertile car je vais me venter de votre nombre par rapport aux autres communautés ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4321 et authentifié par Cheikh Albani dans Silsilah Sahiha n°2/125, Hadith Sahîh)
عن النواس بن سمعان رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : فمن أدركه منكم فليقرأ عليه فواتح سورة الكهف فإنها جواركم من فتنه
(رواها أبو داود في سننه رقم ٤٣٢١ و صححها الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : سنده صحيح وأصله عند مسلم دون قوله فإنها

.
D’après Mou’adh Ibn Anas Al Jouhani (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Celui qui lit -Qoul Houwa Allahou Ahad- (*) jusqu’à la fin dix fois, Allah lui construit un château dans le paradis ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°589, Hadith Sahîh)

(*) Il s’agit de la sourate Al Ikhlas n°112.

Les savants expliquent que le mot « lit » désigne le fait de réciter par coeur tout comme le fait de lire dans le Coran.
(Liqa’at Al Bab Al Maftouh de Cheikh Otheimine, rencontre n°46 question n°1142)

عن معاذ بن أنس الجهني رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من قرأ قل هو الله أحد حتى يختمها عشر مرات بنى الله له قصرا في الجنة
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٥٨٩)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Les enfants morts des musulmans sont dans le paradis, c’est Ibrahim qui s’occupe d’eux ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°603, Hadith Hasan)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ذراري المسلمين في الجنة تكفلهم إبراهيم
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٠٣)

حكم : حسن

.
D’après Oum Moubachir Al Ansariya (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a demandé en mariage Oum Moubachir Bint Al Bara Ibn Ma’rour (qu’Allah l’agrée) (1) mais elle a dit : J’ai certes mis comme condition à mon mari (2) que je ne me marierai pas après lui.
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit : « Certes cela ne convient pas ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°608, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(1) C’est à dire après la mort de son époux.
(2) C’est à dire que j’ai pris envers lui cet engagement.

عن أم مبشر الأنصارية رضي الله عنها أن النبي صلى الله عليه و سلم خطب أم مبشر بنت البراء ابن معرور رضي الله عنها فقالت : إني اشترطت لزوجي إن لا أتزوج بعده .
فقال النبي صلى الله عليه و سلم : إنَّ هذا لا يصلُحُ
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٠٨)

حكم : حسن لغيره

.
D’après ‘Abdallah Ibn Houbchi (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui coupe un lotus (1), Allah jette son visage dans le feu ». C’est à dire parmi les lotus du Haram (2).
(Rapporté par Tabarani dans Al Mou’jam Al Awsat n°2441 et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°614, Hadith Jayyid Rijalouhou Thaqif)

(1) C’est le nom d’un arbre.

(2) Le Haram est le nom de la zone qui comprend La Mecque et ses alentours dans laquelle certaines choses sont interdites : porter des armes, ramasser les objets perdus, la chasse…

Et parmi les choses qui sont interdites il y a le fait de couper ses arbres.
(Voir Sahih Al Boukhari n°2090 et Sahih Mouslim n°1355)

عن عبدالله بن حبشي رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : من قطع سِدرةً صوَّبَ اللهُ رأسَه في النَّارِ . يعني من سِدرِ الحرَمِ
(رواه الطبراني في المعجم الأوسط رقم ٢٤٤١ و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦١٤)

حكم : إسناده جيد رجاله ثقات

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les prophètes, que la prière d’Allah soit sur eux, sont vivants et prient dans leurs tombes ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°621, Hadith Qawii)

Cheikh Albani a dit: « Sache que la vie qui a été affirmée aux Prophètes (que la prière d’Allah et Son salut soient sur eux) dans ce hadith est la vie du barzakh (*) et n’a absolument rien à voir avec la vie de l’ici-bas. C’est pour cela qu’il est obligatoire d’y croire sans prendre des exemples, imaginer son comment et la faire ressembler à ce qui est connu pour nous dans la vie d’ici-bas ».
(Sisila Sahiha vol 2 p 190)

(*) Le barzakh est la période qu’il y a pour les personnes décédées entre le moment de leur mort et le jour où elles seront ressuscités.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال النبي صلي الله عليه و سلم : الأنْبياءُ صلوات الله عليهم أَحْياءٌ في قُبُورِهِمْ يُصَلُّونَ
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٢١)

حكم : إسناده قوي

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y aura certes à l’approche de l’Heure: la salutation restreinte (1), le développement du commerce au point où la femme va aider son époux dans le commerce, la rupture des liens de parenté, le faux témoignage, le fait de cacher le témoignage de vérité et l’apparition de la plume (2) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°647, Hadith Isnad Sahih selon les Conditions de Mouslim)

(1) C’est à dire que les musulmans ne vont passer le salam qu’aux musulmans qu’ils connaissent et ils ne le passeront pas à ceux qu’ils ne connaissent pas.

(2) C’est à dire que l’oubli et la mauvaise mémorisation va se développer chez les savants au point où ils auront besoin de s’aider de l’écriture pour mémoriser la science.
(Hachiya As Sindi ‘Ala Mousnad Ahmed, hadith n°2062)

عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : إنّ بين يدي السّاعة : تسليم الخاصة و فشو التجارة حتّى تعين المرأة زوجها على التّجارة و قطع الأرحام و شهادة الزّور وكتمان شهادة الحق و ظهور القلم
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٤٧)

حكم : إسناده صحيح على شرط مسلم

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes fait partie des signes de l’Heure qu’un homme ne passe le salam à un autre homme que parce qu’il le connait (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°648, Hadith Qawi)

(*) C’est à dire que les musulmans ne vont passer le salam qu’aux musulmans qu’ils connaissent et ils ne le passeront pas à ceux qu’ils ne connaissent pas.
(Voir Hachiya As Sindi ‘Ala Mousnad Ahmed, hadith n°1939)

عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : إنَّ مِن أشراطِ السَّاعةِ أَن يسلِّمَ الرَّجلُ على الرَّجلِ لا يسلِّمُ عليهِ إلَّا للمَعرفةِ
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٤٨)

حكم : قوي بالطرق

.
D’après ‘Abdallah Ibn Chadad (qu’Allah l’agrée), un groupe de trois personnes de Bani Oudhra se sont rendus auprès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et sont rentrés dans l’Islam. Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Qui veux s’occuper d’eux ? ».
Talha (qu’Allah l’agrée) a dit: Moi.
Alors ils sont restés chez Talha (qu’Allah l’agrée). Ensuite le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a envoyé un groupe pour faire la guerre, un d’eux est sortit avec eux et est mort en martyr.
Puis le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a envoyé un autre groupe avec lequel un second est sortit et il est également mort en martyr.
Le troisième quand à lui est mort sur son lit.
Talha (qu’Allah l’agrée) a dit: J’ai vu en rêve que ces trois qui étaient chez moi étaient dans le paradis et j’ai vu que celui qui est mort sur son lit était devant les autres, puis derrière lui j’ai vu le dernier qui est mort en martyr, et enfin derrière lui j’ai vu le premier qui est mort en martyr.
Je suis allé voir le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et je lui ai mentionné cela, alors il a dit: « Qu’est-ce qui te semble étrange dans cela ? Il n’y a personne qui est meilleur auprès d’Allah qu’un musulman qui a passé sa vie dans l’Islam en faisant le tesbih, le tekbir et le tehlil (*) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°654, Hadith Isnad Sahih, et Sahih selon les Condition de Mouslim)

(*) Le Tesbih est le fait de dire Sobhannallah / سبحان الله
Le Tekbir est le fait de dire Allahou Akbar / الله أكبر
Le Tehlil est le fait de dire La Ilaha Illa Allah / لا إله إلا الله

عن عبد الله بن شداد رضي الله عنه أنَّ نفرًا من بني عَذرةَ ثلاثةً أتَوُا النبيَّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ فأسلَموا قال : فقال النبيُّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ : من يكفِنيهم قال : طلحةُ أنا قال : فكانوا عند طلحةَ فبعث النبيُّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ بعثًا فخرج فيه أحدُهم فاستشهدَ قال : ثم بعث بعثًا فخرج فيهم آخرُ فاستُشهِدَ قال : ثم مات الثالثُ على فراشِه قال طلحةُ : فرأيتُ هؤلاءِ الثلاثةَ الذين كانوا عندي في الجنَّةِ فرأيتُ الميِّتَ على فراشِه أمامَهم ورأيتُ الذي استُشهد أخيرًا يليه ورأيتُ الذي استُشهِدَ أولُهم آخرَهم قال : فدخلَني من ذلك قال : فأتيتُ النبيَّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ فذكرتُ ذلك له قال : فقال رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ : وما أنكرتَ من ذلك ؟ ليس أحدٌ أفضلَ عند اللهِ من مؤمنٍ يُعمَّرُ في الإسلامِ لِتسبيحِه وتكبيرِه وتهليلِه
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٥٤)

حكم : إسناده حسن وهو صحيح على شرط مسلم

.
D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ne rentre pas dans le paradis l’alcoolique, celui qui croit en la sorcellerie et celui qui coupe les liens de parenté ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°678, Hadith Hasan)
عن أبي موسى الأشعري رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لا يدخل الجنة مدمن خمر ولا مؤمن بسحر ولا قاطع رحم
(رواه ابن حبان و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٧٨)

حكم : حسن بجموع الطرق

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah refuse de mettre un repentir pour celui qui a tué un croyant ».
(Rapporté par Diya Al Maqdisi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°689, Hadith Sahîh)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : أبى الله أن يجعل لقاتل المؤمن توبة
(رواه الضياء المقدسي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٨٩)

حكم : إسناده صحيح

.
D’après Abou Oumiya Al Jamhi (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes fait partie des signes de la fin des temps que l’on recherche la science chez les petits ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°695, Hadith Jayid (1))

(1) Hadith Jayid ça veut dire dans le language propre à la science du hadith que la chaîne de transmetteur est bonne
(voir Silsila Sahiha vol 2 p 309)

L’imam ‘Abdallah Ibn Moubarak (mort en 181) a dit dans son livre Al Zouhd que le sens des petits dans le hadith est les gens de l’innovation.

عن أبي أمية الجمحي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إن من أشراط الساعة أن يلتمس العلم عند الأصاغر
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٦٩٥)

حكم : جيد

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée) a dit : « Les gens ne cesseront d’être dans le bien tant qu’ils prendront la science des grands parmi eux.
Lorsqu’ils prendront la science des petits parmi eux et des plus mauvais d’entre eux ils tomberont dans la perdition ».
(Rapporté par Ibn Al Moubarak et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha vol 2 p 310, Hadith Sahîh)
عن ابنِ مسعودٍ : قال لا يزالُ الناسُ بخيرٍ ما أخذُوا العلمَ عن أكابرِهم فإذا أخذُوه من أصاغرِهم وشرارِهم هلَكوا
(رواه ابن المبارك و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة ج ٢ ص ٣١٠)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le Mahdi va sortir à la fin de cette communauté. Allah va faire descendre la pluie et la terre sortira sa végétation. Il va donner l’argent de manière équitable et il y aura beaucoup de bétail. La communauté s’agrandira et il vivra 7 ou 8 ans ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°711, Hadith Sahîh)
عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النبي صلي الله عليه و سلم : يخرجُ في آخرِ أُمَّتي المهديُّ ، يَسقِيه اللهُ الغَيْثَ ، و تُخرِجُ الأرضُ نباتَها ، و يُعطِي المالَ صِحاحًا ، و تكثُرُ الماشيةُ ، و تَعظُمُ الأُمَّةُ ، يعيشُ سبعًا ، أو ثمانيًا ، يعني حَجَّةً
(رواه الحاكم و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٧١١)

حكم : إسناده صحيح رجاله ثقات

.
D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), je suis allé voir le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et il y avait avec moi un groupe de mon peuple, il a dit: « Je vous annonce la bonne nouvelle et annoncez la à ceux que vous avez laissé derrière vous, celui qui atteste de -La Ilaha Illa Allah- de manière véridique entre au paradis ».
Nous sommes ensuite sortis de chez le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et avons annoncé la bonne nouvelle aux gens et alors nous avons fait face à ‘Omar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) qui nous a fait retourner vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) nous a dit: « Qui vous a fait revenir ? ».
Nous avons dit: ‘Omar (qu’Allah l’agrée).
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui demanda: « Pourquoi les as-tu fait revenir ? ».
‘Omar (qu’Allah l’agrée) a dit: Ainsi les gens vont s’accrocher uniquement à cela.
Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) s’est tu.
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°712, Hadith Sahîh)

Ce hadith nous montre le grand mérite de la parole -La Ilaha Illa Allah- mais il nous montre également que le fait de la prononcer uniquement avec la langue sans comprendre son sens et sans avoir complété ses conditions ne va pas profiter à celui qui l’a prononcé de cette manière dans l’au-delà.

L’imam ‘Abder Rahman Ibn Hassan Al Cheikh (mort en 1285) a dit dans Fath Al Majid p 44 « Celui qui atteste de -La Ilaha Illa Allah- est celui qui prononce cette parole en connaissant son sens et en agissant par ce qu’elle induit que se soit dans son for intérieur comme dans ses actes extérieurs. Ainsi il faut forcément pour les deux attestations de foi la science, la certitude et agir par ce qu’elles induisent,

comme Allah a dit:

-Sache qu’il n’y a pas d’autre divinité qui mérite d’être adorée par justice si ce n’est Allah-
[Sourate Muhammad verset 19]

et il a dit également: -Sauf ceux qui attestent de la vérité alors qu’ils savent- [Sourate Zoukhrouf n°43 verset 86].

Par contre le fait de prononcer cette parole sans comprendre son sens, sans en avoir la certitude et sans mettre en pratique ce qu’elle induit comme désaveux de l’association, comme sincérité dans les paroles et les actes (la parole du coeur et de la langue et les actes du coeur et des membres) alors ceci ne profite en rien par consensus ».

عن أبي موسى الأشعري رضي الله عنه قال : أتيت النبي صلى الله عليه وسلم و معي نفر من قومي فقال : أبشروا و بشروا من وراءكم أنه من شهد أن لا إله إلا الله صادقا دخل الجنة
فخرجنا من عند النبي صلى الله عليه وسلم نبشر الناس فاستقبلنا عمر بن الخطاب رضي الله عنه . فرجع بنا إلى رسول الله صلى الله
عليه وسلم فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من ردكم ؟
قالوا : عمر رضي الله عنه
قال النبي صلى الله عليه وسلم : لم رددتهم يا عمر؟
فقال عمر رضي الله عنه : إذا يتكل الناس
فسكت رسول الله صلى الله عليه وسلم
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٧١٢)

حكم : إسناده صحيح على شرط مسلم

.
D’après Abou ‘Uthman Nahdi (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La mosquée est la maison de toute personne ayant la taqwa (*) ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°716, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) La taqwa signifie que la personne met une protection entre elle et le châtiment d’Allah en pratiquant ce qu’Il a ordonné et en s’écartant de ce qu’Il a interdit.

عنعبدالرحمن بن مل النهدي أبو عثمان رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : المسجد بيت كل تقي
(رواه أبو نعيم و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ۷۱۶)

حكم :حسن لغيره

.
D’après Jabir Ibn Abdillah (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La plupart de ceux qui meurent de ma communauté après l’écriture d’Allah, son décret et son destin meurent à cause du ayn ».
(Rapporté par Tayalisi et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°747, Hadith Hasan)

L’imam Zarqani a dit dans son explication du Mouwatta de l’imam Malik (vol 4 p 410) après avoir authentifié le hadith que son sens est de montrer la grande dangerosité du ‘ayn.

عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : أكثرُ من يموتُ من أُمَّتِي بعد كتابِ اللهِ و قضائِه و قدرِه بالأنفسِ ، [ يعني بالعينِ ]
(رواه الطيالسي و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٧٤٧)

حكم : حسن

.
D’après ‘Oqba Ibn ‘Amir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La plupart des hypocrites de ma communauté sont ses lecteurs (*) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°750, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(*) C’est à dire les lecteurs du Coran.

Dans son ouvrage Fayd Al Qadir (hadith n°1384), l’imam Al Mounawi a mentionné que les savants ont expliqué ce hadith de deux manières:

– la première est que ce sont des gens qui l’interprètent d’une manière qui n’est pas correcte, qui l’apprennent afin de protéger leurs personnes alors que leur croyance diverge de celle qui est mentionné dans le Coran. C’est comme cela qu’étaient les hypocrites à l’époque du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui)

– la seconde est que le sens voulue par l’hypocrisie dans ce hadith est l’ostentation car l’hypocrisie et l’ostentation sont deux choses par lesquelles on recherche l’apparence.

عن عقبة بن عامر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : أكثر منافقي أمتي قراؤها
(روه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٧٥٠)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a pas de contagion ou d’augure et le ayn est vérité ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°781)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : لا عدوى و لا طيرة و العين حق
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٧٨١)
.
D’après Zayd Ibn Khalid Al Jouhni (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Djibril m’est venu et m’a ordonné d’ordonner à mes compagnons de lever leurs voix pour la talbiya (*) car elle est certes parmi les rites du hajj ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°830, Hadith Sahîh)

(*) La talbiya est une parole de rappel d’Allah que les pèlerins doivent beaucoup prononcer.

عن زيد بن خالد الجهني رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أتاني جبرائيل فأمرني أن آمر أصحابي أن يرفعوا أصواتهم بالتلبية فإنها من شعار الحج
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٨٣٠)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Est-ce que vous aimez faire des efforts dans l’invocation (1) ?
Dites: Ô Allah! Aide nous à Te remercier, à nous rappeler de Toi et à T’adorer convenablement (2) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°844, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire: -si vous voulez faire des efforts dans l’invocation alors dites l’invocation qui suit-.

(2) En phonétique: Allahoumma A’inna ‘Ala Choukrika Wa Dhikrika Wa Housni ‘Ibadatik
En arabe:
اللَّهُمَ أَعِنَّا عَلَى شُكْرِكَ وَ ذِكْرِكَ وَ حُسْنِ عِبَادَتِكَ

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : أَتُحِبُّونَ أنْ تَجْتَهِدُوا في الدعاءِ قولوا اللهمَّ أَعِنَّا على شُكْرِكَ ، و ذكرِكَ، و حُسْنِ عِبادَتِكَ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٨٤٤)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) transportait de l’eau de zamzam (*) dans des bidons et dans des récipients et il en versait sur les malades et leur donnait à boire.
(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°883, Hadith Isnad Jayyid)

(*) C’est une eau qui vient d’une source qui se situe à La Mecque proche de la Ka’ba.

Cheikh ‘Otheimine a dit : « Ce qui est apparent des textes est que l’eau de zamzam est bénéfique qu’elle soit à La Mecque ou ailleurs ».
(Fatawa Al Hajj Wal Omra vol 2 p 418 question n°1276)

عن عائشة رضي الله عنها قالت : كان رسول الله صلى الله عليه و سلم يحمل ماء زمزم في الأداوى و القِرَب و كان يصب على المرضى ويسقيهم
(رواه الترمذي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٨٨٣)

حكم : إسناده جيد

.
D’après Abou Dhar (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes le ayn s’accroche à un homme avec la permission d’Allah jusqu’à ce qu’il monte sur une haute montagne puis il en tombe ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°889)
عن أبي ذر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إن العين لتولع الرجل بإذن الله حتى يصعد حالقا ، ثم يتردى منه
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٨٨٩)

حكم : قوي بالطرق

.
D’après ‘Oqba Ibn ‘Amir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Ô ‘Oqba Ibn ‘Amir ! Ne vais-je pas t’apprendre des sourates ? Allah n’a rien révélé d’équivalent ni dans la Thora, ni dans le Zabour, ni dans l’Injil ni dans le Fourqan (1), ne laisse pas passer une nuit sans que tu ne les lises: -Qoul Houwa Allahou Ahad-; -Qoul A’oudhou Bi Rabil Falaq-; -Qoul A’oudhou Bi Rabi Nas- (2) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°891)

(1) La thora est le livre qu’Allah a révélé a Moussa.
L’injil est le livre qu’Allah a révélé a ‘Issa Ibn Maryam.
Le zabour est le livre qu’Allah a révélé a Daoud.
Le fourqan est un des noms du Coran.

(2) Il s’agit des sourates n°112, 113 et 114.

عن عقبة بن عامر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : يا عقبة بن عامر ! ألا أعلمك سورا ما أنزلت في التوراة ولا في الزبور ولا في الإنجيل ولا في الفرقان مثلهن ؟ لا يأتينك عليك ليلة إلا قرأتهن فيها : قل هو الله أحد و قل أعوذ برب الفلق و قل أعوذ برب الناس
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٨٩١)
.
D’après ‘Oubeidillah Ibn Ma’mar (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La douceur n’a jamais été donné aux gens d’une maison sans qu’elle ne leur profite et ils n’en ont jamais été privés sans que cela ne leur nuise ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°942, Hadith Sahîh)
عن عبيدالله بن معمر رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : ما أُعطى أهل بيت الرفق إلاّ نفعهم و لا مُنعوه إلاّ ضرّهم
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٩٤٢)

حكم : صحيح رجاله ثقات

.
D’après Jabir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes si le fils d’Adam fuyait sa subsistance comme il fuit la mort, sa subsistance le rattraperait comme la mort le rattrape ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°952, Hadith Hasan)

Le sens du hadith est que la subsistance que Allah a écrit à ses créatures (l’argent, les biens, les enfants…) est déterminée et va parvenir à la personne quoi qu’il en soit. Donc il convient de pratiquer les causes qui vont nous permettre d’acquérir la subsistance que Allah nous a écrit (travail, mariage…) mais la personne doit être davantage préoccupée par les choses de l’au-delà car sa part de cette vie d’ici-bas lui parviendra même si il cherchait à la fuir.

عن جابر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : لو أن ابن آدم هرب من رزقه كما يهرب من الموت لأدركه رزقه كما يدركه الموت
(رواه أبو نعيم و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٩٥٢)

حكم : حسن على أقل الدرجات

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Je n’ai rien vu de similaire à quelqu’un qui veut fuir le feu et qui dort et à quelqu’un qui veut le paradis et qui dort ».
(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°953, Hadith Hasan)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما رأيت مثل النار نام هاربها و لا مثل الجنة نام طالبها
(رواه الترمذي و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٩٥٣)

حكم : حسن بجموع الطرق

.
D’après Abou Moussa Al Ach’ari (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ma communauté est une communauté à laquelle il est fait miséricorde, elle n’aura pas de châtiment dans l’au-delà (*).
Son châtiment est dans l’ici-bas: les troubles, les tremblements de terre et le meurtre ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°959, Hadith Sahîh)

(*) C’est à dire la majorité de la communauté et pas l’ensemble de la communauté comme l’a dit l’imam ‘Abder Raouf Al Mounawi.
(Voir la Silsila Sahiha de Cheikh Albani vol 2 p 649)

عن أبي موسى الأشعري رضي الله عنه قال النّبي صلّي الله عليه و سلّم : أمّتي أمّة مرحومة ليس عليها عذاب في الآخرة عذابها في الدنيا : الفتن و الزلازل و القتل
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٩٥٩)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Qatadah, Un homme vivant dans le désert est venu et nous a demandé :
As-tu entendu quelque chose de part du Messager d’Allah (ﷺ)?
J’ai dis « Oui » , je l’ai entendu dire:
« Tu ne laisseras pas une chose pour Allah عزَّ وجلَّ sans qu’il te le remplace par mieux »
(Rapporté dans le Musnad de l’Imam Ahmad et authentifié par Cheikh Al Albani dans Silsilah Sahiha p734, Hadith Sahîh)

عَنْ أَبِي قَتَادَةَ ،وَأَبِي الدَّهْمَاءِ ، قَالَا : أَتَيْنَا عَلَى رَجُلٍ مِنْ أَهْلِ الْبَادِيَةِ ، فَقُلْنَا : هَلْ سَمِعْتَ مِنْ رَسُولِ اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيْهِ وَسَلَّمَ شَيْئًا ؟ قَالَ : نَعَمْ، سَمِعْتُهُ يَقُولُ :  » إِنَّكَ لَنْ تَدَعَ شَيْئًا لِلَّهِ عَزَّ وَجَلَّ إِلَّا بَدَّلَكَ اللَّهُ بِهِ مَا هُوَ خَيْرٌ لَكَ مِنْهُ « .
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ۲/۷۳۴)

حكم : إسناده صحيح

.