» Les 20 derniers Hadiths ajoutés

Les 20 derniers Hadiths ajoutés

D’après Omar Ibn Al Khatab (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si vous placiez votre confiance en Allah comme il se doit, il vous donnerait certes votre subisitance comme il la donne à l’oiseau. Il part le matin le ventre vide et revient le soir le ventre plein ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2344 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Tirmidhi)
عن عمر بن الخطاب رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : لو أنَّكم كنتُم توَكلونَ علَى اللهِ حقَّ توَكلِه لرزقتُم كما يرزقُ الطَّيرُ تغدو خماصًا وتروحُ بطانًا
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٣٤٤ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في صحيح الترمذي)

حكم : صحيح

D’après ‘Amr Ibn Moura Al Jouhani (qu’Allah l’agrée) : Un homme est allé voir le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: Ô Messager d’Allah ! Vois-tu si j’atteste de ‘La Ilaha Illa Allah’ et que tu es le Messager d’Allah, que je prie les cinq prières, que je m’acquitte de la zakat, que je jeûne le Ramadan et que je prie durant ses nuits de qui est-ce que je fais partie ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Des véridiques et des martyrs ».
(Rapporté par Ibn Hibban dans son Sahih n°3438 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°361, Hadith Sahih)
عن عمرو بن مرة الجهني رضي الله عنه : جاء رجلٌ إلى النَّبيِّ صلَّى اللهُ عليْهِ وسلَّمَ فقالَ يا رسولَ اللهِ أرأيتَ إن شَهدتُ أنْ لا إلهَ إلَّا اللهُ وأنَّكَ رَسولُ اللهِ وصلَّيتُ الصَّلواتِ الخمسِ وأدَّيْتُ الزَّكاةَ وصُمْتُ رمضانَ وقُمْتُه فمِمَّنْ أنا ؟ قال : من الصِّدِّيقينَ والشُّهداءِ
(رواه ابن حبان في صحيحه رقم ٣٤٣٨ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب رقم ۳۶۱)

حكم : صحيح

D’après Chaqiq : « Je suis rentré avec un ami à moi chez Salman Al Farisi (qu’Allah l’agrée), il nous a posé comme nourriture du pain et du sel et il a dit: Si le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ne nous avait pas interdit le takallouf (*) pour l’invité j’aurais fait du takallouf pour vous ».
(Rapporté par Al Hakim et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°2392, Hadith « Yahtamil At-Tahsiin »)

(*) Takallouf : Le mot takallouf signifie ici le fait de dépenser pour l’invité de manière excessive par rapport à ses moyens.

عن شقيق قال : دخلتُ أنا وصاحبٌ لي علَى سلمانَ رضيَ اللهُ عنهُ فقرَّبَ إلينَا خبزًا وملحًا فقالَ لولا أنَّ رسولَ اللهِ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ نهانَا عن التكلُّفِ لتكلَّفْتُ لكم
(رواه الحاكم و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٣٩٢)

حكم : يحتمل التحسين

D’après Abou Bakra (qu’Allah l’agrée), un homme a fait les éloges d’un autre auprès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) qui a dit alors: « Malheur à toi, tu as tranché la gorge de ton compagnon » il a répété cela plusieurs fois puis a dit: « Si l’un d’entre vous doit vraiment faire des éloges qu’il dise: Je pense qu’il est comme cela et comme cela si il voit qu’il est vraiment comme ceci et c’est Allah qui le juge, je ne vante le mérite de personne auprès d’Allah ».
(Rapporté par l’imam Boukhari dans Al Adab Al Moufrad et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Adab Al Moufrad n°253, Hadith Sahih)
عن أبي بكرة رضي الله عنه أن رجلا أثنى على صاحب له عند رسول الله صلى الله عليه و سلم فقال : ويحكَ قطَعتَ عُنُقَ صاحِبِك ، يقولُه مِرارًا إن كانَ أحدُكُم مادِحًا لا مَحالةَ ، فليقُل : أحسَبُ كَذا و كَذا إن كان يَرى أنَّهُ كذلِك و حَسيبُه اللهُ ، و لا يُزَكِّي على اللهِ أحدًا
(رواه البخاري في الأدب المفرد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الأدب المفرد رقم ٢٥٣)

حكم : صحيح

D’après Ayyûb Ibn Mûsâ, d’après son père, d’après son grand-père, que le Prophète ﷺ aurait dit :
« Jamais un père n’a fait à son enfant meilleur présent qu’une bonne éducation »
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°1952 et affaibli par Cheikh Albani dans Daif Tirmidhi, Hadith Daif)

حَدَّثَنَا أَيُّوبُ بْنُ مُوسَى، عَنْ أَبِيهِ، عَنْ جَدِّهِ، أَنَّ رَسُولَ اللَّهِ صلى الله عليه وسلم قَالَ ‏ « ‏ مَا نَحَلَ وَالِدٌ وَلَدًا مِنْ نَحْلٍ أَفْضَلَ مِنْ أَدَبٍ حَسَنٍ ‏ »‏‏
(رواه الترمذي في سننه رقم ۱۹۵۲ و الشيخ الألباني في ضعيف الترمذي )

حكم : ضعيف

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Omar (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Lorsque vous pratiquerez la vente -Al ‘Ina- (1), que vous attraperez les queues des vaches, que vous serez satisfaits de l’agriculture (2) et que vous délaisserez le djihad, Allah fera s’abattre sur vous une humiliation qu’il ne retirera pas jusqu’à ce que vous reveniez à votre religion ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°11, Hadith Sahih)

(1) Il s’agit d’un type de vente interdit dans lequel il y a de l’usure.
(2) Les trois premières choses mentionnées montrent le fait de se satisfaire de la vie-d’ici et de courir après ses bienfaits éphémères.
(3) Le djihad signifie le fait de faire des efforts à la fois par la parole, la main, les biens et la plume afin de combattre le nafs (la partie de la personne qui la pousse vers le mal), les pécheurs, les innovateurs, les hypocrites et les mécréants dans le but que la parole d’Allah soit la plus haute.
(voir Zad Al Ma’ad de l’imam Ibn Qayim Am Djawziya vol 3 à partir de la page 9)

عن عبدالله بن عمر رضي الله عنهما قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : إذا تبايعتم بالعينة وأخذتم أذناب البقر ورضيتم بالزرع وتركتم الجهاد سلّط الله عليكم ذلاًّ لا ينزعه حتّى ترجعوا إلى دينكم
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١)

حكم : صحيح

D’après Thawban (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les différentes communautés sont sur le point de se regrouper contre vous comme se regroupent les gens qui mangent autour d’un plat ».
Une personne a dit: Est ce que la cause de cela est que nous serons peu nombreux ce jour-là ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Ce jour-là, vous serez plutôt nombreux. Mais vous serez comme l’écume du torrent (*). Allah va retirer des coeurs de vos ennemis la peur qu’ils avaient de vous et il mettra dans vos coeurs le -wahn- ».
Une personne a dit: Ô Messager d’Allah! Qu’est ce que le -wahn- ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « L’amour de l’ici-bas et le fait de détester la mort ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°958, Hadith Sahih Bi Majmou’ Tariq)

(*) C’est à dire faibles et méprisables.

Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a donc annoncé que la communauté musulmane allait vivre des moments difficiles comme ceux qu’elle vit actuellement.
Mais il a également transmis dans le Coran et la Sounna quels sont les remèdes pour la communauté afin de sortir de cette situation et qu’elle retrouve ainsi la grandeur qui était la sienne.

عن ثوبان رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : يُوشِكُ الأممُ أن تَداعَى عليكم ، كما تَداعَى الأكَلةُ إلى قصْعتِها ، فقال قائلٌ : ومن قِلَّةٍ نحن يومئذٍ ؟ قال : بل أنتم يومئذٍ كثيرٌ ، ولكنَّكم غُثاءٌ كغُثاءُ السَّيلِ ، ولينزِعَنَّ اللهُ من صدورِ عدوِّكم المهابةَ منكم ، وليقذِفَنَّ اللهُ في قلوبِكم الوهْنَ ، فقال قائلٌ : يا رسولَ اللهِ وما الوهْنُ ؟ قال حبُّ الدُّنيا وكراهيةُ الموتِ
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٩٥٨)

حكم : صحيح بمجموع طرقه

D’après Abou Houreira (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
« Peu s’en faut que les gens s’interrogent entre eux jusqu’à ce que l’un d’eux dise : voici Allah qui a crée les créatures mais qui a crée Allah ? S’ils disent cela alors dites : Allahou ahad, Allahou Samad, Lam yalid wa lam youlad, wa lam yakoun lah koufouan ahad. Puis, qu’il crache légèrement trois fois à sa gauche et qu’il demande protection contre Chaytan »
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°118, Hadith Isnad Hasan)
عن أبي هريرة رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : يوشك الناسُ يتساءلون بينهم حتى يقول قائلُهم : هذا اللهُ خلق الخلْقَ فمن خلق اللهَ عزَّ وجلَّ ؟ فإذا قالوا ذلك ، فقولوا : اللهُ أحَدٌ ، اللهُ الصمدُ ، لم يلِدْ ، ولم يُولَدْ ، و لم يكنْ له كُفُوًا أحدٌ ثم لْيَتْفُلْ أحدُكم عن يسارِه ثلاثًا ، و لِيَسْتَعِذْ من الشيطانِ
(رواه أبو داود و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١١٨)

حكم : إسناده حسن

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est né le lundi, il a reçu la prophétie le lundi, il est mort le lundi, il est sorti pour la hijra de La Mecque à Médine le lundi, il est arrivé à Médine le lundi et il a levé la pierre noire le lundi.
(Rapporté par Ahmed dans son Mousnad n°2506 et authentifié par Cheikh Ahmed Chakir dans sa correction du Mousnad vol 4 p 172, Hadith Isnad Sahih)

L’imam Ibn Kathir (mort en 774 du calendrier hégirien) a dit : « Il n’y aucune divergence sur le fait qu’il soit né un lundi ».
(Al Bidaya Wa Nihaya vol 3 p 374)

Ensuite les savants ont été en divergence sur le fait de savoir la date du lundi du mois de Rabi’ Al Awal durant lequel le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est né.
L’imam Ibn Kathir a cité 6 avis sur le sujet dans l’ouvrage mentionné ci-dessus.

Il y a deux avis qui se distinguent des autres :

– Le fait que la naissance ai eu lieu le lundi 8

L’imam Malik a rapporté ceci du tabi’i Mouhammad Ibn Joubeyr Ibn Mout’im (mort en 99 du calendrier hégirien) avec une chaîne de transmission authentique.
(Voir Sahih Al Sira Nabawiya de cheikh Albani p 13)

L’imam Ibn Hajar (mort en 852 du calendrier hégirien) a dit : « Ceci est ce que montre la plupart des récits ».

L’imam Abou ‘Omar Ibn ‘Abdel Bar (mort en 463 du calendrier hégirien) a dit : « C’est l’avis que les historiens ont authentifié et ont jugé comme juste ».
(Voir Souboul Al Houda Wa Rachad Fi Sira Kheyr Al ‘Ibad vol 1 p 404)

– Le fait que la naissance ai eu lieu le lundi 12

L’imam Ibn Kathir (mort en 774 du calendrier hégirien) a dit : « Ceci est l’avis connu de la majorité ».
(Al Bidaya Wa Nihaya vol 3 p 375)

Remarque : Quand le Prophète est-il mort ?

Les savants sont en consensus sur le fait que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) est mort un lundi (voir le hadith de Anas Ibn Malik dans Sahih Al Boukhari n°680 et dans Sahih Mouslim n°419) ainsi que sur le fait qu’il soit mort durant le mois de Rabi’ Al Awal.

L’imam Ibn Hajar (mort en 852 du calendrier hégirien) a dit : « Il n’y a pas de divergence sur le fait que le décès du Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) ai eu lieu un lundi et que ceci ai eu lieu durant le mois de Rabi’ Al Awal, ceci est comme un consensus ».
(Fath Al Bari 8/129)

L’imam Ibn Kathir (mort en 774 du calendrier hégirien) a dit : « L’avis répandu est que son décès a eu lieu le lundi 12 du mois de Rabi’ Al Awal ».
(Al Fousoul Fi Sirati Rasoul p 260)

عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال : وُلِدَ النبيُّ صلَّى اللهُ عليهِ وسلَّمَ يومَ الاثنينِ واستُنْبِئَ يومَ الاثنينِ وتوفيَ يومَ الاثنينِ وخرج مهاجرًا من مكةَ إلى المدينةِ يومَ الاثنينِ وقَدِمَ المدينةَ يومَ الاثنينِ ورفِعَ الحجرُ الأسودُ يومَ الاثنينِ
(رواه الإمام أحمد في مسنده رقم ٢٥٠٦ و صححه الشيخ أحمد شاكر في تحقيق المسند ج ٤ ص ١٧٢)

حكم : إسناده صحيح

D’après Anas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Trois sont expiations, trois sont degrés, trois sont délivrances et trois sont perditions.
Les expiations sont: parfaire les ablutions dans le froid intense, attendre la prière après la prière et marcher vers la prière en commun.
Les degrés sont: offrir à manger, propager le salam et prier la nuit alors que les gens dorment.
Les délivrances sont: être juste dans l’énervement comme dans la satisfaction, être modéré dans la pauvreté comme dans la richesse et la crainte d’Allah que l’on soit caché ou au grand jour.
Et les perditions sont: une avarice à laquelle on obéit, une passion que l’on suit et le fait que la personne soit satisfaite d’elle même ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°453, Hadith Hasan li Ghayrihi)
عن أنس رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه وسلم :ثلاثٌ كفَّاراتٌ ، و ثلاثٌ درجاتٌ ، و ثلاثٌ مُنجِياتٌ ، و ثلاثٌ مُهلِكاتٌ ؛ فأما الكفَّاراتُ ، فإسباغُ الوُضوءِ في السَّبَرَاتِ ، و انتِظارُ الصَّلاةِ بعد الصَّلاةِ ، و نقلُ الأقدامِ إلى الجَماعاتِ ، وأمَّا الدَّرجاتُ فإطعامُ الطعامِ ، وإفشاءُ السلامِ ، والصَّلاةُ باللَّيلِ والنَّاسُ نيامٌ ، و أمَّا المنجِياتُ ، فالعَدلُ في الغَضبِ و الرِّضَا ، و القَصدُ في الفقرِ والغِنَى ، و خَشيةُ اللهِ في السِّرِّ و العَلانيةِ ، و أمَّا المهلِكاتُ ، فشُحٌّ مُطاعٌ ، و هوًى مُتَّبَعٌ ، و إعجابُ المرءِ بنَفسِه
(رواه البزار و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٤٥٣)

حكم : حسن لغيره

D’après Houdheyfa (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui meurt alors qu’il nourrissait un pauvre sincèrement pour Allah rentre dans le paradis, celui qui meurt dans un jour qu’il jeûnait sincèrement pour Allah rentre dans le paradis et celui qui meurt en disant La Ilaha Illa Allah sincèrement pour Allah rentre dans le paradis ».
(Rapporté par Abou Nouaym et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°1645, Hadith « Dhakara lahou Shawahid »)

L’imam Abder Rahman Ibn Hassan Al Cheikh (mort en 1285) a dit dans Fath Al Majid p 44:
« Celui qui atteste de La Ilaha Illa Allah est celui qui prononce cette parole en connaissant son sens et en agissant par ce qu’elle induit que se soit dans son for intérieur comme dans ses actes extérieurs. Ainsi il faut forcément pour les deux attestations de foi la science, la certitude et agir par ce qu’elles induisent comme Allah a dit:

{Sache qu’il n’y a pas d’autre divinité qui mérite d’être adorée par justice si ce n’est Allah} – Sourate Mohamed verset 19
et il a dit également: {Sauf ceux qui attestent de la vérité alors qu’ils savent} – Sourate Zoukhrouf n°43 verset 86 -.

Par contre le fait de prononcer cette parole sans comprendre son sens, sans en avoir la certitude et sans mettre en pratique ce qu’elle induit comme désaveu de l’association, comme sincérité dans les paroles et les actes (la parole du coeur et de la langue et les actes du coeur et des membres) alors ceci ne profite en rien par consensus »

عن حذيفة رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : مَنْ خُتِمَ لهُ بِإِطْعَامِ مِسْكِينٍ مُحْتَسِبًا على اللهِ عزَّ و جلَّ دخلَ الجنةَ ، مَنْ خُتِمَ لهُ بِصَوْمِ يَوْمٍ مُحْتَسِبًا على اللهِ عزَّ و جلَّ دخلَ الجنةَ ، مَنْ خُتِمَ لهُ بقولِ لا إلهَ إلَّا اللهُ مُحْتَسِبًا على اللهِ عزَّ و جلَّ دخلَ الجنةَ
(رواه أبو نعيم و حسنه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ١٦٤٥)

حكم : ذكر له شواهد

D’après ‘Ata Ibn Dinar, ‘Omar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) a dit : « N’apprenez pas la langue des non-arabes (1) et ne rentrez pas auprès des associateurs dans leurs églises le jour de leur fête car la colère (2) descend sur eux ».
(Rapporté par Al Bayhaqi dans Al Sounan Al Koubra n°18861 et authentifié par Cheikh Al Islam Ibn Taymiya dans Iqtida Siratal Moustaqim p 455 ainsi que par l’imam Ibn Kathir dans Mousnad Al Farouq volume 2 p 494, Hadith Isnad Sahih)

(1) Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728 du calendrier hégirien) a dit : « La langue arabe est le signe extérieur de l’Islam et des musulmans et les différentes langues font parties des plus importants signes extérieurs des communautés par lesquelles elles se différencient les unes des autres ».
(Iqtida Siratal Moustaqim p 462)

Cheikh Otheimine a dit : « Les savants disent qu’il est détestable de parler dans une autre langue autre que l’arabe pour ceux qui connaissent l’arabe ».
(Liqa’at Al Bab Al Maftouh, Liqa n°142, question n°3)

(2) C’est à dire la colère d’Allah.

عن عطاء بن دينار قال عمر بن الخطاب رضي الله عنه : لا تَعلَّموا رطانةَ الأعاجمِ ، ولا تدخلوا على المشركين في كنائسِهم يومَ عيدِهم فإنَّ السَّخْطةَ تنزِلُ عليهم
(رواه البيهقي في السنن الكبرى رقم ١٨٨٦١ و صححه شيخ الإسلام ابن تيمية في اقتضاء الصراط المستقيم ص ٤٥٥ و صححه أيضاً الإمام ابن كثير في مسند الفاروق ص ٤٩٤)

حكم : إسناده صحيح

D’après ‘Oubeida Al Salmani, ‘Omar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) détestait que la personne en état de janaba (*) lise quoi que ce soit du Coran.
(Rapporté par Abou Oubeid dans Fadail Al Quran n°325 et authentifié par l’imam Ibn Kathir dans Mousnad Al Farouq vol 1 p 128, Hadith Isnad Sahih)

(*) C’est à dire suite à un rapport sexuel ou à un rêve érotique.

Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728) a dit concernant la récitation du Coran pour la personne qui est en janaba : « Les 4 imams sont tous d’accord sur le fait que ceci lui est interdit ».
(Majmou Al Fatawa 21/344)

عن عبيدة السلماني عن عمر ابن الخطاب رضي الله عنه أنَّهُ كرِهَ للجُنبِ أن يقرأَ شيئًا منَ القرآنِ
(رواه أبو عبيد في فضائل القرآن رقم ٣٢٥ و صححه الإمام ابن كثير في مسند الفاروق ص ١٢٨ و الشيخ الألباني في السلسلة الضعيفة ج ٦ ص ٨)

حكم : إسناده صحيح

D’après Cha’bi, Omar (qu’Allah l’agrée) a dit: « On ne va pas m’apporter un homme qui dit que je suis meilleur que Abou Bakr (qu’Allah l’agrée) sans que je ne le frappe de 40 coups de fouet ».
(Rapportés par Ibn Kathir dans Mousnad Al Farouq vol 2 p 522, Hadith Isnad Jayyid)
عن الشعبي ، قال عمر رضي الله عنه : لا أُوتَى برجلٍ فضَّلني على أبي بكرٍ رضِي اللهُ عنه إلَّا جلدتُه أربعين
(رواهما ابن كثير في مسند الفاروق ص ٥٢٢ و صحح إسنادهما)

حكم : إسناده جيد

D’après Abder Rahman Ibn Ghounm, Omar Ibn Al Khatab (qu’Allah l’agrée) a dit: « Celui qui a la capacité de faire le pèlerinage et ne le fait pas, peu importe pour lui qu’il meurt juif ou chrétien ».
(Rapporté par Al Isma’ili et authentifié par Ibn Kathir dans son Tafsir sourate du verset 97 de la sourate 3 et dans Mousnad Al Farouq vol 1 p 292, Hadith Isnad Sahih)
عن عبدالرحمن بن غنم قال عمر ابن الخطاب رضي الله عنه : مَن أطاقَ الحجَّ فلم يحجَّ فسواءٌ عليهِ يَهوديًّا ماتَ أو نصرانيًّا
(رواه الإسماعيلي و صححه الإمام يبن كثير في مسند الفاروق ج ١ ص ٢٩٢)

حكم : إسناده صحيح

D’après ‘Awf Ibn Malik Al Achja’i, ‘Omar Ibn Al Khattab (qu’Allah l’agrée) a dit : « Le jeûne d’un jour en dehors du Ramadan et nourrir soixante pauvres sont l’équivalent du jeûne d’un jour de Ramadan ».
(Rapporté par Waki’ Ibn Al Jarah et authentifié par l’imam Ibn Kathir dans Mousnad Al Farouq vol 1 p 280, Hadith Isnad Jayyid)
عن عوف بن مالك الأشجعي قال عمر بن الخطاب رضي الله عنه : صَومُ يومٍ من غيرِ رمضانَ وإطعامُ ستين مِسكينًا يعدلُ صيامَ يومٍ من رَمَضانَ
(رواه وكيع بن الجراح و صححه الإمام ابن كثير في مسند الفاروق ج ١ ص ٢٨٠)

حكم : إسناده جيد

D’après Samoura Ibn Joundoub (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Assistez au rappel (*), approchez vous de l’imam car certes un homme ne cesse de s’éloigner jusqu’à ce qu’il soit retardé dans le paradis même si il y rentre ».
(Rapporté par Abou Daoud et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°365, Hadith Sahih)

(*) C’est à dire le sermon du vendredi.

عن سمرة بن جندب رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : احضَروا الذِّكْر وادنُوا من الإمامِ فإنّ الرجلَ لا يزالُ يتباعدُ حتى يؤخرَ في الجنةِ وإنْ دخلها
(رواه أبو داود و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٣٦٥)

حكم : صحيح

D’après Ibn Abbas (qu’Allah l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui ont les épaules les plus douces dans la salat ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounann°672 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Abi Daoud, Hadith Sahih)

Les savants ont expliqué ce hadith de trois manières:
– il désigne la personne qui lorsqu’on lui demande d’aligner le rang dans le prière en commun accepte sur le champ et ne fait pas preuve d’orgueil
– il désigne la personne qui est concentrée dans sa prière et ne bouge pas et ainsi il ne gêne pas la personne à côté d’elle
– il désigne également celui qui laisse facilement entrer dans le rang une personne arrivée en retard ou celle qui veut combler un vide

Ces explications sont tirées de l’ouvrage Awn Al Ma’boud Charh Sounan Abi Daoud.

عن بن عباس رضي الله عنهما قال النبي صلى الله عليه وسلم : خياركم ألينكم مناكب في الصلاة
(رواه أبو داود في سننه رقم ٦٧٢ و حسنه الشيخ الألباني في صحيح أبي داود)

حكم : صحيح

D’après Rib’i Ibn Kharach, ‘Ammar Ibn Yasir (qu’Allah l’agrée) et des gens avec lui sont venus me voir avec une brebis grillée le jour où les gens doutent concernant le fait que ce jour soit de Ramadan ou pas.
Ils se sont regroupés et l’un d’eux est resté à l’écart.
‘Ammar (qu’Allah l’agrée) lui a dit : Viens et mange !
L’homme a dit : Certes je jeûne.
‘Ammar (qu’Allah l’agrée) a dit : Si tu croies en Allah et au jour dernier alors viens et mange !
(Rapporté par Ibn Abi Chayba dans son Mousannaf n°9595 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 4/120 et par Cheikh Albani dans Irwa Al Ghalil vol 4 p 126, Hadith Isnad Sahih ‘Ala Chart As-Shayakhin)

Pour la majorité des savants, le jour du doute est le 30e jour du mois de cha’ban lorsque il y a eu des nuages ou autre ayant empêché l’observation de la lune la veille au soir.

عن ربعي بن خراش أنَّ عَمَّارَ بنَ ياسرٍ وناسًا معه أَتَوْهُم بمَسْلوخةٍ مَشْويَّةٍ في اليَومِ الَّذي يُشَكُّ فيه أنَّه مِن رمضانَ أوْ ليس مِن رمضانَ، فاجتَمَعوا، واعتَزَلَهُم رَجُلٌ، فقال له عَمَّارٌ: تَعالَ فكُلْ، قال: فإنِّي صائمٌ، فقال له عَمَّارٌ: إنْ كنتَ تؤْمِنُ باللهِ واليَومِ الآخِرِ فتَعالَ فكُلْ.
(رواه بن أبي شيبة في مصنفه رقم ٩٥٩٥ و حسنه الحافظ بن حجر في فتح الباري ٤/١٢٠ و صححه الشيخ الألباني في إرواء الغليل ج ٤ ص ١٢٦)

حكم : إسناده صحيح على شرط الشيخين

D’après Ibn Abbas (qu’Allah les agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit: «Il n’y a aucun musulman qui a deux filles et se s’occupent bien d’elles sans qu’elles le fassent rentrer dans le paradis »
(Rapporté par Boukhari dans Al Adab Al Moufrad et authentifié par cheikh Albani dans Silsila Sahiha n°2776, Hadith Jayyid li Chawaahid)
عن ابن عباس رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما من مسلم تدرك له ابنتان فيحسن إليهما صحبهما إلا أدخلتاه الجنة
(رواه البخاري في الأدب المفرد و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٧٧٦)

حكم : جيد لشواهده