Sunan Abou Daoud – 39 – Livre des Batailles (Kitab Al-Malahim)

D’après ‘Ours Ibn ‘Oumayra Al Kindi (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque le péché est pratiqué sur la terre, celui qui y assiste et le déteste (1) est comme celui qui n’y a pas assisté (2). Et celui qui n’y a pas assisté et en est satisfait est comme celui qui y a assisté (3) ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4345 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Hasan)

(1) C’est à dire qu’il a détesté ce péché avec son cœur et n’a pas pu réprouver le mal avec sa main ou avec sa langue.

(2) C’est à dire qu’il est préservé du péché.

(3) C’est à dire qu’il est associé dans le péché.

Ces commentaires sont tirés de Awn Al Ma’boud Bi Charh Sounan Abi Daoud.

عن عرس بن عميرة الكندي رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال : إذا عملت الخطيئة في الأرض كان من شهدها وكرهها كمن غاب عنها ومن غاب عنها فرضيها كان كمن شهدها
(رواه أبو داود في سننه رقم ۴۳۴۵ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : حسن

.
D’après Adiyy ibn Adiyy (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui y assiste et le déteste (1) est comme celui qui n’y a pas assisté (2). ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4346 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Hasan)

(1) C’est à dire qu’il a détesté ce péché avec son cœur et n’a pas pu réprouver le mal avec sa main ou avec sa langue.

(2) C’est à dire qu’il est préservé du péché.

Ces commentaires sont tirés de Awn Al Ma’boud Bi Charh Sounan Abi Daoud.

عَنْ عَدِيِّ بْنِ عَدِيٍّ، عَنِ النَّبِيِّ صلى الله عليه وسلم نَحْوَهُ قَالَ :‏ مَنْ شَهِدَهَا فَكَرِهَهَا كَانَ كَمَنْ غَابَ عَنْهَا ‏
(رواه أبو داود في سننه رقم ۴۳۴۶ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : حسن

.
D’après un homme parmi les compagnons (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les gens ne périront pas tant que leurs péchés ne se multiplieront pas ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4347 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahih)

Ainsi pour que ces châtiments soient levés, il faut se repentir des péchés qui ont été commis.

Allah a dit dans la sourate Ar Roum n°30 verset 41 (traduction rapprochée du sens du verset) : « Le désordre est apparu sur la terre et la mer (1) à cause de ce que les gens ont commis (2) afin qu’ils goûtent les mauvaises conséquences d’une partie de leurs actes afin que peut-être ils reviennent (3) ».

(1) C’est à dire que la vie quotidienne des gens se détériore à cause du manque qui touche leurs biens et à cause des maladies et des épidémies qui touchent leurs personnes et autre que cela.
(Taysir Al Karim Ar Rahman Fi Tefsir Kalam Al Mannan de Cheikh Sa’di p 643)

(2) C’est à dire comme péchés et désobéissances à Allah.
(Tefsir Sourat Ar Roum de Cheikh ‘Otheimine p 255)

(3) C’est à dire afin qu’ils se repentent et reviennent vers l’obéissance à Allah.
(Tefsir Sourat Ar Roum de Cheikh ‘Otheimine p 257)

قال الله تعالى : ظَهَرَ الْفَسَادُ فِي الْبَرِّ وَالْبَحْرِ بِمَا كَسَبَتْ أَيْدِي النَّاسِ لِيُذِيقَهُم بَعْضَ الَّذِي عَمِلُوا لَعَلَّهُمْ يَرْجِعُونَ
(سورة الروم ٤١)

Il a été rapporté dans certains recueils de hadiths que le compagnon Al ‘Abbas Ibn ‘Abdel Mouttalib (qu’Allah l’agrée) aurait dit : « Aucun malheur n’a été descendu du ciel si ce n’est à cause d’un péché et aucun malheur n’a été levé si ce n’est par le repentir ».
(Rapporté par Al Daynawari dans Al Moujalasa Wa Jawahir Al Ilm n°727 et Ibn ‘Asakir dans Tarikh Dimachq vol 26 p 358)

يذكر عن العباس بن عبدالمطلب أنه قال : لم ينزل بلاء من السماء إلا بذنب ولا كشف إلا بتوبة
(رواه الدينَوَريّ المجالسة وجواهر العلم رقم ٧٢٧ و ابن عساكر في تاريخ دمشق ج ٢٦ ص ٣٥٨)

عن رجل من الصحابة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : لن يهلك الناس حتى يَعْذِرُوا أَوْ يُعْذِرُوا من أنفسهم
(رواه أبو داود في سننه رقم ٤٣٤٧ و صححه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

.