۞ Sunan Abou Daoud – 14 – Livre du Jeûne (Kitab Al-Siyam) ۞

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Quel bon sahour pour le croyant sont les dattes ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2345 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : نعم سحور المؤمن التمر
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٣٤٥ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit:
« La religion ne cessera d’être apparente tant que les gens hâteront la rupture du jeûne car certes les juifs et les chrétiens la retardent ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounans n°2353 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Hasan)
عن أبي هريرة رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال : لا يزال الدين ظاهرا ما عجل الناس الفطر لان اليهود والنصارى يؤخرون
(رواه أبو داود رقم ۲۳۵۳ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : حسن

.
D’après Anas Ibn Malik (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) rompait son jeûne avant de prier en mangeant des dattes fraîches, si ce n’était pas avec des dattes fraîches alors avec des dattes sèches et si ce n’était pas avec des dattes sèches alors avec quelques gorgées d’eau ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2356 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, Hadith Hasan Sahîh)

(*) C’est à dire avant de faire la prière du maghreb.

Remarque : Il est rapporté dans certains ahadiths que le Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) rompait le jeûne avec du lait mais ces ahadiths ne sont pas authentiques. Voir par exemple Irwa Al Ghalil vol 4 p 45 et la Silsila Daifa n°6127.

عن أنس بن مالك رضي الله عنه : كان رسول الله صلى الله عليه وسلم يفطر قبل أن يصلي على رطبات فإن لم تكن رطبات فتمرات فإن لم تكن حسا حسوات من ماء
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٣٥٦ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : حسن صحيح

.
D’après Abdallah Ibn Omar (qu’Allah les agrée), lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) rompait son jeûne il disait: « La soif est partie, les veines sont humides et la récompense est assurée si Allah le veut ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2357 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Abi Daoud, Hadith Hasan)

En phonétique : Dhahaba A Dhama Wabtalatil ‘Ourouq Wa Thabatal Ajr InchaAllah

En arabe :
ذَهَبَ الظَمَأ وَ ابْتَلَّتِ العُرُوق وَ ثَبَتَ الأَجْر إنْ شَاءَ الله

عن عبد الله بن عمر رضي الله عنهما كان النبي صلى الله الله عليه و سلم إذا أفطر قال : ذَهَبَ الظَمَأ وَ ابْتَلَّتِ العُرُوق وَ ثَبَتَ الأَجْر إنْ شَاءَ الله
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٣٥٧ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم :حسن

.
D’après Mouadh Ibn Zouhra, lorsque le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) rompait son jeûne il disait: « Ô Allah c’est pour toi que j’ai jeûné et c’est avec ta subsistance que j’ai rompu mon jeûne ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2358 et affaibli par Cheikh Albani dans Dai’fa Abou Daoud, Hadith Dai’f)

En phonétique : Allahouma Laka Soumtou Wa ‘Ala Rizqika Aftart

Ce hadith a été jugé faible entre autres par:

– L’imam Dhahabi dans Moukhtasar Sounan Al Bayhaqi 4/1616
– L’imam Ibn Kathir dans Irchad Al Faqih 1/282
– L’imam Ibn Qayim Al Jawziya dans Zaad Al Maad 2/49
– L’imam Ibn Hajar dans Talkhis Al Habir 2/802
– Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud

عن معاذ بن زهرة رضي الله عنه أنّ النبيَّ صلى الله عليه وسلم كان إذا أفطر قال اللهم لك صمت وعلى رزقك أفطرت
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٣٥٨ و في ضعيف أبي داود)

حكم : ضعيف

.
D’après Thawban (Qu’Allah l’agrée), le Prophète (ﷺ) a dit: « Le hajim [1] et le mahjoum [2] ont rompu leur jeûne »
(Rapporté par Abou Daoud dans ses sounans et authentifié par Cheikh Albani dans la Sahih Abou Daoud n°2370, Hadith Sahîh)

(*) Car extraire beaucoup de sang affaiblit le jeûneur, c’est pour cette raison que son jeûne est annulé.

[1] Hajim : celui qui fait la hijama.
[2] Mahjoum : celui sur qui la hijama est faite

عَنْ ثَوْبَانَ مَوْلَى رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم أَخْبَرَهُ أَنَّ النَّبِيَّ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ أَفْطَرَ الْحَاجِمُ وَالْمَحْجُومُ ‏ »‏ ‏.‏
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود رقم رقم ۲۳۷۰)

حكم : صحيح

.
D’après Jabir Ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrée lui et son père), ‘Omar Ibn Al Khatab (qu’Allah l’agrée) a dit : J’ai ressenti une excitation (1) et j’ai embrassé mon épouse alors que je jeûnais.
Alors j’ai dit : Ô Messager d’Allah ! Aujourd’hui j’ai fais une chose très grave. J’ai embrassé alors que je jeûnais.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si tu avais mis de l’eau dans ta bouche pendant que tu jeûnes, qu’aurais-tu dis de cela ? ».
J’ai dit : Il n’y a pas de mal à cela.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Et donc ? (2) ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2385 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire après avoir regardé son épouse.
(2) C’est à dire que le fait de mettre de l’eau dans la bouche n’annule pas le jeûne alors que c’est la première étape qui est mise en oeuvre lorsque l’on boit.
Ainsi de la même manière, le fait d’embrasser qui est un préliminaire du rapport sexuel et une chose qui mène à lui n’annule pas non plus le jeûne.
(Awn Al Ma’boud Bi Charh Sounan Abi Daoud)

عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما قال قال عمر بن الخطاب رضي الله عنه : هششت فقبلت وأنا صائم
فقلت : يا رسول اللهِ ! صنعت اليوم أمرا عظيما قبلت وأنا صائم
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : أرأيت لو مضمضت من الماء وأنت صائم ؟
قلت : لا بأس به
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : فمه ؟
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٣٨٥ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

.
D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), un homme s’est rendu au Prophète (ﷺ) et a dit: ‘ Ô Messager d’Allah certes j’ai mangé et j’ai bu par oubli alors que je jeûnais ‘. Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) lui a dit: « C’est Allah qui t’a nourri et abreuvé et tu n’as pas à rattraper ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses sounan et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Abou Daoud n°2398), Hadith Sahîh)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال : جاء رجل إلى النبي صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله إني أكلت وشربت ناسيا وأنا صائم . فقال رسول الله صلى الله عليه و سلم : أطعمك الله وسقاك و لا قضاء عليك
(رواه أبو داود في سننه و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود رقم ۲۳۹۸ )

حكم : صحيح

.
D’après Abou Moura, je suis rentré avec ‘Abdallah Ibn ‘Amr (qu’Allah les agrée lui et son père) chez son père ‘Amr Ibn Al ‘Ass (qu’Allah l’agréé). Il nous a apporté a manger et il lui a dit: Mange !
‘Abdallah (qu’Allah l’agrée) a dit: Certes je jeûne.
‘Amr (qu’Allah l’agrée) a dit: Mange ! Ce sont ces jours durant lesquels le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) nous ordonnait de rompre et nous interdisait de jeûner.
Malik a dit: Ce sont les jours du Tachriq (*).
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2418 et authentifié par l’imam Nawawi dans Al Majmou vol 6 p 442 et par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahîh)

(*) Ce sont les trois jours qui suivent le ‘id, soit le 11e, le 12e et le 13e jour du mois de Dhoul Hijja.

عن أبي مرة أنه دخل مع عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما على أبيه عمرو بن العاص رضي الله عنه فقرب إليهما طعاما فقال : كل
فقال : إني صائم
فقال عمرو رضي الله عنه : كل فهذه الأيام التي كان رسول اللهِ صلى الله عليه وسلم يأمرنا بإفطارها وينهانا عن صيامها
قال مالك : وهي أيام التشريق
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٤١٨ و صححه الإمام النووي في المجموع ج ٦ ص ٤٤٢ و الشيخ الألباني في صحيح أبي داود

حكم:صحيح

.
D’après Hounayda Bint Khalid (qu’Allah l’agrée), d’après une femme parmi les épouses du Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) jeûnait les neuf jours de dhoul hijja, le jour de ‘achoura et trois jours chaque mois: le premier lundi du mois et deux jeudis.
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sunan n°2437 et authentifié par cheikh Albani dans Sahit Abi Daoud, Hadith Sahîh)

Remarque n°1 :

Il est recommandé pour les gens qui ont des jours de jeûne de Ramadan à rattraper de le faire durant les 9 jours de Dhoul Hijja.

D’après Qays, ‘Omar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) a dit : « Il n’y a pas de mal à rattraper les jours de Ramadan durant les 10 jours ».
(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Moussanaf n°9608 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 4/189)

Et dans la version de ce texte rapportée par Al Bayhaqi dans Sounan Al Koubra n°8395, ‘Omar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) : « Il n’y a pas de jours durant lesquels je préfère rattraper les jours manqués du Ramadan que durant les dix jours ».

عن قيس قال عمر بن الخطاب رضي الله عنه : لا بأس بقضاء رمضان في العشر
(رواه بن أبي شيبة في مصنفه رقم ٩٦٠٨ و صححه الحافظ بن حجر في فتح الباري ١٨٩/٤)
وفي رواية رواها البيهقي في السنن الكبرى رقم ٨٣٩٥ قال عمر بن الخطاب رضي الله عنه : ما من أيام أحب إلي أن أقضي فيها شهر رمضان من أيام العشر

Remarque n°2 :

L’imam Mouslim a rapporté dans son Sahih n°1176 : D’après ‘Aicha (qu’Allah l’agrée) : « Je n’ai jamais vu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) jeûner durant les dix jours ».

عن عائشة رضي الله عنها : ما رأيت رسول الله صلى الله عليه وسلم صائما في العشر قط
(رواه مسلم في صحيحه رقم ١١٧٦)

Les savants ont jumelés les deux hadiths en expliquant que chacune des deux épouses du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a informé de ce qu’elle a vu or celle qui affirme qu’elle a vu le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) jeûner apporte une science supplémentaire et son avis doit donc être prépondérant.

L’imam Al Bayhaqi (mort en 458 du calendrier hégirien) : « Le hadith qui affirme est prépondérant sur celui qui nie ».
(Sounan Al Koubra vol 4 p 472)

L’imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751 du calendrier hégirien) a dit sur ce sujet: « Le hadith qui affirme doit passer avant celui qui nie s’il est authentique ».
(Zaad Al Ma’ad vol 2 p 66)

L’imam Sidiq Hassan Khan (mort en 1307 du calendrier hégirien) a dit : « Le fait que ‘Aicha (qu’Allah l’agrée) ne l’ai pas vu et ne sache pas cela ne signifie pas qu’il ne l’a pas fait ».
(Rawdatou Nadiya vol 1 p 556)

عن بعض أزواج النبي صلى الله عليه و سلم أنه كان يصوم تسعا من ذي الحجة ويوم عاشوراء وثلاثة أيام من كل شهر أول اثنين من الشهر وخميسين
(رواه صحيح أبي داود في سننه رقم ۲۴۳۷ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

.
D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n’y a pas de jours dans lesquels les bonnes actions sont plus aimées par Allah que ces jours (10 premiers jours) ».
Ils ont dit: Ô Messager d’Allah ! Pas même le djihad dans le sentier d’Allah ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Pas même le djihad dans le sentier d’Allah, sauf un homme qui est sorti avec sa propre personne et son argent et n’est revenu avec rien de cela (*) ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2438 et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahîh)

(*) C’est à dire qu’il a dépensé tout son argent dans le sentier d’Allah et a combattu jusqu’à être tué.

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال النبي صلي الله عليه و سلم : ما من أيام العمل الصالح فيها أحب إلى الله من هذه الأيام يعني أيام العشر
قالوا : يا رسول اللهِ ولا الجهاد في سبيل الله ؟
قال النبي صلي الله عليه و سلم : ولا الجهاد في سبيل الله إلا رجل خرج بنفسه وماله فلم يرجع من ذلك بشيء
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٤٣٨ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم:صحيح

.
D’après Hafsah, La mère des croyants (Ummul Mu’minin): Le Prophète (ﷺ) a dit: « Celui qui n’a pas l’intention de jeûner dès la veille (ou la nuit), n’a pas de jeûne. »
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2454, Al Albânî l’a jugé authentique dans Irwâ- Al Ghalîl numéro 914, Hadith Sahîh)

(*) Et il n’est pas permis de prononcer l’intention du jeûne. Si la personne se dit qu’elle va jeûner, ou si elle se lève pour prendre le repas de l’aube [As-Sahûr] afin de jeûner cela est suffisant.

عَنْ حَفْصَةَ، زَوْجِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ مَنْ لَمْ يُجْمِعِ الصِّيَامَ قَبْلَ الْفَجْرِ فَلاَ صِيَامَ لَهُ ‏ »‏ ‏
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٤٥٤ و صححه الشيخ الألباني في إرواء الغليل رقم ٩١٤)

حكم : صحيح

.
D’après Oum Hani (qu’Allah l’agrée):
Les jours de la conquête de la Mecque , quand la Mecque fut conquit, Fatima est venu et s’est assis sur le côté gauche du Messager d’ Allah (ﷺ) et Oum Hani (qu’Allah l’agrée) assise sur son côté droit du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui). lorsqu’une servante lui a apporté une boisson dont il a bu. Ensuite il me l’a passé et j’ai bu.
Alors j’ai dit: j’ai fait un péché, demande pardon pour moi !
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Qu’y a t-il ? ».
J’ai dit: j’étais en train de jeûner et j’ai rompu mon jeûne.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Est-ce que c’était un jour que tu rattrapais ? ».
J’ai dit: Non.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Cela ne te nuira pas si c’est un jeûne surérogatoire ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2456 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahîh)
.
عَنْ أُمِّ هَانِئٍ، قَالَتْ لَمَّا كَانَ يَوْمُ الْفَتْحِ فَتْحِ مَكَّةَ جَاءَتْ فَاطِمَةُ فَجَلَسَتْ عَنْ يَسَارِ رَسُولِ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم وَأُمُّ هَانِئٍ عَنْ يَمِينِهِ قَالَتْ فَجَاءَتِ الْوَلِيدَةُ بِإِنَاءٍ فِيهِ شَرَابٌ فَنَاوَلَتْهُ فَشَرِبَ مِنْهُ ثُمَّ نَاوَلَهُ أُمَّ هَانِئٍ فَشَرِبَتْ مِنْهُ فَقَالَتْ يَا رَسُولَ اللَّهِ لَقَدْ أَفْطَرْتُ وَكُنْتُ صَائِمَةً ‏.‏ فَقَالَ لَهَا ‏ »‏ أَكُنْتِ تَقْضِينَ شَيْئًا ‏ »‏ ‏.‏ قَالَتْ لاَ ‏.‏ قَالَ ‏ »‏ فَلاَ يَضُرُّكِ إِنْ كَانَ تَطَوُّعًا ‏ »‏ ‏.‏
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٤٥٦ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

.