Silsila Sahiha – Volume 3

D’après Abdallah Ibn Hanthala (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Un dirham d’usure que mange un homme alors qu’il sait est plus grave auprès d’Allah que 36 fornications ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1033, Hadith Sahîh Mawqouf (*))

(*) Le Hadith Mawqouf : C’est un hadith relaté d’après un compagnon du Prophète SallaAllah Alaihi Wa Sallam, mais qui ne remonte pas jusqu’au Prophète SallaAllah `Alaihi Wa Sallam

عن عبد الله بن حنظلة رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه وسلم : درهم ربا يأكله الرجل و هو يعلم أشد عند الله من ستة و ثلاثين زنية
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٠٣٣)

حكم : صحيح موقوفا

.
D’après Oum Fadl Bint Al Harith (qu’Allah l’agrée), Al ‘Abbas (qu’Allah l’agrée) s’est rendu vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui). Lorsqu’il l’a vu, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) s’est levé vers lui, il l’a embrassé entre les deux yeux, il l’a fait asseoir à sa droite puis il a dit: « Tu es mon oncle, ce qui reste de mes ancêtres et l’oncle est un père (*) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1041, Hadith Hasan li Ghayrihi)

(*) C’est à dire qu’il est comme un père au niveau de l’obligation de le respecter, de lui donner une grande importance et de l’interdiction de mal se comporter avec lui.
(Fayd Al Qadir hadith n°5722)Je précise que le terme arabe العم qui a été traduit par oncle signifie l’oncle du côté paternel tandis que l’oncle du côté maternel s’appelle الخال.

عن أم فضل بنت الحارث رضي الله عنها أن العباس رضي الله عنه أتى النبي صلى الله عليه وسلم . فلما رآه النبي صلى الله عليه وسلم قام إليه فقبل ما بين عينيه وأقعده عن يمينه ثم قال : وأنت عمي وبقية آبائي والعم والد
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٠٤١)

حكم : حسن لغيره

.
D’après Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est rentré et a entendu un enfant pleurer alors il a dit: « Qu’a votre enfant-ci à pleurer? Faites lui rouqiya contre le ayn ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1048)
عن عائشة رضي الله عنها قالت : دخل النبي صلى الله عليه وسلم فسمع صوت صبي يبكي فقال : ما لصبيكم هذا يبكي ؟ فهلا استرقيتم له من العين ؟
(رواه أحمد و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٠٤٨)
.
D’après Samoura Ibn Joundoub (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « La meilleure chose avec laquelle vous vous êtes soignés est la hijama (*) ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1053, Hadith Sahîh)

(*) La hijama ou la saignée est le fait d’appliquer une ventouse sur certaines parties du corps puis de faire de légères incisions. Ceci est une science qui est développée dans les ouvrages sur la médecine prophétique et il ne faut pas le faire sans avoir au préalable appris.

عن سمرة ابن جندب رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : خير ما تداويتم به الحجامة
(رواه الحاكم و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٠٥٣)

حكم : صحيح على شرط الشيخين

.
D’après Jabir (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Le sommeil est le frère de la mort et les gens du paradis ne dorment pas ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1087, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)
عن جابر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : النوم أخو الموت و لا ينام أهل الجنة
(رواه أبو نعيم و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٠٨٧)

حكم : صحيح بمجموع طرقه

.
D’après Al Qasim Ibn ‘Abder Rahman (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui coupe un lien de parenté ou jure par un serment mensonger verra son châtiment avant qu’il ne meure ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1121, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)

(*) Dans ce hadith le faux serment est cité avec la coupure du lien de parenté car il y a dans ces deux péchés une coupure.
En effet le faux serment est une coupure du lien entre le serviteur et Allah.
(Fyad Al Qadir, hadith n°8963)

عن القاسم بن عبدالرحمن رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : من قطعَ رحمًا أو حلفَ على يمينٍ فاجرةٍ رأى وبالهُ قبل أن يموتَ
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١٢١)

حكم :صحيح بمجموع طرقه

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Priez dans l’enclos des ovins et caressez leurs museaux car ils font certes partie des animaux du paradis ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1128)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : صَلّوا في مراح الغنم وامسحوا رغامها فإنّها من دواب الجنّة
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١٢٨)

حكم : لا بأس به

.
D’après Abou Bakr As Siddiq (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Sort et fais l’annonce aux gens que celui qui atteste de -La Ilaha Illa Allah- le paradis lui est obligatoire ».
(Rapporté par Abou Ya’la et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1135, Hadith Isnad Sahîh)

L’imam ‘Abder Rahman Ibn Hassan Al Cheikh (mort en 1285) a dit : Celui qui atteste de -La Ilaha Illa Allah- est celui qui prononce cette parole en connaissant son sens et en agissant par ce qu’elle induit que ce soit dans son for intérieur comme dans ses actes extérieurs. Ainsi il faut forcément pour les deux attestations de foi la science, la certitude et agir par ce qu’elles induisent comme Allah a dit: -Sache qu’il n’y a pas d’autre divinité qui mérite d’être adorée par justice si ce n’est Allah- [Sourate Muhammad verset 19] et il a dit également: -Sauf ceux qui attestent de la vérité alors qu’ils savent- [Sourate Zoukhrouf n°43 verset 86].
Par contre le fait de prononcer cette parole sans comprendre son sens, sans en avoir la certitude et sans mettre en pratique ce qu’elle induit comme désaveu de l’association, comme sincérité dans les paroles et les actes (la parole du coeur et de la langue et les actes du coeur et des membres) alors ceci ne profite en rien par consensus.
(Fath Al Majid p 44)

Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728) a dit : « Celui qui croit que le simple fait que la personne prononce l’attestation de foi la fait rentrer dans le paradis et l’empêche de rentrer dans le feu est égaré et est en contradiction avec le Coran, la Sounna et le consensus des croyants ».
(Al Fatawa Al Koubra 2 p 377)

عن أبي بكر الصديق رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : اخرج فناد في الناس : من شهد أن لا إله إلا الله وجبت له الجنة
(رواه أبو يعلى و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١٣٥)

حكم : إسناده صحيح بنحوه

.
D’après ‘Abdallah Ibn Mas’oud (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « La sourate Tabarak (*) est l’empêcheuse du châtiment de la tombe ».
(Rapporté par Abou Cheikh et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1140, Hadith Hasan)

(*) Il s’agit de la sourate Al Moulk n°67.

عن عبدالله بن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : سورة تبارك هي المانعة من عذاب القبر
(رواه أبو الشيخ و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١٤٠)

حكم : حسن

.
D’après Abou Sa’id Al Khoudri (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes Allah vous a rajouté une prière à vos prières, elle est meilleure que les chameaux roux (1), certes il s’agit des deux unités de prière avant le fajr (2) ».
(Rapporté par Daylami et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1141, Hadith Jayyid)

(1) Les chameaux faisaient partie des plus grandes richesses chez les arabes.
(2) C’est à dire avant la prière obligatoire du matin.

عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : إنّ الله زادكم صلاةً إلى صلاتكم هي خير من حمر النعم ألا وهي الركعتان قبل الفجر
(رواه الديلمي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١٤١)

حكم : جيد

.
D’après Mou’adh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah considère ses créatures la nuit du milieu de Cha’ban, alors il leur pardonne à toutes sauf à l’associateur et à celui qui est en conflit avec son frère ».
(Rapporté par Ibn Abi Asim et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1144, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)

Parmi les points que nous pouvons tirer de ce hadith :
– L’immensité de la miséricorde d’Allah
– Le mérite de la nuit du milieu de Cha’ban
– La gravité d’être en conflit avec un musulman
– La gravité de pratiquer l’association à Allah et l’importance pour le musulman de connaître l’association et ses différents types afin de pouvoir s’en écarter

عن معاذ ابن جبل رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : يطلع الله تبارك و تعالى إلى خلقه ليلة النصف من شعبان ، فيغفر لجميع خلقه إلا لمشرك أو مشاحن
(رواه ابن أبي عاصم و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١٤٤)

حكم : صحيح بمجموع طرقه

.
D’après abdou ar-Rahmane ibn Abi Qurad a dit : « Je suis sorti avec le Prophète (ﷺ) en plein air; mais, lorsqu’il voulait faire ses besoins, il s’est éloigné. »
(Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°16 et authentifié par Cheikh Albani dans Silsilah Sahiha n°3/149, Hadith Sahîh)

عَنْ عَبْدِ الرَّحْمَنِ بْنِ أَبِي قُرَادٍ، قَالَ خَرَجْتُ مَعَ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم إِلَى الْخَلاَءِ وَكَانَ إِذَا أَرَادَ الْحَاجَةَ أَبْعَدَ ‏.‏
(رواه النسائي في سننه رقم ۱۶ و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ۳/۱۴۹)

حكم : صحيح

.
D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « On fera venir celui des gens du paradis qui a eu le plus d’épreuves dans la vie d’ici-bas et il sera dit: Plongez le une fois dans le paradis, alors il y sera plongé.
Puis Allah va dire: Ô fils de Adam ! As-tu vu dans le passé une quelconque difficulté ou une chose que tu détestes ? Alors il va dire: Non, par ta puissance, je n’ai jamais vu une chose que j’ai détesté.
Puis on fera venir celui des gens de l’enfer qui a eu le plus de bienfaits dans la vie d’ici-bas et il sera dit: Plongez le une fois dans l’enfer, alors il y sera plongé.
Puis Allah va dire: Ô fils de Adam, as-tu vu dans le passé un quelconque bien ou une chose qui a réjouit ton oeil ?
Alors il va dire: Non, par ta puissance, je n’ai jamais vu aucun bien ni une chose qui a réjouit mon oeil ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1167, Hadith Sahîh)
عن أنس رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : يؤتى بأشد الناس كان بلاء في الدنيا من أهل الجنة فيقول : أصبغوه صبغة الجنة . فيصبغونه فيها صبغة . فيقول الله عز وجل : يا ابن آدم هل رأيت بؤسا قط أو شيئا تكرهه ؟ فيقول : لا و عزتك ما رأيت شيئا أكرهه قط . ثم يؤتى بأنعم الناس كان في الدنيا من أهل النار فيقول : أصبغوه فيها صبغة ، فيقول : يا ابن آدم هل رأيت خيرا قط قرة عين قط ؟ فيقول : لا و عزتك ما رأيت خيرا قط و لا قرة عين قط
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١٦٧)

حكم : إسناده صحيح على شرط مسلم

.
D’après Abou Oumama Al Bahili (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Certes le compagnon de la gauche (1) lève la plume durant six heures concernant le serviteur musulman qui a commis un péché. S’il regrette et demande pardon à Allah pour ce péché alors l’ange l’écarte de lui (2) sinon il lui écrit un seul péché ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1209)

(1) C’est à dire l’ange qui se trouve à gauche de la personne qui est celui chargé d’écrire les péchés.
(2) C’est à dire que l’ange écarte le péché de son auteur et ne le lui écrit pas.

عن أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إن صاحب الشمال ليرفع القلم ست ساعات عن العبد المسلم المخطئ فإن ندم واستغفر الله منها ألقاها عنه وإلا كتبها واحدة
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٠٩)

حكم : في إسناده عاصم والقاسم لا ينزل به حديثهما عن مرتبة الحسن

.
D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si tu as commis un péché alors demande pardon à Allah et repent toi à Lui car le repentir d’un péché est le regret et la demande de pardon ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1209, Hadith Sahîh)

(*) Lors du repentir il est recommandé d’ajouter aux actes du coeur (la sincérité, le regret, la ferme intention de ne pas recommencer le péché) le fait de prononcer la demande de pardon à Allah

عن عائشة رضي الله عنها قال النبي صلّى الله عليه و سلم : إن كنتِ ألمَمْتِ بذنبٍ فاستغفِري اللهَ وتوبي إليهِ فإن التوبةَ من الذنبِ : الندمُ والاستغفارُ
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٠٩)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il y a trois personnes dont l’invocation n’est pas repoussée: celui qui fait beaucoup de rappel d’Allah (*), l’invocation de celui qui subit une injustice et le dirigeant juste ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1211)

(*) C’est à dire la personne qui est assidue aux différents rappels qui sont rapportés de manière authentique du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) que ce soit le matin et l’après-midi, après les prières, au moment de dormir, au moment du réveil…
(Voir Sahih Al Adhkar Nawawiya p 19)

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ثلاثة لا يرد دعاؤهم : الذاكر الله كثيرًا و دعوة المظلوم و الإمام المقسط
(رواه البيهقي و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢١١)

حكم : إسناده حسن

.
D’après Jabir Ibn Abdillah (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le ayn fait rentrer l’homme dans la tombe et le chameau dans le récipient ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1249, Hadith Hasan)
عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : العين تدخل الرجل القبر و الجمل القدر
(رواه أبو نعيم و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٥٠)

حكم : إسناده حسن

.
D’après Abou Oumama Al Bahili (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Aucun serviteur n’a aimé un autre serviteur pour Allah sans qu’Allah Azawajal ne l’honore ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1256, Hadith Isnad Jayyid)
عن أبي أمامة الباهلي رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : ما أحب عبدٌ عبدا للهِ إلا أكرمهُ اللهُ عز وجل
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٥٦)

حكم : إسناده جيد

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) buvait en trois respirations, lorsqu’il approchait le récipient de sa bouche il prononçait le nom d’Allah (1) et lorsqu’il l’éloignait il louait Allah (2). Il faisait cela trois fois.
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1277, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire qu’il disait -Bismillah-
(2) C’est à dire qu’il disait -El Hamdoulilah-

عن أبي هريرة رضي الله عنه عن النبي صلى الله عليه و سلم أنه كان يشرب في ثلاثة أنفاس . إذا أدنى الإناء إلى فيه سمى الله تعالى و إذا أخره حمد الله تعالى . يفعل ذلك ثلاث مرات
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٧٧)

حكم : صحيح

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) passait vers des enfants, il leur passait le salam et il invoquait la bénédiction en leur faveur.
(Rapporté par Ibn Asakir et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1278, Hadith Lahou Chahid Qawi)
عن أنس بن مالك رضي الله عنه أنّ النّبي صلّى الله عليه و سلّم كان يمرُّ بالغلمانَ فيسلّمُ عليهِم ويدعُو لهم بالبركةِ
(رواه ابن عساكر و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٧٨)

حكم : له شاهد قوي

.
D’après Maymoun Ibn Mahran, Mouawiya (qu’Allah l’agrée) a demandé Oum Darda (qu’Allah l’agrée) en mariage. Elle a refusé de se marier avec lui et a dit: J’ai entendu Abou Darda (qu’Allah l’agrée) dire qu’il a entendu le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) dire: « La femme est pour le dernier de ses maris » et je ne veux pas remplacer Abou Darda ».
(Rapporté par Abou Chaykh et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1281, Hadith « Isnad rijal Thiqat »)

Pour aider à comprendre ce hadith, il faut savoir que Oum Darda était donc l’épouse de Abou Darda. Mouawiya l’a demandé en mariage après la mort de son mari et elle a refusé car le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a informé qu’une femme qui a été mariée à plusieurs hommes sera dans le paradis l’épouse de son dernier mari.

Remarque : Par contre il ne convient pas que la femme prenne comme engagement envers son mari de ne pas se marier après lui s’il venait à décéder.
comme dans le Hadith rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°608

(*) « Isnad rijal thiqat » Dans la chaine de transmission du Hadith: « les hommes sont dignes de confiance »

عن ميمون بن مهران قال : خطب معاوية أم درداء فأبت أن تزوجه و قالت : سمعت أبا درداء يقول : قال النبي صلى الله عليه و سلم: المرأة لآخر أزواجها . و لست أريد بأبي درداء بدلاً
(رواه أبو الشيخ و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٨١)

حكم : إسناده رجاله ثقات

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les jours du Tachriq (1) sont des jours de nourriture (2) et de rappel (3) ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1282, Hadith « moutawatir »(4))

(1) Les jours du tachriq sont le 11e, le 12e et le 13e jour du mois de Dhoul Hijja.

(2) Le sens de ceci est qu’il est interdit de jeûner ces jours.
(Voir Sahih Ibn Hibban vol 8 p 367)

Il n’y a une exception à cette interdiction.
Les gens qui font le hajj et qui doivent jeûner car ils ne peuvent effectuer le sacrifice obligatoire durant les rites peuvent eux jeûner durant les trois jours du tachriq.
(Voir Sahih Al Boukhari 1997 et 1998)

(3) C’est à dire que ce sont des jours durant lesquels il est recommandé de faire beaucoup de rappel d’Allah.

(4) Moutawâtir – Consécutif (ou notoire)
Ce dit d’un Hadîth qui est rapporté par un si grand nombre de personnes qu’il est impossible qu’ils se soient concertés pour convenir d’un mensonge.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : أيَّامُ التَّشريقِ أيَّامُ طُعْمٍ وذِكْرٍ 
(رواه الطبراني و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ۱۲۸۲)

حكم : متواتر

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Prenez garde à l’exagération dans la religion (*) car certes ce qui a perdu ceux qui sont venus avant vous est l’exagération dans la religion ».
(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1283, hadith Sahîh)

(*) L’exagération dans la religion signifie le fait de faire des rajouts à ce qui a été permis par la législation islamique que ce soit au niveau de la croyance, des adorations ou du comportement.
(Charh Fath Al Majid de cheikh Saleh Al Cheikh vol 2 p 105

Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728 du calendrier hégirien) a dit après avoir authentifié le hadith ci-dessus : « Ceci est général pour tous les types d’exagération, que ce soit au niveau des croyances ou des actes ».
(Iqtida Siratal Moustaqim p 293)

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : إياكم و الغلو في الدين فإنما هلك من كان قبلكم بالغلو في الدين
(رواه ابن ماجه في سننه رقم ٣٠٢٩ و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ۱۲۸۳)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque l’un d’entre vous fait ses ablutions parfaitement puis sort pour se rendre à la mosquée et ce n’est que la prière qui l’a fait sortir (1), alors son pied gauche ne cesse d’effacer les péchés et l’autre pied ne cesse d’inscrire des bonnes actions (2) et ceci jusqu’à ce qu’il rentre dans la mosquée ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1296, Hadith Sahih li Ghayrihi)

(1) C’est à dire que la seule raison pour laquelle il est sorti est qu’il voulait accomplir la prière en groupe avec les musulmans à la mosquée.

(2) C’est à dire qu’à chaque fois qu’il pose son pied gauche il y a des péchés qui lui sont effacés et à chaque fois qu’il pose le pied droit il y a des bonnes actions qui lui sont inscrites.

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : إذا توضأ أحدكُم فأحسنَ الوضوءَ ثمّ خرجَ إلى المسجدِ لا ينزعهُ إلاّ الصلاةَ لم تزلْ رجلهُ اليسرى تمحُو سيئةً وتكتبُ الأخرى حسنةً حتى يدخلَ المسجدَ
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٩٦)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Oum Salama (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui aime ‘Ali (*) m’a certes aimé et celui qui m’a aimé a certes aimé Allah وجل.
Et celui qui déteste ‘Ali m’a certes détesté et celui qui m’a détesté a certes détesté Allah وجل».
(Rapporté par Al Moukhallis et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1299, Hadith Isnad Sahih)

(*) Il s’agit du compagnon ‘Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée) qui était le cousin et le gendre du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).

عن أم سلمة رضي الله عنها قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : من أحبّ عليّا فقدْ أحبّنِي ، ومن أحبّنِي فقد أحبّ اللهَ عز وجلَ ، ومن أبغضَ عليّا فقد أبغضَني ، ومن أبغضَني فقد أبغضَ اللهَ عز وجل
(رواه المخلص و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٢٩٩)

حكم : إسناده صحيح

.
D’après Mou’adh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui rencontrera Allah sans Lui associer quoi que ce soit, en ayant prié les cinq prières (1) et en ayant jeûné le Ramadan, il lui sera pardonné ».
J’ai dit: Ne dois-je pas annoncer cette bonne nouvelle aux gens ô Messager d’Allah?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Laisse les oeuvrer (2) ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1315, Hadith Isnad Sahih)

(1) C’est à dire les cinq prières obligatoires.

(2) C’est à dire que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui a demandé de ne pas annoncer cela aux gens afin qu’ils ne se reposent pas uniquement sur ce qui est mentionné dans le hadith et qu’ils multiplient les bonnes actions.

عن معاذ بن جبل رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : مَن لَقي اللهَ لا يُشرِكُ به شيئًا ، يُصلِّي الصلواتِ الخمسَ ، ويصومُ رمضانَ غُفِر له قلتُ : أفلا أُبَشِّرُهم يا رسولَ اللهِ
قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : دَعْهم يَعمَلوا
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣١٥)

حكم : إسناده صحيح، رجاله ثقات رجال الشيخين

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit: « Les moufaridoun ont devancé les autres (*) ».
Ils ont dit: Ô Messager d’Allah ! Qui sont les moufaridoun ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ceux qui font sans cesse le rappel d’Allah عز وجلَ ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1317, Hadith Sahih selon les conditions de Mouslim)

(*) C’est à dire qu’ils ont dépassé les autres dans le bien et dans l’obtention des hauts degrés.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : سبقَ المُفرّدونَ قالوا : يا رسولَ اللهِ ! ومن المُفرّدونَ ؟ قال : الذين يهترونَ في ذكرِ اللهِ عز وجلَ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣١٧)

حكم : صحيح على شرط مسلم

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Certes lorsque Allah accorde un bienfait à un serviteur (1), Il aime voir l’effet de ce bienfait sur lui (2) et Il n’aime pas le miséreux et le fait de montrer extérieurement la misère.
Et Allah déteste le mendiant qui demande avec insistance et Il aime le mendiant pudique, celui qui ne demande pas et s’efforce de ne pas le faire ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1320, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)

(1) C’est à dire dans son argent, dans sa situation.
(2) C’est à dire dans la manière dont il s’habille, dans ce dont il se nourri.
(Voir Al Tanwir Charh Al Jami’ Saghir, hadith n°1662)

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : إنَّ اللهَ إذا أنعم على عبدٍ نعمةً يحبُّ أن يرَى أثرَ النِّعمةَ عليه ويكرهُ البؤسَ والتَّباؤسَ ويُبغِضُ السَّائلَ المُلحِفَ ويحبُّ الحيِيَّ العفيفَ المُتعفِّفَ
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٢٠)

حكم : صحيح بمجموع طرقه

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque tu sors de ta demeure alors prie deux unités de prière qui vont te protéger d’une mauvaise sortie et lorsque tu rentres dans ta demeure alors prie deux unités de prière qui vont te protéger d’une mauvaise entrée ».
(Rapporté par Al Bazzar et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1323, Hadith Jayyid)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : إذا خرجت من منزلك فصل ركعتين يمنعانك مخرج السوء وإذا دخلت منزلك فصل ركعتين يمنعانك مدخل السوء
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٢٣)

حكم : إسناده جيد رجاله ثقات رجال البخاري

.
D’après Abou Malik Al Achja’i, d’après son père, (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui enseigne un verset du Livre d’Allah aura sa récompense tant que ce verset sera récité ».
(Rapporté par Abou Sahl Al Qatan et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1335, Hadith Isnad Jayyid, Aziz est une personne digne de confiance)
عن أبي مالك الأشجعي عن أبيه أن النبي صلى الله عليه و سلم قال : من علّم آية من كتابِ اللهِ كانَ لهُ ثوابُها ما تُلِيَتْ
(رواه أبو سهل القطان و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٣٥)

حكم : إسناده جيد عزيز رجاله ثقات

.
D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque les gens du paradis seront rentrés dans le paradis, Allah va dire: Est-ce que vous voulez que Je vous rajoute quelque chose?
Ils vont dire: Seigneur! Qu’y a t-il au dessus de ce que Tu nous as donné?
Allah va dire: Mon agrément est plus grand ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1336, Hadith Sahîh)

Ce Hadith explique le verset suivant

Allah a dit dans la sourate Tawba n°9 verset 72 (traduction rapprochée du sens du verset): « Allah a promis aux croyants et aux croyantes des jardins sous lesquels coulent des fleuves pour qu’ils y demeurent éternellement, ainsi que des demeures excellentes dans le jardin d’eden. Et l’agrément d’Allah est plus grand et c’est cela l’énorme succès ».

قال الله تعالى : وعد الله المؤمنين والمؤمنات جنات تجري من تحتها الأنهار خالدين فيها ومساكن طيبة في جنات عدن ورضوان من الله أكبر ذلك هو الفوز العظيم
(سورة التوبة ٧٢)
عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه و سلم : إذا دخلَ أهلُ الجنةِ الجنّةَ ، يقولُ اللهُ عز وجلَ : هل تشتهونَ شيئا فأزيدكم ؟ فيقولون : ربّنا وما فوقَ ما أعطيتنا ؟ قال : فيقول : رضوانِي أكبرُ
(رواه بن حبان و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٣٦)

حكم : صحيح على شرط الشيخين

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque l’un d’entre vous fait un rêve qui lui plait qu’il le mentionne et en cherche l’explication. Et lorsque l’un d’entre vous fait un rêve qui lui déplait qu’il ne le mentionne pas et n’en cherche pas l’explication ».
(Rapporté par Ibn Abdel Bar et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1340, Hadith Isnad Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : إذا رأى أحدكم الرؤيا تُعجبُهُ فليذكُرها ، وليفسّرها ، وإذا رأى أحدكم الرؤيا تسوءهُ ، فلا يذكُرها ، ولا يفسّرها
(رواه بن عبد البر و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٤٠)

حكم : إسناده صحيح رجاله ثقات رجال مسلم

.
D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsqu’il [ le croyant ] voit la manière dont sa tombe est élargie pour lui il dit: Laissez-moi informer ma famille de la bonne nouvelle !
Alors il lui est dit: Reste ici ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1344, Hadith Jayyid)
عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : إذا رأى [ المؤمن ] ما فَسّحَ له في قبرهِ ، يقول : دعونِى أبشّرْ أهلي
، فيقالُ لهُ : اسكنْ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٤٤)

حكم : إسناده جيد رجاله رجال الصحيح

.
D’après Ka’b Ibn Oujra (qu’Allah l’agrée), un aveugle est venu voir le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) et lui a dit: Ô Messager d’Allah, certes j’entends l’appel à la prière et parfois je ne trouve personne pour me guider. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Si tu entend l’appel à la prière alors répond à l’appeleur d’Allah ».
(Rapporté par Daraqoutni et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1354, Hadith Sahîh)
عن كعب بن عجرة رضي الله عنه أن أعمى أتى النبي صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله إني أسمع النداء و لعلي لا أجد قائدا ؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم : إذا سمعت النداء فأجب داعي الله عز وجل
(رواه الدارقطني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٥٤)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque le soleil se couche, gardez vos enfants (*) car c’est une heure durant laquelle les diables se dispersent ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1366, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)

(*) C’est à dire qu’il faut les garder chez soi et ne pas les laisser s’amuser dehors.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : إذا غربتِ الشمسُ فكفّوا صبيانكم فإنّها ساعةٌ ينتشِر فيها الشياطينُ
(رواه الطبراني و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٦٦)

حكم : صحيح بمجموع طرقه

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsqu’il arrive à l’un d’entre vous une affaire qu’il craint de perdre alors qu’il prie cette prière » c’est à dire le fait de regrouper deux prières (1).
(Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°588 et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1370, Hadith Hasan)

(1) Lorsque quelque chose empêche le musulman de prier la prière obligatoire dans son temps, il lui est permis, de manière occasionelle, de regrouper les prières.
C’est à dire qu’il peut regrouper le dohr et le asr dans le temps d’une de ces deux prières, de même qu’il peut regrouper le maghreb et le ‘icha dans le temps d’une de ces deux prières.
Par contre la prière du sobh ne peut pas être regroupée avec une autre prière et doit être priée dans son temps.

L’imam Nawawi (mort en 676 du calendrier hégirien) a dit : « Un groupe parmi les imams a été d’avis qu’il est permis de regrouper les prières en résidence (*) en cas de besoin pour la personne qui ne prend pas cela comme une habitude ».
(Charh Sahih Mouslim, hadith n°705)

(*) C’est à dire que la personne n’est pas en voyage.

Muhammad Ibn Sirin (mort en 110 du calendrier hégirien) a dit : « Il n’y a pas de mal à regrouper entre deux prières en cas de besoin tant que la personne ne prend pas cela comme habitude ».
(Fath Al Bari de l’imam Ibn Rajab vol 4 p 271)

Remarque : Par contre il faut souligner le fait que sans excuse il n’est pas permis de regrouper les prières.

D’après Abou Qatada Al ‘Adwa, ‘Omar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) a dit : « Fait partie des grands péchés le fait de regrouper entre les deux prières, c’est à dire sans excuse, le fait de fuir lors de la bataille et le fait de pratiquer la mutilation des cadavres ».
(Rapporté par Ibn Abi Hatim et authentifié par l’imam Ibn Kathir, voir Omdatou Tefsir vol 1 p 492)

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلّى الله عليه و سلم : إذا حضر أحدكُم الأمرُ يَخْشَى فوتهُ فليصلّ هذهِ الصلاةَ يعني الجمعُ بين الصلاتينِ
(رواه النسائي في سننه رقم ٥٨٨ و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٧٠)

حكم : حسن

عن أبي قتادة العدوى قال عمر بن الخطاب رضي الله عنه : من الكَبائرِ جَمعٌ بين الصَّلاتيْنِ يَعني بغيرِ عُذرٍ والفِرارُ من الزَّحفِ والنُّهْبَةُ
(رواه ابن أبي حاتم و صححه الإمام ابن كثير كما في عمدة التفسير ج ١ ص ٤٩٢)
.
D’après Abou Dhar (qu’Allah l’agrée) : J’ai dit: Ô Messager d’Allah ! Conseille moi !
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si tu fais une mauvaise action alors fais la suivre par une bonne action qui l’effacera ».
J’ai dit: Ô Messager d’Allah! Est ce que -La Ilaha Illa Allah- (*) fait partie des bonnes actions.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Elle est la meilleure des bonnes actions ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1373, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)

(*) C’est à dire le fait de dire -La Ilaha Illa Allah-.

Remarque : Je précise que la parole -La Ilaha Illa Allah- a des conditions pour que celui qui la prononce profite de ses bienfaits.

D’après Sa’id Ibn Ramana : On a dit à Wahb Ibn Mounabih (mort en 110 du calendrier hégirien): Est-ce que -La Ilaha Illa Allah- n’est pas la clé du paradis ?
Il a dit: Certes si, mais il n’y a aucune clé qui n’a pas de dents. Celui qui se rend à la porte avec une clé qui a les dents la porte s’ouvre pour lui mais celui qui se rend à la porte sans avoir de dents sur sa clé la porte ne s’ouvre pas pour lui.
(Rapporté par Abou Nouaym dans Hiliatoul Awliya vol 4 p 66 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Al Matalib Al ‘Aliya n°2893 vol 12 p 334)

عن سعيد بن رمانة قال : قيل لوهب بن منبه : أليس مفتاح الجنة لا إله إلا الله ؟
قال : بلى ولكن ليس من مفتاح إلا وله أسنان فمن أتى الباب بأسنانه فُتِح له ومن لم يأت الباب بأسنانه لم يُفْتَح له
(رواه أبو نعيم في حلية الأولياء ج ٤ ص ٦٦ و حسنه الإمام ابن حجر في المطالب العالية رقم ٢٨٩٣ ج ١٢ ص ٣٣٤)


Cheikh Saleh Al Fawzan a dit:
« Le sens de la parole de Wahb Ibn Mounabih est que si tu viens avec -La Ilaha Illa Allah- en connaissant son sens et en oeuvrant par ce qu’elle signifie alors le paradis sera ouvert pour toi.
Par contre si tu viens avec les mots seulement, sans comprendre le sens et sans avoir oeuvré alors la parole -La Ilaha Illa Allah- ne te profitera pas et le paradis ne sera pas ouvert pour toi ».
(Cours Fiqh Al Waqi’ Wa Tajdid Al Khitab Dini à 1h11)

عن أبي ذر رضي الله عنه قال : قلت : يا رسول الله ! أوصني !
قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : إذا عملتَ سيئةً فأتبعْها حسنةًُ تمحُها
قلت : يا رسول الله ! أمن الحسنات لا إله إلا الله ؟
قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : هي أفضل الحسنات
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٧٣)

حكم : صحيح بمجموع طرقه

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) : J’étais avec le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lorsqu’un homme parmi les ansars (*) est venu.
Il a passé le salam et a dit: Ô Messager d’Allah ! Quel est le meilleur croyant ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a répondu: « Celui qui a le meilleur comportement ».
L’homme a dit: Et quel est le croyant le plus intelligent ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) répondit: « Le plus intelligent d’entre eux est celui qui se rappelle le plus la mort, celui qui s’y prépare le mieux.
Ceux-là sont les intelligents ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1384, Hadith Hasan)

(*) Ce sont les compagnons du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui étaient originaires de Médine.

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال : كُنتُ معَ رسولِ اللَّهِ صلَّى اللَّهُ علَيهِ وسلَّمَ فجاءَ رجلٌ منَ الأنصارِ فَسلَّمَ ثمَّ قال : يا رسولَ اللَّهِ ! أي المؤمنين أفضل ؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم : أحسنهم خلقًا
قال : فأي المؤمنين أكيس ؟
قال النبي صلى الله عليه وسلم : أكيسهم أكثرهم للموت ذكرًا و أحسنهم له استعدادًا أولئك الأكياس
(رواه البيهقي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٨٤)

حكم:حسن بمجموع الطرق أما الجملة الأولى فهي صحيحة

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si l’un d’entre vous entend le adhan alors que le récipient est dans sa main, qu’il ne le pose pas jusqu’à ce qu’il ai terminé de manger ce dont il a besoin ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1394, Hadith Hasan)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إذا سمع أحدكم النداء و الإناء على يده فلا يضعه حتى يقضي حاجته منه
(رواه أبو داود و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٩٤)

حكم : حسن
.
D’après Sa’id Al Mouqbari : Je me suis assis auprès de ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) alors qu’il y avait avec lui un homme qui lui parlait.
Je suis rentré avec eux et alors ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père) a frappé ma poitrine (*) avec sa main et a dit: Ne sais-tu pas que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque deux personne parlent entre elles, ne t’assieds pas avec eux avant de leur avoir demandé la permission ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1395, Hadith « La bas bih »)

(*) C’est à dire qu’il l’a repoussé doucement.

عن سعيد المقبري : جلست إلى عبدالله بن عمر رضي الله عنهما ومعه رجلٌ يُحدِّثُه فدخلت معَهما فضرب بيدِه صدري وقال أما علمت أنَّ رسولَ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلّمَ قال : إذا تناجى اثنانِ فلا تجلسْ إليهما حتى تستأْذنهُما
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٣٩٥)

حكم : لا بأس به

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Multipliez les prières sur moi le jour du vendredi et la nuit du vendredi (1) car celui qui prie sur moi une fois, Allah prie sur lui dix fois (2) ».
(Rapporté par Al Bayhaqi et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1407, Hadith Hasan)

(1) C’est à dire la nuit qui précède la journée du vendredi car dans l’Islam c’est la nuit qui précède le jour.

(2) C’est à dire qu’Allah le mentionne auprès des anges rapprochés.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : أكثروا الصلاةَ عليّ يومَ الجمعةِ وليلةَ الجمعةِ ، فمَنْ صلّى عليّ صلاةً صلّى اللهُ عليهِ عشرا
(رواه البيهقي و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٤٠٧)

حكم : حسن لشواهده

.
D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: «Lorsqu’on appelle à la prière, les portes du ciel s’ouvrent et les invocations sont exaucées ».
(Rapporté par Tayalisi et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1413, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)
عن أنس رضي الله عنه قال النبي صلي الله عليه و سلم : إذا نودي بالصلاة فتحت أبواب السماء و استجيب الدعاء
(رواه الطيالسي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٤١٣)

حكم : صحيح بمجموع طرقه

.
D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque l’un de vous s’occupe de son frère (1), qu’il lui mette un beau linceul (2) car ils sont certes ressuscités dans leurs linceuls (3) et ils se rendent visite alors qu’ils portent leurs linceuls (4) ».
(Rapporté par Al Khatib et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1425, Hadith Sahîh li Ghayrihi)

(1) C’est à dire lorsqu’il s’occupe de préparer son frère pour son enterrement après sa mort.

(2) C’est à dire propre et large mais sans exagérer dans son prix.

(3) C’est à dire que les morts portent leurs linceuls au moment de la résurrection puis ils leurs sont retirés et tout le monde sera nu comme cela est mentionné dans plusieurs ahadiths authentiques. Par exemple comme dans le hadith suivant:

D’après Aicha (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les gens seront rassemblés sans chaussures, nus et non circoncis ». J’ai dit: Ô Messager d’Allah! Les hommes et les femmes ensemble, les uns regardant vers les autres? Le Prophète a dit (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui): « La situation sera trop dure pour que cela les intéresse ».
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°6527 et Mouslim dans son Sahih n°2859)

(4) C’est à dire que les âmes des morts se rendent visite.

عن أنس رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : إذا ولي أحدكم أخاه فليحسن كفنه فإنهم يبعثون في أكفانهم و يتزاورون في أكفانهم
(رواه الخطيب و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٤٢٥)

حكم : صحيح لغيره

.
D’après Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Profitez de cette maison (*) car elle a certes été détruite deux fois et la troisième fois elle sera élevée ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1451, Hadith Isnad Sahih)

(*) C’est à dire la ka’ba, profitez-en en accomplissant le hajj, la ‘omra et en multipliant les tawaf.

عن ابن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : استمتعوا بهذا البيت فقد هدم مرتين ويرفع في الثالثة 
(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٤٥١)

حكم : إسناده صحيح

.
D’après Mou’adh Ibn Jabal (qu’Allah l’agrée), et Ali Ibn Abi Talib (qu’Allah l’agrée), et Ibn Abbas  (qu’Allah les agrées) et Abou Houreira et Abou Bourda (qu’Allah l’agrée), Le Prophète (ﷺ) a dit : » Favorisez la réussite de vos projets en ne les dévoilant à personne. Car chaque personne qui a un bienfait aura un envieux (jaloux) »
(Rapporté par Al Khala’i et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1453, 3/436 et voir sahih al jami’ n°943, Hadith Jayid (1))

(*) Lorsqu’on a un projet si l’on veut qu’il marche, vaut mieux pas le divulguer
(1) Hadith Jayid ça veut dire dans le language propre à la science du hadith que la chaîne de transmetteur est bonne

عن معاذ بن جبل و علي بن أبي طالب و ابن عباس و أبو هريرة و أبو بردة قال رسول الله صلى الله عليه و سلم
استعينوا على إنجاح الحوائج بالكتمان فإن كل ذي نعمة محسود
(رواه خلعي و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ۱۴۵۳)

حكم : جيد

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les enfants des musulmans (1) sont sur une montagne du paradis, Ibrahim et Sara (2) s’occupent d’eux jusqu’à ce qu’ils les donnent à leurs parents le jour de la résurrection ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1467, Hadith Rijalouhou Thiqat)

(1) C’est à dire les enfants des musulmans qui sont morts alors qu’ils étaient petits.

(2) Il s’agit de Ibrahim le prophète d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui et sur l’ensemble des prophètes) et de son épouse Sara.

عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلّى الله عليه و سلّم : أطفال المسلمين في جبل في الجنة يكفلهم إبراهيم و سارة حتى يدفعونهم إلى آبائهم يوم القيامة
(رواه أبو نعيم و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٤٦٧)

حكم : رجاله ثقات

.
D’après un homme de Noukha’, j’ai entendu Abou Darda (qu’Allah l’agrée) dire au moment de sa mort: Je vais vous informer d’un hadith que j’ai entendu du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), j’ai entendu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) dire: « Adore Allah comme si tu le voyais et si tu ne le vois pas certes lui te vois, compte ta propre personne parmi les morts, prend garde à l’invocation de celui qui subit une injustice car elle est certes exaucée, et celui d’entre vous qui peut assister aux prières du icha et du sobh même en s’y rendant en rampant qu’il le fasse ».
(Rapporté par Tabarani et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1474, Hadith Hasan)

عن رجل من النخع قال : سمعت أبا الدرداء حين حضرته الوفاة قال : أحدثكم حديثا سمعته من رسول الله صلى الله عليه وسلم ؟ سمعت رسول الله صلى الله عليه وسلم يقول : اعبدِ الله كأنكَ تراهُ ، فإن لم تكنْ تراهُ فإنه يراك ، واعددْ نفسكَ في الموتَى ، وإياكَ ودعوةُ المظلومِ فإنها تستجابُ ، ومن استطاعَ منكم أن يَشهدَ الصلاتينِ العشاءَ والصبحَ ولو حَبوا فليفعلْ
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٨٠٨)

حكم : حسن لشواهده

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il a été donné à Youssouf la moitié de la beauté ».
(Rapporté par Ibn Abi Chayba et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°1481, Hadith Sahîh)

Allah a dit dans la sourate Youssouf n°12 verset 31 (traduction rapprochée du sens du verset): « Lorsqu’elles le virent, elles l’admirèrent, se coupèrent les mains (*) et dirent: À Allah ne plaise! Ce n’est pas un humain, c’est un ange noble! ».


قال الله تعالى : فَلَمَّا رَأَيْنَهُ أَكْبَرْنَهُ وَقَطَّعْنَ أَيْدِيَهُنَّ وَقُلْنَ حَاشَ لِلَّهِ مَا هَذَا بَشَرًا إِنْ هَذَا إِلاَّ مَلَكٌ كَرِيمٌ
(سورة يوسف ٣١)

C’est à dire que les femmes de la ville étaient invitées par la femme de Al ‘Aziz pour lequel Yousouf (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) travaillait.
Lorsqu’elles lui ont demandé de sortir vers elles, elles se sont alors coupées les mains en pensant qu’elles coupaient les aliments qui leur avaient été donnés par leur hôte tellement elles ont été émerveillées par la beauté de Yousouf (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).

(Voir par exemple Tawfiq Al Rahman Fi Dourous Al Quran vol 1 p 526)

عن أنس بن مالك رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : أُعطي يوسف شطر الحسن
(رواه ابن أبي شيبة و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٤٨١)

حكم : إسناده صحيح على شرط مسلم

.
D’après Abou Bakr (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il m’a été donné 70 000 personnes de ma communauté qui vont rentrer dans le paradis sans jugement. Leurs visages sont comme la pleine lune et leurs coeurs sont comme le coeur d’un seul homme. J’ai demandé à mon Seigneur qu’il m’en rajoute alors il m’a rajouté avec chacun 70 000 personnes ».
(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1484, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)
عن أبي بكر رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : أعطيت سبعين ألفا من أمتي يدخلون الجنة بغير حساب وجوههم كالقمر ليلة البدر قلوبهم على قلب رجل واحد . فاستزدت ربي عز و جل فزادني مع كل واحد سبعين ألفا
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٤٨٤)

حكم : صحيح بمجموع طرقه

.