Ousâma Ibn Zayd [9 / 114 Hadiths ]


D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a envoyé une expédition et a nommé à sa tête Oussama Ibn Zayd (qu’Allah les agrée lui et son père) alors des gens ont critiqué sa gouvernance.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Si vous critiquez sa gouvernance vous critiquez certes la gouvernance de son père avant lui.
Je jure sur Allah ! Il était certes qualifié pour la gouvernance et faisait partie des gens que j’aimais le plus et certes celui-là (1) fait partie des gens que j’aime le plus après son père (2).
(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°7187)

Et dans une autre version de ce hadith rapporté par Mouslim dans son Sahih, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit concernant Oussama (qu’Allah l’agrée) : « Je vous le recommande car il fait certes partie des gens pieux parmi vous ».

(1) C’est à dire Oussama Ibn Zayd (qu’Allah les agrée lui et son père).
(2) C’est à dire après la mort de son père.

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال : بعث رسول الله صلّى الله عليه وسلّم بعثًا وأمر عليهم أسامة بن زيد رضي الله عنهما فطُعن في إمارته
قال رسول الله صلّى الله عليه وسلّم : إن تطعنوا في إمارته فقد كنتم تطعنون في إمارة أبيه من قبله وايم الله إن كان لخليقًا للإمرة وإن كان لمن أحبّ النّاس إليّ وإن هذا لمن أحبّ الناس إليّ بعده
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٧١٨٧)
.

D’après Ousama Ibn Zayd (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) m’a habillé avec une qoutbiya (1) épaisse que lui avait donné Dihya Al Kalbi (qu’Allah l’agrée).
Alors j’ai habillé ma femme avec.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Pourquoi est-ce que tu ne portes pas la qoutbiya ? ».
J’ai dit : J’ai habillé ma femme avec.
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Ordonne lui qu’elle mette en dessous une ghilala (2) car certes je crains que la qoutbiya ne décrive la forme de ses membres ».(3)
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°21786 et authentifié par Cheikh Albani dans Jilbab Al Mar’a Al Mouslima page 131, Hadith Isnad Hasan)

(1) Al-Qibtiyya désigne un habit fait à partir d’un tissu blanc et fin fabriqué en Egypte”.
Voir Lissan al-arab (7/373)

(2) C’est un vêtement que l’on ne porte que sous un autre vêtement.
(3) Le vêtement doit être ample et ne doit pas être serré de façon à dessiner les contours de son corps. Car l’habillement vise à écarter la tentation, ce qui ne se réalise que s’il est ample. Les vêtements serrés cachent bien le corps mais en dessinent les contours et en expose le volume aux yeux des hommes. Cela relève de la perversion et y incite de façon claire.

عن أسامة بن زيد رضي الله عنه قال : كَساني رسولُ اللَّهِ صلَّى اللَّهُ علَيهِ وسلَّمَ قبطيَّةً كَثيفةً ممَّا أَهْداها لهُ دِحيةُ الكلبيُّ رضي الله عنه . فَكَسوتُها امرأتي فقالَ رسولُ اللَّهِ صلَّى اللَّهُ علَيهِ وسلَّمَ : ما لَكَ لم تَلبسِ القبطيَّةَ ؟
قلتُ: كسوتُها امرَأَتي .
فقالَ : مُرها فلتَجعَل تحتَها غلالة فإنِّي أخافُ أن تَصفَ حَجم عظامَها
(رواه أحمد في مسنده رقم ٢١٧٨٦ و حسنه الشيخ الألباني في جلباب المرأة المسلمة ج ١ ص ٣١٧)

حكم : إسناده حسن

.

D’après Ousamah ibn Zaid, Le Messager d’Allah ﷺ a dit : « Le jour de la Résurrection, on fera venir un homme et on le jettera au Feu. Ses entrailles sortiront par son ventre et il tournera autour d’elles comme l’âne tourne autour d’une meule. Les habitants de l’Enfer se rassembleront et diront : « Ô untel ! Qu’as tu donc ? N’ordonnais-tu pas le convenable et ne réprouvais-tu pas le blâmable ? » L’homme répondra : « En effet, j’ordonnais le convenable mais, moi-même, je ne l’accomplissais pas, et je reprouvais le blâmable alors que, moi-même, je le commettais. » [Bukhari et Muslim]
(Ryad As Salihine Hadith n°198)
عن أبي زيد أسامة بن زيد بن حارثة، رضي الله عنهما، قال‏:‏ سمعت رسول الله، صلى الله عليه وسلم، يقول‏:‏ ‏ »‏يؤتى بالرجل يوم القيامة فيلقى في النار فتندلق أقتاب بطنه فيدور بها كما يدور الحمار في الرحى فيجتمع إليه أهل النار فيقولون‏:‏ يا فلان ما لك ‏؟‏ ألم تك تأمر بالمعروف وتنهى عن المنكر‏؟‏ فيقول‏:‏ بلى، كنت آمر بالمعروف ولا آتيه، وأنهى عن المنكر وآتيه‏ »‏ ‏(‏‏(‏متفق عليه‏)‏‏)‏
(رياض الصالحين رقم ۱۹۸)
.

D’après Orwa Ibn Zoubeyr, une femme a volé à l’époque du Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), ceci s’est passé durant la campagne militaire pour la conquête de La Mecque.
Son peuple s’est empressé d’aller vers Oussama Ibn Zayd (qu’Allah l’agrée) pour lui demander d’intercéder pour la femme.
Lorsque Oussama (qu’Allah l’agrée) a parlé au Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), son visage a changé et il a dit: « Tu me parles pour une peine parmi les peines d’Allah ! ».
Oussama (qu’Allah l’agrée) a dit: Demande pardon pour moi ô Messager d’Allah !
Durant l’après-midi, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) se leva pour faire un sermon et a dit: « Certes ce qui a perdu ceux qui sont venus avant vous est que lorsque le noble parmi eux volait ils le laissaient et lorsqu’un faible volait ils lui appliquaient la peine prescrite. Je jure par celui qui détient l’âme de Muhammad dans sa main, si Fatima la fille de Muhammad volait je lui couperais la main ».
Puis le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a ordonné que l’on coupe la main de cette femme. Ensuite elle s’est repentie et s’est mariée.
Aicha (qu’Allah l’agrée) a dit: Elle venait après cela … Et je transmettais ses besoins au Messager d’Allah (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui).
(Rapporé par Boukhari dans son Sahih n°4304)
عن عروة بن الزبير أن امرأة سرقت في عهد رسول الله صلى الله عليه وسلم في غزوة الفتح ، ففزع قومها إلى أسامة بن زيد يستشفعونه . قال عروة : فلما كلمه أسامة فيها تلون وجه رسول الله صلى الله عليه وسلم ، فقال : أتكلمني في حد من حدود الله . قال أسامة : استغفر لي يا رسول الله ، فلما كان العشي قام رسول الله خطيبا ، فأثنى على الله بما هو أهله ، ثم قال : أما بعد ، فإنما أهلك الناس قبلكم : أنهم كانوا إذا سرق فيهم الشريف تركوه ، وإذا سرق فيهم الضعيف أقاموا عليه الحد ، والذي نفس محمد بيده ، لو أن فاطمة بنت محمد سرقت لقطعت يدها . ثم أمر رسول الله صلى الله عليه وسلم بتلك المرأة فقطعت يدها ، فحسنت توبتها بعد ذلك وتزوجت ، قالت عائشة : فكانت تأتي بعد ذلك ، فأرفع حاجتها إلى رسول الله صلى الله عليه وسلم
(رواه البخاري في صحيحه رقم ٤٣٠٤)
.

D’après Ousama Ibn Zayd (qu’Allah l’agrée), j’ai dit: Ô Messager d’Allah, je ne t’ai pas vu jeûner dans un mois autant que tu le fais dans le mois de cha’ban! Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ceci est un mois à propos duquel les gens sont négligents, il est entre rajab et ramadan, c’est un mois durant lequel les actes sont élevés vers Allah, et j’aime que mes actes soient élevés alors que je jeûne ».
(Rapporté par Nasai dans ses Sounan n°2356 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Nasai, Hadith Hasan)

Cheikh ‘Otheymine a dit: « Les gens de science ont dit que le jeûne du mois de cha’ban est comme les prières rawatib en ce qui concerne les prières obligatoires (…) ainsi il est recommandé de jeûner durant le mois de cha’ban et les 6 jours de chawal comme les prières rawatib avant et après les prières obligatoires ».
(Fatawa Siyam p 780)

عن أسامة بن زيد رضي الله عنه قلت :يا رسولَ اللَّهِ ! لم ارك تَصومُ شَهْرًا منَ الشُّهورِ ما تصومُ من شعبانَ ؟ ! قالَ : ذلِكَ شَهْرٌ يَغفُلُ النَّاسُ عنهُ بينَ رجبٍ ورمضانَ ، وَهوَ شَهْرٌ تُرفَعُ فيهِ الأعمالُ إلى ربِّ العالمينَ ، فأحبُّ أن يُرفَعَ عمَلي وأَنا صائمٌ
(رواه النسائي رقم ۲۳۵۶ حسنه الشيخ الألباني فيصحيح النسائي)

حكم : حسن

.

D’après Oussama Ibn Zaid (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui à qui on fait un bien et dit à son auteur (1): -Qu’Allah te rétribue en bien- (2) aura été très éloquent dans son remerciement ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2035 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Al Jami n°6368, Hadith Sahîh)

(1) C’est à dire que la personne à qui on a fait un bien dit cela à la personne qui lui a fait le bien.

(2) En phonétique: Jazaka Allahou Khayran

En arabe:

جَزَاكَ اللهُ خَيرًا
عن أسامة بن زيد رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : من صنع إليه معروف فقال لفاعله : جزاك الله خيرًا فقد أبلغ في الثناء
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٠٣٥ و حسنه و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ۶۳۶۸ )

حكم : صحيح

.

D’après Ousama Ibn Zayd (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Que des hommes cessent de délaisser la prière en groupe ou sinon je vais certes brûler leurs maisons ».
(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°795 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahîh Ibn Majah, Hadith Sahîh li Ghayrihi )
عن أسامة بن زيد رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : لينتهين رجال عن ترك الجماعة أو لأحرقن بيوتهم
(رواه ابن ماجه في سننه رقم ٧٩٥ و صححه الشيخ الألباني في صحيح ابن ماجه)

حكم : صحيح لغيره

.

D’après Ousama Ibn Zayd (qu’Allah l’agrée), j’ai dit: Ô Messager d’Allah, je ne t’ai pas vu jeûner dans un mois autant que tu le fais dans le mois de cha’ban! Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ceci est un mois à propos duquel les gens sont négligents, il est entre rajab et ramadan, c’est un mois durant lequel les actes sont élevés vers Allah, et j’aime que mes actes soient élevés alors que je jeûne ».
(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans Tamam Al Minna p 412, Hadith Isnad Hasan)

Cheikh ‘Otheymine a dit: « Les gens de science ont dit que le jeûne du mois de cha’ban est comme les prières rawatib en ce qui concerne les prières obligatoires (…) ainsi il est recommandé de jeûner durant le mois de cha’ban et les 6 jours de chawal comme les prières rawatib avant et après les prières obligatoires ».
(Fatawa Siyam p 780)

عن أسامة بن زيد رضي الله عنه قلت : يا رسول الله ! لم أرك تصوم من شهر من الشهور ما تصوم من شعبان ؟ قال : ذلك شهر يغفل الناس عنه بين رجب ورمضان وهو شهر ترفع فيه الأعمال إلى رب العالمين، فأحب أن يرفع عملي وأنا صائم
(رواه النسائي و حسنه الشيخ الألباني في تمام المنة ص ٤١٢)

حكم : إسناده حسن

.

D’après Ousama Ibn Zayd (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) jeûnait le lundi et le jeudi et il disait: « Certes ce sont deux jours durant lesquels les oeuvres sont présentées (*) ».
(Rapporté par Ibn Khouzeima et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1043, Hadith Hasan Sahîh)

(*) C’est à dire que ce sont deux jours durant lesquels les oeuvres sont présentées à Allah.

عن أسامة بن زيد رضي الله عنه قال : كان رسول الله صلى الله عليه وسلم يصوم الاثنين والخميس ويقول : إن هذين اليومين تعرض فيهما الأعمال
(رواه ابن خزيمة و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١٠٤٣)

حكم : حسن صحيح

.