Sunan Abou Daoud – 09 – Livre de la Zakat (Kitab Al-Zakat)

D’après Bahz Ibn Hakim, d’après son père, d’après son grand père (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui donne la zakat en recherchant par cela la récompense aura sa récompense.
Quant à celui qui refuse de donner la zakat alors nous la lui prenons et avec cela la moitié de ses biens (*). Ceci est un ordre parmi les ordres de notre Seigneur et il n’en est rien permis à la famille de Muhammad ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1575 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, Hadith Hasan)

(*) C’est le gouverneur musulman qui s’occupe d’appliquer les sanctions et les peines prescrites dans le Coran et la Sounna, ceci n’est en rien permis pour les gens du commun.

Cheikh ‘Abder Rahman Sa’di (mort en 1376 du calendrier hégirien) a dit: « Les savants sont en consensus sur le fait que ne pas s’acquitter de la zakat est plus grave que le fait de forniquer fréquemment, de voler, de boire de l’alcool, le meurtre et autres parmi les grands péchés ».
(Charh Omdatoul Ahkam p 251)

Allah a dit dans la sourate Al Bayina n°98 verset 5 (traduction rapprochée et du sens du verset): « Et il ne leur a été imposé que d’adorer Allah en lui vouant un culte sincère, d’accomplir la prière et de s’acquitter de la zakat. Et ceci est la religion de droiture ».

قال الله تعالى : وَمَا أُمِرُوا إِلاَّ لِيَعْبُدُوا اللَّهَ مُخْلِصِينَ لَهُ الدِّينَ حُنَفَاء وَيُقِيمُوا الصَّلاةَ وَيُؤْتُوا الزَّكَاةَ وَذَلِكَ دِينُ الْقَيِّمَةِ
(سورة البينة ٥)

عن بهز بن حكيم عن أبيه عن جده رضي إلله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من أعطاها مؤتجرا فله أجرها ومن منعها فإنا آخذوها وشطر ماله عزمة من عزمات ربنا ليس لآل محمد منها شيء
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٥٧٥ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم: حسن

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a imposé l’aumône de rupture du jeûne comme purification pour le jeûneur des paroles futiles et grossières et comme nourriture pour les pauvres. Celui qui la donne avant la prière (*) elle est alors une zakat acceptée et celui qui la donne après la prière c’est une aumône parmi les aumônes.
(Rapporté par Abou Daoud n°1609 et authentifié par cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, Hadith Hasan)

(*) La prière dont il est question est la prière du ‘id. C’est à dire que la Zakat Al Fitr doit forcément être donnée avant la prière du ‘id et il est possible de la donner deux ou trois jours avant le ‘id.

عن عبد الله بن عباس رضي الله عنهما قال : فرض رسول الله صلى الله عليه و سلم زكاة الفطر طهرة للصائم من اللغو و الرفث و طعمة للمساكين . من أداها قبل الصلاة فهي زكاة مقبولة و من أداها بعد الصلاة فهي صدقة من الصدقات
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٦٠٩ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : حسن

.
D’après Tha’laba Ibn Sou’ayr (qu’Allah l’agrée) : « Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a fait un sermon deux jours avant le fitr (*) dans lequel il a ordonné l’aumône du fitr : un sa’ de dattes, un sa’ d’orge pour chaque personne.. ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1621 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahih)

(*) C’est à dire deux jours avant le jour du ‘id al fitr.

عن ثعلبة بن صعير رضي الله عنه قال : خطب رسول الله صلى الله عليه و سلم قبل الفطر بيومين فأمر بصدقة الفطر صاع تمر أو صاع شعير عن كل رأس
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٦٢١ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود )

حكم : صحيح

.
D’après Malik Ibn Nadla (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les mains sont au nombre de trois: la Main d’Allah qui est la plus haute, suivie de la main de celui qui donne et ensuite la main de celui qui mendie est la plus basse. Ainsi donne le surplus de tes biens et ne sois pas vaincu pas ta propre personne (*) ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1649 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, Hadith Sahîh)

(*) C’est à dire : sois capable de repousser la partie de toi (nafs) qui veut faire preuve d’avarice et garder l’argent par crainte de la pauvreté.
(Charh Sounan Abi Daoud de Cheikh Al Abad cours n°200)

عن مالك بن نضلة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : الأيدي ثلاثة فيد الله العليا ويد المعطي التي تليها ويد السائل السفلى فأعط الفضل ولا تعجز عن نفسك
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٦٤٩ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui demande protection par Allah donnez lui protection.
Celui qui demande par Allah donnez lui.
Celui qui vous invite répondez à son invitation
Celui qui vous fait un bien faites lui un bien équivalent, si vous ne trouvez pas de quoi lui faire un bien équivalent alors invoquez pour lui jusqu’à ce que vous voyiez que vous lui avez rendu ce bien ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1672 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, Hadith Sahîh)
عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : من استعاذ بالله فأعيذوه ومن سأل بالله فأعطوه ومن دعاكم فأجيبوه ومن صنع إليكم معروفًا فكافئوه فإن لم تجدوا ما تكافئونه فادعوا له حتى تروا أنكم قد كافأتموه
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٦٧٢ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), on a demandé au Prophète (ﷺ): Quelle est la meilleure aumône? Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a répondu: « Celle qui est difficile de la part d’une personne ayant peu de moyens ; et commence par ceux qui sont à ta charge ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1677 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud)
عن أبي هريرة رضي الله عنه أنه قال : عن أبي هُرَيْرةَ ، أنَّهُ قالَ : يا رسولَ اللَّهِ ، أيُّ الصَّدَقةِ أفضلُ ؟ قالَ : جُهْدُ المقلِّ ، وابدأ بِمن تعولُ
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٦٧٧ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

.
D’après Sa’d Ibn Oubada (qu’Allah l’agrée), j’ai dit au Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui): « Ô Messager d’Allah la mère de Sa’d est morte, quelle est la meilleure aumône? Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: L’eau. Sa’d a alors creusé un puits et a dit: Ceci est pour la mère de Sa’d ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1681 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, Hadith Hasan)
عن سعد بن عبادة رضي الله عنه قال : يا رسول الله إن أم سعد ماتت فأي الصدقة أفضل ؟
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : الماء
فحفر بئرا وقال: هذه لأم سعد
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٦٨١ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم :حسن

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Il suffit à l’homme comme péché de délaisser ceux qu’il a sous sa responsabilité (*) ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°1692 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, Hadith Hasan)

(*) c’est à dire au niveau des dépenses

Ceci peut prendre plusieurs formes :
– il ne travaille pas et n’essaye pas de gagner de l’argent
– il possède de l’argent mais ne veut pas le dépenser par avarice
– il possède de l’argent mais il le dépense pour les gens qui ne lui sont pas proches et délaisse ses proches
(Charh Sounan Abi Daoud de cheikh Al Abad cours n°205)

عن عبد الله بن عمرو رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه وسلم : كفى بالمرءِ إثمًا أن يُضيِّعَ مَن يقوتُ
(رواه أبو داود في سننه رقم ١٦٩٢ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : حسن

.